Au paradis dans le Midi!

Au paradis dans le Midi!

Par Jessica Dostie

Crédit photo: Gérard Bertrand

Baignée par le soleil de la Méditerranée, la côte du Midi n’a rien à envier à la Côte d’Azur ou aux Pyrénées voisines. Au menu: vins prestigieux et produits gourmands d’exception au cœur d’un territoire riche en histoire et en espaces naturels bien préservés. Cap sur une destination qui place l’art de vivre à l’avant-scène.

Entre mer et montagnes, la région que l’on nomme aujourd’hui l’Occitanie (résultat de la fusion entre Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées) donne beaucoup à voir, à faire et… à goûter! À commencer par ses vins. Dès l’Antiquité, les Romains y cultivaient déjà la vigne, et cette tradition se poursuit plus de 2 000 ans plus tard.

Omniprésent dans cette région du sud de l’Hexagone, Gérard Bertrand – lui-même issu d’une famille de vignerons – exploite pas moins de 17 domaines en biodynamie. Voilà donc un excellent point de départ pour explorer la diversité des cépages et des terroirs languedociens et déguster de grands crus.

À partir du Château l’Hospitalet, à 10 minutes du centre-ville de Narbonne, un des fleurons du groupe avec son hôtel 5 étoiles, on opte pour l’une ou l’autre des visites guidées autour des vins de cet ancien joueur de rugby. Un bon plan pour voir quelques-uns des plus beaux domaines viticoles des environs, dont le Château de Villemajou, propriété historique de la famille dirigée dès les années 1920 par Paule Bertrand, grand-mère de l’actuel propriétaire.

Une escapade qui nous donnera à visiter tantôt des vignobles d’altitude qui s’élèvent dans les contreforts des Pyrénées orientales, tantôt d’autres établis sur des sols volcaniques, ou encore les vignobles du littoral de la Méditerranée. De la mi-septembre au début d’octobre, on pourrait même être témoin de la grande effervescence entourant les vendanges! (gerard-bertrand.com)

Héritage romain à Narbonne

Entre deux vignobles, on fait escale à Narbonne, petite ville méconnue qui cache de surprenants vestiges de l’époque gallo-romaine. Et pour cause: la cité de Narbo Martius était jadis une importante colonie romaine. On entame notre balade sur la place centrale, où des fouilles archéologiques ont mis au jour des pavés de la via domitia, une route construite il y a plus de 2 000 ans pour relier l’Italie et l’Espagne. Après avoir admiré d’autres bâtiments prestigieux de la commune, tels que la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur et le Palais des archevêques – ceux-là datant du Moyen-Âge –, on enfile les ruelles pavées de la vieille ville afin de découvrir de charmantes placettes.

Les férus d’histoire seront ravis de poursuivre l’exploration au tout nouveau musée Narbo Via, qui rassemble une riche collection d’artéfacts datant de l’Antiquité. On s’attarde aussi sur les rives du canal de la Robine, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, que l’on peut même découvrir à bord d’une gabare en bois, Le Solal, durant l’été. (petittrain-narbonne.fr)

Une journée à Narbonne ne saurait être complète sans une incursion aux Halles, sacrées plus beau marché de France en 2022 par TF1. Sur place, on casse obligatoirement la croûte Chez Bebelle, un bar à grillades sans prétention. Son porte-voix à la main, Bebelle lui-même nous donne tout un spectacle en annonçant les commandes des clients aux bouchers d’à côté, qui lui envoient ensuite les morceaux de viande fraîchement découpés et prêts à griller. 

Carcassonne et son patrimoine médiéval

On ne peut séjourner dans la région sans faire un arrêt dans la ville fortifiée historique de Carcassonne. Avec ses 3 km de remparts, son château datant du XIIe siècle et sa cathédrale gothique, la cité médiévale, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous offre pour sa part une véritable immersion au Moyen-Âge. On prend le temps de flâner dans les ruelles étroites ou, si on a quelques heures devant nous, on réserve une visite guidée auprès de l’Office de tourisme. 

Parmi les autres trésors d’architecture médiévale à ne pas manquer dans le coin, notons entre autres le pittoresque village de Lagrasse, avec son pont de pierre, sa majestueuse abbaye et ses halles couvertes datant de 1315. Ce n’est pas pour rien qu’il a été classé parmi les plus beaux villages de France! 

Trésors maritimes

On profite enfin de notre passage sur la côte du Languedoc pour partager un plateau de fruits de mer frais du jour. Huîtres, couteaux et poulpes abondent dans les environs de Gruissan, charmante station balnéaire du sud ayant conservé tout son charme.

À visiter absolument: le salin de l’île Saint-Martin, renommé pour son sel et ses huîtres d’élevage. On y trouve un écomusée et, en saison, on peut parcourir les lieux à pied en compagnie d’un guide qui nous expliquera tout sur les méthodes de récupération du sel et de la fleur de sel. On pourrait même apercevoir des flamants roses si on a de la chance!

Ensuite, direction la plage des Chalets, que d’aucuns décrivent comme la plus belle des environs, aussi célèbre pour avoir accueilli le tournage du film 37o2 le matin. Pour profiter de la vue (et des spécialités culinaires qui font la fierté de la région), on s’attable au Grand Soleil, dont la jolie terrasse donne directement sur le front de mer. 

Un panorama dont on se souviendra longtemps!

Un château au milieu des vignes

On s’offre une expérience œnotouristique mémorable au Château l’Hospitalet, niché au cœur du massif de La Clape, près de Narbonne. Tout récemment rénové, cet hôtel de charme compte 41 chambres dont 28 suites, 3 restaurants, 2 piscines extérieures et un spa avec vue sur les vignes du domaine et la mer. Ici, on est accueillis comme des rois et une multitude de forfaits s’offrent à nous: classes de maître animées par le sommelier Pierre-Alexis Mengual, visite de six des domaines viticoles de Gérard Bertrand, menu dégustation du chef Laurent Chabert, soins détente. En été s’ajoute un restaurant sur la plage – L’Hospitalet Beach – et, fin juillet, l’endroit organise un festival de jazz très couru présenté dans la cour du château. 

En pratique

S’y rendre: De mai à octobre, Air Transat propose des vols directs vers Barcelone, en Espagne, située à 2 heures 30 minutes de Narbonne. Pour limiter nos déplacements sur la route, on peut plutôt opter pour un vol à destination de Montpellier (avec correspondance à Paris).

Quand y aller: en toute saison, en sachant que la période de juillet à septembre – pour les vacances, puis les vendanges! – est la plus achalandée.

Se déplacer: Si on souhaite visiter différents vignobles et les jolis villages de la côte du Midi en mode autonomie, on loue une voiture, les options de transport en commun étant limitées dans la région.

Pour se préparer: escapadesenpaysnarbonnais.com et cotedumidi.com

 

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley

Coucou!

Vidéos