Moisissures? Danger pour la santé!

Moisissures? Danger pour la santé!

Par Guy Sabourin

Taches noires ou vertes et présence de cernes sur les murs, les plafonds, le bas des fenêtres; plafond gondolé; mur ou plancher boursouflé; odeurs de moisi: tout cela indique une infiltration d’eau plus ou moins importante. L’humidité aidant, il se peut que s’installent des moisissures. Quand celles-ci prolifèrent, elles causent des problèmes de santé.

Les effets


Selon la Direction de la santé publique de Montréal, être exposé aux moisissures irrite les yeux, le nez et les voies respiratoires, fait tousser, augmente la fréquence et l’intensité des crises d’asthme, peut rendre plus sensible aux infections comme le rhume ou la sinusite et être à l’origine d’autres symptômes tels la fatigue et les maux de tête.

En priorité, ce sont les personnes âgées et les enfants qui sont le plus incommodés, ainsi que tout individu souffrant d’allergie, d’asthme et d’autres problèmes respiratoires. Inutile de dire qu’il est impératif de s’en débarrasser. Or, il y a quelques années, on estimait que jusqu’à 15% des bâtiments locatifs de Montréal, par exemple, manquaient d’entretien à tel point qu’il était fort possible qu’y prolifèrent de grandes colonies de moisissures...

Pour prévenir


Premier geste à faire: éliminer rapidement toute infiltration d’eau, assécher et réparer les dégâts dus à l’humidité. Ensuite, bien contrôler le niveau d’humidité dans la maison, notamment en s’assurant que l’évacuation de la hotte, de la sécheuse et du ventilateur de la salle de bains se fait vers l’extérieur. Et, bien sûr, on évite de faire sécher toute la lessive à l’intérieur de la maison, puis on s’assure que toute l’humidité engendrée par les bains et les douches est bien évacuée. Des fenêtres pleines de condensation en permanence indiquent une mauvaise évacuation de l’humidité.

Prévenir la moisissure

Il existe un programme provincial d’aide, appelé Éconologis, pour prévenir les moisissures et, du même souffle, réduire la facture d’énergie en isolant mieux la maison contre toute infiltration d’eau ou d’air. «Un professionnel et un technicien font à domicile une visite de 60 à 90 minutes, explique Marie-Ève Roy, porte-parole d’Équiterre, l’un des organismes qui s’occupe de ce programme.

Tandis que le professionnel analyse les habitudes de consommation d’énergie, notamment en scrutant les factures, recommande des correctifs et donne des trucs simples et faciles à réaliser, le technicien procède à des travaux mineurs pour limiter les infiltrations d’air: il calfeutre les fenêtres, pose des coupe-froids, installe un nouveau pommeau de douche et divers économiseurs d’énergie, des thermostats par exemple.» Ces visites ont lieu entre septembre et avril.

Après leur visite, vous avez une maison à la fois mieux isolée et mieux ventilée, plus saine, et vous profitez ultimement d’économies d’énergie de l’ordre de 10%. En prime: fin des problèmes de santé reliés aux moisissures! «La beauté de ce programme, remarque Marie-Ève Roy, c’est que chaque intervention correspond exactement aux besoins du client.»

L’Agence de l’efficacité énergétique paie entièrement cette visite aux personnes ou ménages à faible revenu (par exemple: maximum de 20744$ pour une personne seule ou de 25825$ pour 2 personnes ou de 38547$ pour 4 personnes). Pour les autres, la visite coûte 150$, plus les matériaux requis. Pour prendre rendez-vous: 1 866 266-0008.

Mise à jour: avril 2009

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos