Vous avez dit coquetterie?

Vous avez dit coquetterie?

Par Jean-Louis Gauthier, Rédacteur en chef Bel Âge magazine

La coquetterie n’est pas un péché tant qu’elle ne devient pas vanité. Puis est-ce vraiment de la coquetterie que de prendre soin de sa peau? 

Il est vrai que, venant d’un homme, mes propos sur mes petites crèmes ont pu étonner, les soins de la peau et le souci de son apparence étant encore une histoire de femmes. Les hommes sont pourtant de plus en plus nombreux à y venir et à succomber avec bonne grâce aux modes... tout en ayant l’air de ne pas y toucher.

Voyez tous ces jeunes mâles qui, depuis peu, arborent la barbe. Une barbe bien fournie qui occupe la moitié du visage alors qu’il y a peu de temps encore la tendance était à la barbe de trois jours. Résultat? Ils ont tous l’air de Popa dans La petite vie. Et pendant que les plus jeunes misent ainsi sur leur pilosité, les plus âgés s’efforcent de dissimuler leur calvitie en ramenant bien en avant sur le front les quelques mèches qui ont survécu au passage du temps, comme le faisait un ancien premier ministre aujourd’hui entré dans la légende. L’un de mes beaux-frères, lui, porte la casquette par n’importe quel temps, à l’intérieur comme à l’extérieur afin de cacher son crâne dégarni. Pas coquets, les hommes?

Je vous parle de tendresse

Revenons à mes petites crèmes... Un fidèle lecteur m’écrit: «Petite crème le soir, une autre le matin et un peu de crème solaire. Possible d’avoir le nom des crèmes?» Sérieux? Je me suis demandé, en effet, cher Marcel, si vous vouliez vraiment connaître le nom de «mes» crèmes ou si vous n’étiez pas tout simplement en train de me narguer. J’ai même fait lire votre courriel à une collègue en lui disant: «Il est sérieux ou il se fout de ma gueule?» «Peut-être un peu des deux!» a-t-elle répondu. Quoi qu’il en soit, vous l’aurez voulu, voici le nom de mes produits miracles: Ombrelle 30 le jour, avec une petite goutte d’autobronzant Biotherm. La nuit, Clinic – mais n’importe quelle crème hydratante fera l’affaire. On me pardonnera de citer des marques, mais une fois n’est pas coutume. Il m’a semblé que j’étais justifié de le faire puisqu’il s’agit d’aider ces messieurs à se dépatouiller dans le vaste monde des soins de la peau et des produits de beauté. Misez donc, Messieurs, sur l’hydratant et le raffermissant qui relancent l’activité des cellules, comme on dit dans les pubs. À retenir que la crème à appliquer le soir est importante, car c’est la nuit que la peau s’active. Et celle qu’on utilisera le matin? On lui demandera de lutter contre la pollution, le soleil, le froid. 

Plusieurs trouveront sans doute que je donne dans le très léger ce mois-ci, pour ne pas dire le superficiel. Et pourtant! C’est aussi de tendresse que je vous parle, cette tendresse bien ordonnée qui commence par soi-même, comme si, en nourrissant sa peau, on nourrissait aussi son âme. On appelle ça prendre soin de soi – un début pour mieux prendre soin des autres par la suite. Ajoutons à cette coquetterie bien légitime quelques autres ingrédients. Par exemple, chaque jour des fruits et des légumes, en plus de cinq ou six verres d’eau. En fait, l’eau est le meilleur des médicaments. L’Institut Pasteur nous apprend même que le manque d’eau est la première cause de fatigue durant la journée et que sa consommation aiderait de plus à diminuer le risque de cancer du côlon et de la vessie. Un autre ingrédient? L’audace qu’il faut pour vouloir être heureux et oser ce qu’on n’a encore jamais osé. Et nous voilà partis pour 50 autres années! 

Jean-Louis Gauthier Rédacteur en chef

jean-louis.gauthier@bayardcanada.com

Vous aimez les billets de Jean-Louis Gauthier? Vous pouvez les consulter ici!

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos