Le roman d’amour de Claudette et d’Yvon

Le roman d’amour de Claudette et d’Yvon

Par Jessica Dostie

Crédit photo: Claudette et Yvon

Claudette Barnabé et Yvon Chaput se connaissent depuis une cinquantaine d’années. Et même si leurs chemins se croisent et s’entrecroisent de 1970 à aujourd’hui, jamais les deux octogénaires n’auraient imaginé se marier ensemble, en pleine pandémie de surcroît. Récit d’une histoire d’amour hors du commun.

«J’ai connu Yvon en 1970», se remémore Claudette. À l’époque, son mari et lui travaillent ensemble; ils étaient pompiers. «Sa femme était ma grande amie. On a pratiquement élevé nos enfants ensemble. On avait chacun notre roulotte et on partait en camping 22 fins de semaine par été, puis, plus tard, quand on a arrêté de camper, on allait à Myrtle Beach tous les ans. On a passé du bon temps ensemble, toute la gang!»

À la retraite, les deux couples se perdent de vue. Claudette et son mari divorcent en 2010. Puis, en 2012, Yvon perd sa femme. «Je suis même allée aux funérailles. Par la suite, j’avais des nouvelles de temps en temps par mon frère parce qu’ils étaient brigadiers tous les deux.»

S’ils se revoient à quelques occasions, c’est à la mort dudit frère, en février 2020, que Cupidon se manifeste. «Quand on s’est vus à l’église pour les funérailles, on est tombés en amour, un vrai coup de foudre, s’étonne-t-elle encore. Vous comprenez, dans le temps, je n’ai jamais cliqué sur lui. On était de bons amis, c’est tout.»

 

Mariage pandémique

Deux ou trois jours après leurs retrouvailles, Yvon faisait déjà la grande demande. «J’ai figé sur le coup, raconte la jeune mariée. J’avais dit que je ne me remarierais jamais, mais j’étais là, trois jours après l’avoir revu, à faire de la place dans mes tiroirs et dans ma garde-robe pour lui.» (rires)

C’est ainsi qu’en septembre 2020, alors que la pandémie continue à faire des siennes, les deux tourtereaux convolent en justes noces devant une quinzaine de convives. «C’était un beau mariage, le plus beau jour de ma vie et je ne regrette rien, rien, rien.»

Depuis, ils filent le parfait bonheur dans leur appartement lavallois. «Nos amis nous appellent les amoureux. On est tellement, tellement bien, tellement heureux. On se dit dix fois par jour combien on s’aime. On est en amour comme à 15 ans! Surtout, on a beaucoup de plaisir ensemble. On rit beaucoup. Je n’aurais jamais pensé finir mes jours heureuse comme ça.»

En pleine forme – «On va au gym trois fois par semaine» –, Claudette et Yvon continuent à voyager ensemble, au Québec surtout pour le moment. Leur prochain projet? «Aller en Normandie!»

 

Claudette et Yvon en bref

• De leurs unions précédentes respectives sont issus quatre enfants, tous dans la cinquantaine: une fille pour Yvon, deux garçons et une fille pour Claudette. En tout, ils comptent quatre petits-enfants.

• Tous deux nés à Montréal, dans le quartier Villeray, ils habitent aujourd’hui une résidence pour personnes âgées autonomes à Laval.

• Claudette, qui a eu 82 ans en septembre, est un peu plus âgée que son nouveau mari. «J’ai choisi un jeunot, ritelle. Je n’allais pas prendre un petit vieux!»

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos