Winston McQuade s’insurge contre l’âgisme

Winston McQuade s’insurge contre l’âgisme

Par Élise Jetté

Crédit photo: Capture d'écran

Des téléspectateurs qui l’ont aperçu dans les publicités de l’opticien Greiche & Scaff ont méchamment questionné sa présence à l’écran, et ce, à cause de son âge.

Devant ces remarques blessantes Greiche & Scaff a décidé de soutenir son ambassadeur (depuis 2014) en dénonçant les propos inappropriés par une vidéo.

Joint au téléphone, M. McQuade nous décrit la situation comme inacceptable. «Ces commentaires sont dégueulasses et j’ai l’impression que, de plus en plus, les gens se permettent de faire des commentaires virulents sur les autres sans penser aux conséquences.»

«Je décide de monter aux barricades parce que, dans la vie, je suis quelqu’un d’inclusif, précise-t-il. De vouloir exclure une partie de la population sous prétexte qu’elle est trop âgée, ça me met en maudit!» Mentionnant que sa retraite à 60 ans lui a permis de poursuivre de grands projets par la suite, il est catégorique: «il y a définitivement une vie après la retraite». Celui qui aura bientôt 73 ans juge qu’il est très en forme et qu’il continue à prendre soin de lui. «Partout où je vais, je vois des gens de mon âge, et plus vieux, qui sont extrêmement en forme et qui mènent une vie pleine et entière. Ils méritent d’être représentés.»

Winston McQuade constate également toute la discrimination qui envenime notre quotidien à l’ère des médias sociaux. «À tous les jours, je lis des commentaires déplacés sur internet, et ce, envers plusieurs groupes de la société, dit-il. Il commence à être temps qu’on pense à être inclusifs. Il y a de la place pour tout le monde.»

Pour ceux et celles qui vivraient des situations de discrimination liées à leur âge, M. McQuade soutient qu’il faut trouver le bonheur au quotidien. «Il faut garder les yeux, les oreilles et l’intelligence ouverts et ne pas hésiter à faire partie de clubs ou d’associations dans lesquels ont peut trouver le bonheur, affirme-t-il. La vieillesse, c’est l’aboutissement d’une vie riche qui continue.»

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos