Noix et graines: une mine d’or

Noix et graines: une mine d’or

Par Isabelle Huot

Crédit photo: Photo by Fernanda Martinez on Unsplash

Riche en protéines végétales, les noix et les graines font partie des substituts de la viande. En plus de constituer d’excellentes collations santé, elles rehaussent le goût et la valeur nutritive de plusieurs mets. Le Nord-Américain moyen ne consomme que le tiers de ses protéines sous forme végétale (noix, graines et légumineuses), alors qu'il aurait intérêt à en incorporer plus, à l'image d'autres populations.

 

Voici un aperçu de la composition avantageuse pour la santé des noix et graines.

• Elles contiennent entre 45 et 75 % de matières grasses. Au grand bonheur de notre cœur, elles ont plus de gras insaturés que de gras saturés. Parmi les gras polyinsaturés, nommons les populaires oméga-3, lesquels sont surtout présents dans les graines et les noix de Grenoble.

• Elles apportent aussi fibres, calcium (amandes, graines de sésame et fèves de soya), fer, zinc, magnésium, phosphore, acide folique, vitamine E et vitamines du complexe B.

• Leur contenu intéressant en fibres solubles est aussi un plus pour la santé du cœur puisque celles-ci réduisent le taux de cholestérol total et ont un impact favorable sur la glycémie.

• Elles font partie des principales sources de vitamine E, à l’activité antioxydante bénéfique à la santé cardiaque. Lorsque nous vieillissons, cette vitamine préserverait également la fonction immunitaire. Parmi les autres constituants champions pour le cœur, nommons l'arginine, les phytostérols, les phytoestrogènes et le cuivre.

 

Combien en consommer?

Pour bénéficier des vertus des noix et graines, il suffit d'en consommer une petite quantité plusieurs fois par semaine. Une portion de 30 ml (2 c. à soupe) à 60 ml (1/4 t) est suffisante pour en retirer des bénéfices. Personnellement, j’adore les intégrer aux salades ou aux bols-déjeuners.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley

Dites don!

Vidéos