Aux pommes… en août!

Aux pommes… en août!

Par Jessica Dostie

On pense rarement à aller aux pommes au début de la saison des récoltes Pourtant, c’est le moment idéal pour profiter des vergers. Trois arguments pour nous convaincre.

 

Aux pommes… sans la foule

Selon Nathalie Labonté, copropriétaire du verger Labonté de la pomme, à Oka, on gagne à planifier notre sortie aux pommes au mois d’août, voire au début de septembre. «Il y a moins de monde et les pommiers sont encore pleins», justifie-t-elle. Encore mieux: on s’y rend en semaine afin d’éviter l’achalandage du week-end.

Aux pommes… sous le soleil

L’idée d’aller cueillir nos pommes sans avoir à traîner une petite laine nous séduit? On profite à fond des belles journées de la fin de l’été pour faire nos provisions (et les cuisiner en famille par la suite durant le long week-end de la fête du Travail, par exemple)!  

Aux pommes… à la découverte des variétés hâtives

Pas obligé de se limiter à la McIntosh pour les compotes et à la Cortland pour les tartes! Puisque ces deux variétés ne sont pas prêtes avant la mi-septembre, on leur préfère la Vista Bella ou la Paula Red, notamment, des cultivars qui fonctionnent tout aussi bien à la cuisson. D’autres délicieuses options de début de saison: la Sunrise et la Jersey Mac. 

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

Le bel âge, c’est nous!

Vidéos