6 façons de combattre la canicule

6 façons de combattre la canicule

Par Isabelle Bergeron

Crédit photo: Photo by CHUTTERSNAP on Unsplash

Les vagues de chaleur extrêmes peuvent faire des ravages. Comment les surmonter et rester au frais tout l’été? 

Au fil du temps, notre corps régule moins bien la chaleur, on en ressent donc moins les effets. «Pour cette raison, les personnes plus âgées sont souvent plus sensibles à la chaleur extrême», observe Mélissa Généreux, médecin spécialiste en santé publique et professeure agrégée à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke.

Maladies chroniques, certains médicaments, isolement, troubles de santé mentale et problèmes de dépendance comptent également parmi les facteurs susceptibles de réduire la tolérance à la chaleur. Comme les chaleurs accablantes sont à la hausse, on gagne à se familiariser avec les consignes de sécurité ci-dessous.

 

Mes gestes protecteurs

1. On ferme les rideaux le jour et on ouvre les fenêtres le soir. «Même s’il y a beaucoup d’humidité, c’est quand même préférable d’ouvrir les fenêtres le soir venu», recommande la Dre Généreux.

2. Pas de climatiseur à la maison? On profite de l’air climatisé d’un lieu public près de chez nous, comme un centre commercial ou communautaire, une bibliothèque ou ailleurs, pendant au moins deux à trois heures. Sinon, on recherche un endroit extérieur ombragé.

3. On évite de sortir lorsque la chaleur est à son maximum durant le jour, soit entre 14 h et 19-20 h.

4. On limite nos activités physiques. «Ce n’est pas le temps de jardiner, un après-midi d’intense chaleur. Et si on tient à bouger quand même un peu, on préfère le matin ou le soir, en pensant à faire des pauses régulièrement.»

5. L’hydratation est essentielle, et pas seulement sous forme d’eau. Comme on perd des minéraux quand on a chaud, l’idéal est d’aller chercher des électrolytes, conseille la Dre Généreux. «Du thé glacé ou de la limonade font très bien l’affaire.»

6. En cas d’épuisement, de maux de tête, d’étourdissements, de confusion, de vomissements ou d’évanouissement, on s’hydrate et on cherche un endroit frais.

On n’hésite pas à demander de l’aide, au besoin. Si on a de la difficulté à respirer, on appelle le 911 sans tarder.

 

Quand un proche vit seul, que faire?

Les décès causés par la chaleur extrême surviennent surtout chez les personnes isolées. L’idéal est d’appeler notre proche régulièrement et de lui rendre visite plus souvent en période de canicule. Si on habite loin, on peut demander à un ami ou à un membre de la famille plus rapproché, ou encore à un voisin, de passer chez lui. À l’aide d’un thermomètre portatif, on peut déterminer quelle pièce est la plus fraîche et recommander à notre proche de s’y réfugier lors des journées chaudes. On lui rappelle aussi les conseils énumérés ci-dessus. Si possible, on l’emmène dans un lieu climatisé, surtout si la chaleur persiste.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos