L’Écosse, sur les traces d’Outlander

L’Écosse, sur les traces d’Outlander

Par Nathalie De Grandmont

Crédit photo: Nathalie De Grandmont

La télésérie Outlander nous a fait rêver de l’Écosse? Partons découvrir ses traditions et ses paysages légendaires en suivant Jamie et Claire: des Highlands jusqu’au château fictif de Lallybroch, dégustation de whisky en prime! Slàinthe!

Cap sur les Highlands

Bien que les cercles de pierres soient encore très nombreux en Écosse, nul n’a besoin de traverser le temps ni les pierres pour retrouver les décors et l’ambiance d’Outlander, télésérie inspirée des romans de Diana Gabaldon. Des traditions, des gens et des paysages tout aussi inspirants nous y attendent un peu partout, notamment dans les Highlands.

La superbe vallée de Glen Coe, qu’on aperçoit dans le générique d’ouverture, envoûte les randonneurs. Pas étonnant qu’on la surnomme la capitale du plein air! À partir d’Inverness, les excursions les plus populaires nous mèneront jusqu’au fameux loch Ness, à l’énigmatique château d’Eilean Donan et jusqu’aux montagnes du Torridon, dont la beauté sauvage est encore plus spectaculaire en automne, alors que leurs couleurs chatoyantes se reflètent à la surface des lacs et rivières de la région (www.visitinvernesslochness.com).

Non loin d’Inverness, on foule l’authentique champ de bataille de Culloden, site d’un affrontement tragique entre Anglais et Écossais remontant au 16 avril 1746 (www.nts.org.uk/culloden).

De nombreux récits et films très poignants nous font d’ailleurs revivre cet événement historique à l’origine de la fin du mode de vie traditionnel dans les Highlands. Et que retrouve-t-on juste à côté? Le cercle funéraire de Clava Cairns, qui remonte à l’âge de bronze. Des stèles bien mystérieuses, qu’on préfère admirer de loin, juste au cas…

Édimbourg et Glasgow, les étonnantes

Chose certaine, Outlander est devenue une véritable ambassadrice de l’Écosse, si bien que les joueurs de cornemuse postés dans les zones touristiques interprètent souvent la chanson-thème, elle-même inspirée d’une vieille ballade folklorique écossaise. À Édimbourg, cette mélodie nous accompagne sur les murailles du château, tandis qu’on embrasse toute la ville du regard. Elle nous suit aussi du Royal Mile, l’artère la plus célèbre de la ville, jusqu’à l’horloge du Cannongate Tollbooth, où on emprunte la ruelle Bakehouse Close pour se rendre devant l’ancienne imprimerie de Jamie – une autre référence à la série. Arpenter ces ruelles médiévales nous offre presque un voyage dans le temps!

Cette impression demeure tandis qu’on explore les ruelles voisines, la cour Whitehouse Close (que les amateurs de la série reconnaîtront), le musée d’Édimbourg, une visite gratuite qui permet d’entendre nombre d’anecdotes datant du XVIIIe siècle, et l’important Musée national (nms.qc.uk), qui consacre plusieurs salles à l’histoire des jacobites. Quant au palais d’Holyrood et au château d’Édimbourg, ils nous mènent sur les traces du prince Charles Édouard Stuart (Bonnie Prince Charlie) et de Marie Stuart, entre autres!

On termine en beauté avec une incursion dans l’univers du whisky écossais, la boisson nationale, au Scotch Whisky Expérience (www.scotchwhiskyexperience.co.uk), un restaurant-boutique unique en son genre. Au menu: un parcours interactif qui nous initie au processus de fabrication et aux différents arômes, dégustations à l’appui. L’établissement, dont la cave abrite la plus grande collection de whisky écossais au monde, propose aussi des accords mets-whisky.

À une heure d’Édimbourg, Glasgow nous réserve bien des émotions, elle aussi! En pleine renaissance culturelle, la troisième ville du Royaume-Uni recèle de nouveaux musées d’avant-garde, plus une profusion de boutiques, de parcs et de murales contemporaines. Ici, l’équipe d’Outlander s’est laissé inspirer par les incontournables de la ville. Pourquoi ne pas faire de même? Tout d’abord, allons flâner au parc de Kelvingrove et dans le cloître de l’Université de Glasgow, avant de visiter l’élégant l’hôtel de ville, sur George Square. Puis, entre deux emplettes dans les rues piétonnes (au grand magasin House of Fraser, peut-être?), laissons-nous surprendre par Necropolis, l’étonnant cimetière victorien, et par la cathédrale médiévale Saint Mungo.

À l’heure de l’apéro, cap sur la brasserie Tennents, une institution à Glasgow. D’ailleurs, tandis qu’on visite le nouvel espace muséal de l’endroit, voilà qu’on tombe nez à nez avec Sam Heughan (l’interprète de Jamie), personnifiant le fondateur Hugh Tennents dans une campagne publicitaire marquante (www.tennentstours.com). Profitons-en pour trinquer à sa santé tout en faisant connaissance avec les Glaswégiens, reconnus pour leur créativité et leur hospitalité (www.peoplemakeglasgow.com).

En route vers Cranesmuir et Lallybroch!

On rêve d’admirer le château de Lallybroch? Dans les faits, il s’agit d’une propriété privée – le château de Midhope – dont l’accès est réservé à quelques circuits guidés comme Outlander Adventure, proposé par Rabbies à partir d’Édimbourg ou de Glasgow (www.rabbies.com). Parcourant cinq sites de tournage, ce circuit nous permet aussi d’admirer la campagne écossaise et d’apprendre une foule d’anecdotes sur la culture et l’histoire locales.

Premier coup de cœur: le village médiéval de Culross, «qui a déjà accueilli de véritables procès de sorcellerie», raconte notre guide. Et c’est un pur plaisir d’y retrouver les jardins suspendus, la fontaine et les charmantes maisons médiévales de Cranesmuir (dans la première saison de la série). Un village hautement photogénique, maintenant protégé par le gouvernement.

Peu après, on franchit l’enceinte de la forteresse de Blackness, perchée sur les rives du Firth of Forth. Avec sa silhouette de navire et ses hauts murs austères du XVe siècle, elle nous replonge immédiatement dans l’ambiance des scènes de Fort William. Et que dire de Lallybroch? C’est le lieu qu’on s’impatientait de voir enfin! À l’instar des personnages de la télésérie, on se retrouve sur cette allée bordée d’arbres, marchant tranquillement vers le fameux fief de la famille Fraser. Le bâtiment lui-même ne peut être visité, mais comme il est tentant de prendre la pose dans la cour ou sous l’arche d’entrée!

Et là, tandis qu’on rêvasse sur les marches de Lallybroch, on se surprend à imaginer que l’un des personnages va surgir sous le porche. Après tout, qui sait? Il y a tellement de mystères inexpliqués en Écosse!

Ce reportage a été réalisé grâce à la collaboration d’Air Transat, de Visit Scotland et de l’organisme Glasgow Life.

En pratique

S’y rendre: Air Transat propose des vols vers Glasgow (avec correspondance à Toronto) et de nombreux autres vols directs vers Londres (www.airtransat.com).
Où séjourner: Fraser Suites, à Glasgow. Appartements confortables et très bien situés, tout près de George Square (www.frasershospitality.com).
Bon à savoir: Si on visite plusieurs châteaux et sites historiques, l’Explorer Pass est vite rentabilisée (www.historicenvironment.scot).
Pour se préparer: www.visitscotland.com.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley

Coucou!

Vidéos