La Virginie, entre l’histoire et le patrimoine

La Virginie, entre l’histoire et le patrimoine

Par Sylvie Ruel

Crédit photo: iStockphoto.com

Demandez à des Québécois s’ils connaissent la Virginie. La plupart vous parleront de Virginia Beach, qu’ils associent à son fameux slogan Virginia is for lovers. Effectivement, le petit État américain bordé à l’est par l’océan Atlantique plaît beaucoup aux amoureux des plages, des couchers de soleil et du farniente. Mais si nous nous dirigions plutôt vers le nord de l’État? Nous découvririons alors un autre aspect tout aussi intéressant, à savoir le rôle majeur qu’a joué la Virginie dans l’histoire américaine. Au fait, saviez-vous que sept des douze premiers présidents des États-Unis, à commencer par George Washington, étaient originaires de cet État? Que la guerre de l’Indépendance (1775 à 1783) et la guerre de Sécession (1861 à 1865) se sont terminées en Virginie?

La ville d'Alexandria

Débutons d’abord par la ville d’Alexandria. À seulement cinq milles de Washington, sur la rive ouest du fleuve Potomac, Alexandria met son passé en valeur dans l’Old Town. Le quartier est quadrillé de rues bordées de belles résidences des XVIIIe et XIXe siècles, dont la Carlyle House, de style palladien, où se rencontraient les gens qui aimaient discuter de la situation politique du pays. Il est fort agréable d’arpenter les rues Prince, Princess, Duke et Queen et de se tremper dans l’atmosphère de l’époque. La rue commerciale King, quant à elle, traverse toute la ville et débouche sur le Potomac. Le long de cette rue animée se succèdent boutiques, cafés, restos, jolies vitrines… 

«Alexandria se visite en marchant, explique Claire Moledoux, du bureau de tourisme de la ville. Plus de 3 millions de touristes s’y amènent chaque année, attirés par son ambiance, son architecture et son authenticité. Ils viennent magasiner et flâner rue King, puis ils font des croisières sur le Potomac ou, encore, prennent un bateau-taxi de la Potomac River Boat Company pour se rendre à Washington. D’autres voguent jusqu’à Mount Vernon, la demeure de George Washington, à quelques kilomètres de là.» 

Le fleuve apporte un vent d’air frais à la ville. Juste devant, le Market Square, où se tenait un marché d’esclaves à l’époque des grandes plantations, propose aujourd’hui des espaces de détente et des commerces sympathiques. On y vient pour se restaurer et boire une bière locale en regardant les bateaux de plaisance. Les cyclistes, quant à eux, profitent d’une magnifique piste de 18 milles aménagée le long du Potomac. Sur la place Market Square, le Torpedo Factory Art Center est un incontournable. Dans un vieux bâtiment de 1918 qui servait à la fabrication de torpilles (plus de 900 en sont sorties entre les deux guerres) ont été aménagés il y a une trentaine d’années au-delà de 80 studios d’artistes et galeries d’art, un concept plutôt révolutionnaire à l’époque. On peut y voir des artistes à l’oeuvre en peinture, sculpture, photographie, lithographie, art textile, joaillerie… Lisa Schumaier, une artiste audacieuse qui a réalisé La Cène en gomme à mâcher, offre des boules de gomme colorées aux visiteurs afin qu’ils puissent apporter leur contribution à l’oeuvre. Une rencontre amusante. 

Si vous aimez voyager avec votre chien, Alexandria vous enchantera. Cette ville de 150 000 habitants compte 40 000 chiens. On la considère à juste titre comme une dog friendly city. La majorité des hôtels acceptent les chiens. Ainsi, le Monaco Hotel, rue King, leur offre toute une panoplie de services, dont le happy hour pour chiens, des cours de yoga et autres gâteries canines. La ville met à leur disposition 18 parcs publics. En saison estivale, la Potomac River Cruise Company organise des croisières pour eux. Des magasins de la ville rivalisent d’originalité pour vendre petits gâteaux, popsicles et autres friandises préparés à leur intention… Enfin, à l’Halloween et à Noël, on voit défiler dans la ville toute une meute de chiens costumés! Bref… de tout pour plaire aux toutous de tous genres et à leurs propriétaires. 

Prince William County

Baignée par le Potomac, la région de Prince William County est la deuxième de la Virginie pour la population. Les amateurs connaissent ses nombreux terrains de golf, dont le tout nouveau Potomac Shores Golf Club, juché au-dessus du fleuve. De la véranda du bâtiment principal, qui réunit un restaurant et une boutique, on profite de vues superbes sur ce terrain de 450 acres, dont le parcours a été dessiné par Jack Nicklaus.

Ceux qui s’intéressent à l’histoire militaire des États-Unis pourront se rendre au National Museum of the Marine Corps, un tout nouveau musée interactif qui fait connaître la vie des Marines américains, en relatant les guerres et batailles auxquelles ils ont participé. Ce très grand musée s’adresse autant aux adultes qu’aux enfants. L’immense monument qui pointe une structure d’acier vers le ciel représente le drapeau hissé par les Marines lors de la bataille d’Iwo Jima, dans le Pacifique, pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Au cours de notre visite, nous avons rencontré Frank Mattews, 89 ans, l’un des bénévoles du musée. «Durant cette fameuse bataille, 5 931 Marines ont perdu la vie », raconte Frank qui nous montre son bras mutilé par une grenade. Puis il s’avance vers une photographie prise au moment de l’événement et pointe du doigt un jeune homme  «C’est moi», dit-il. 

Arlington

Arlington est une petite ville qui offre les avantages d’une grande. On la connaît surtout pour son cimetière militaire national, le plus ancien du genre. Dans ces 624 acres de collines vertes où s’alignent des monuments tout blancs, plus de 300 000 personnes sont enterrées. La plupart ont servi la nation: combattants de la guerre de l’Indépendance jusqu’aux derniers conflits du XXIe siècle en Irak et en Afghanistan, en passant par la guerre de Sécession, les deux guerres mondiales, la guerre de Corée et la guerre du Vietnâm… En visitant le lieu, on remonte le fil de l’histoire américaine. 

«L’enterrement de John F. Kennedy a donné une popularité à ce cimetière, raconte notre guide dont les explications sont entrecoupées par le bruit des avions qui traversent le ciel toutes les cinq minutes. L’endroit, planté de beaux arbres, est devenu une destination touristique qui attire quelques millions de visiteurs chaque année. Tout le monde s’arrête sur la tombe des Kennedy, où sont enterrés également Jackie Kennedy et bien d’autres membres de la famille.» 

Tout le monde fait également un arrêt devant la tombe des Soldats inconnus, située sur une colline surplombant la ville de Washington. Cette tombe rend hommage aux soldats inconnus des guerres mondiales, de la guerre de Corée et de celle du Vietnâm. L’endroit est gardé à toute heure, 365 jours par année. Et le changement de garde s’effectue selon un rituel très précis. Le cimetière d’Arlington célèbre cette année son 150e anniversaire. 

Non loin de là se trouvent les bâtiments du Pentagone, où loge le quartier général du ministère de la Défense. Cet immeuble de cinq étages aux 28 kilomètres de couloirs serait l’un des plus vastes bureaux du monde. On est en sol américain, après tout! Laurie Laychak est bénévole au Mémorial du Pentagone, érigé à la mémoire des victimes des événements terroristes qui se sont déroulés sur les lieux le 11 septembre 2001.

«Mon mari avait son bureau ici, dit-elle d’emblée. Il a été tué le 11 septembre lorsque, à 9 h 37, le troisième avion de la compagnie American Airlines, détourné par des pirates de l’air, a foncé dans le bâtiment. Exactement 184 personnes ont alors perdu la vie. Je veux que les gens comprennent ce qui s’est vraiment passé, explique Laurie avec émotion. Et ma mission aujourd’hui est de faire du bien à partir de quelque chose d’horrible.» En plus d’être bénévole au Mémorial du Pentagone, Laurie est engagée dans un programme d’assistance aux survivants. Sur une colline surplombant le Pentagone, on peut aussi admirer l’Air Force Memorial, érigé à la mémoire de ceux qui ont servi dans l’aviation militaire. La Virginie, décidément, ne comble pas seulement les amoureux des plages...

Les bonnes adresses en Virginie

Bien manger 

  • Virtue Feed & Grain. On a préservé le style industriel du bâtiment. Décor intéressant. On craque pour le «Smoked Gouda and Prosciutto Mac». 106 South Union Street, Old Town, Alexandria. 
  • Brabo Tasting Room. Petit endroit fort sympa dans un bâtiment historique restauré, adjacent à un hôtel boutique et spa. On y mange santé. 1600 King Street, Alexandria. 
  • Dixie Bones Barbeque. On y déguste le meilleur barbecue maison et les assiettes sont généreuses. 13440 Occoquan RD, Woodbridge. 
  • Montclair’s Family Restaurant. Pour les gros petits-déjeuners. Mélange de styles grec et américain. On peut commander l’omelette grecque ou l’assiette gyro. 17001 Dumfries Rd, Dumfries. 
  • Jaleo Spanish Tapas and Bar. On déguste une belle variété de tapas. Excellente nourriture et belle ambiance. Très fréquenté. 2250 Crystal Drive, Arlington. 

Bien dormir

  • Hotel Hilton Alexandria Old Town, 1767 King Street, Alexandria. 
  • Renaissance Arlington Capital View. Un hôtel de 300 chambres qui a l’âme d’un hôtel boutique. Au coeur de la ville d’Arlington. 

À faire

  • Tour gourmand dans l’Old Town d’Alexandria. Le départ a lieu près de l’hôtel de ville, là où se tient un marché le samedi. En plus de découvrir les bons restaurants, on apprend toutes sortes d’anecdotes sur l’histoire d’Alexandria. On passe notamment devant les maisons où le premier président américain George Washington a prononcé son premier discours, puis son dernier. 

http://www.visitalexandriava.com/old-town-alexandria/ 

Magasiner

  • À Manassas, le Potomac Mills regroupe sous un même toit plus de 200 magasins où l’on peut réaliser de très bonnes aubaines. 

www.potomacmills.com 

Vous aimerez aussi


Surnommée la «ville des vents», Chicago est un musée à ciel ouvert qui déploie une enfilade de gratte-ciel exceptionnels. Une ville à découvrir au fil de l’eau, à pied ou à bord d’un sympathique tram aérien.

Envie de vacances au large? Découvrez la région paisible et pittoresque des «Kennebunks». Son charme saura vous réconcilier avec les côtes de la Nouvelle-Angleterre!

Voyage à New York, la Grosse Pomme  Voyage à New York, la Grosse Pomme
L’Empire State Building, la statue de la Liberté, Broadway, Times Square, les taxis jaunes… Est-ce qu’il ne serait pas temps d’aller voir, finalement, ces emblèmes mondialement connus et de se balader dans New York, cette ville fabuleuse qui ne dort jamais et qui fait rêver l’univers entier?
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos