Le Bel Âge ne supporte plus votre navigateur. En savoir plus

Comment choisir la forme de son testament?

Comment choisir la forme de son testament?

Par l'équipe d'Inform'elle

Crédit photo: istockphoto.com

Trois formes de testament existent: olographe, devant témoins et notarié.

Testament olographe

Ce testament doit être entièrement rédigé et signé de la main du testateur. Il ne peut pas être écrit à l’aide d’un ordinateur ni être rempli à partir d’un formulaire pré-imprimé. Aucun témoin n’est requis et il est fortement recommandé de dater le document. C’est la plus simple des formes testamentaires et la moins coûteuse. Il est préférable d’en faire deux exemplaires afin de conserver le premier chez soi et le second en lieu sûr. Une fois le décès constaté, le liquidateur ou les héritiers devront effectuer une requête en homologation.

Testament devant témoins

Ce testament peut être rédigé par le testateur ou par une autre personne — en cas de problèmes de santé physique, par exemple. Il peut être fait à l’ordinateur ou à partir d’un formulaire pré-imprimé. Le testament devra être daté et signé par le testateur ou, s’il en est lui-même incapable, par une autre personne en présence du testateur, selon ses instructions. Deux témoins majeurs devront également signer le testament en présence du testateur, attestant sa signature, sa capacité et sa volonté d’effectuer un tel document. Ces derniers n’ont pas besoin d’en connaître le contenu, mais simplement de savoir que c’est un testament, et qu’il a été fait et signé par une personne saine d’esprit et sans contrainte. Les témoins ne doivent pas être héritiers de la succession. Comme dans le cas du testament olographe, il est préférable de produire deux exemplaires pour des raisons de sécurité. Une requête en homologation par le liquidateur ou les héritiers sera aussi nécessaire une fois le décès constaté.

Le testament notarié

Testament notarié

Ce testament est effectué par un notaire. Il est signé par le testateur, le notaire instrumentant et un témoin majeur qui n’est pas un héritier de la succession, le tout en présence des uns et des autres. Bien que simple, puisqu’il est fait par une tierce personne (le notaire), il est plus coûteux, le testateur devant payer les honoraires du notaire instrumentant ainsi que les frais d’enregistrement du testament à la Chambre des notaires. Contrairement aux formes précédentes, le testament notarié ne nécessite pas de requête en homologation.

Mise à jour le 2008-12-17

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, rédactrice en chef

Fil de soi

Vidéos