Santé: 10 symptômes à surveiller

Santé: 10 symptômes à surveiller

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStockphoto.com

Des saignements inhabituels 

Tout dépend de leur origine... Du sang dans les selles peut être dû à des hémorroïdes ou à une fissure anale, mais aussi à un cancer du côlon. Du sang dans un crachat peut traduire une irritation importante des voies respiratoires, mais également une pneumonie ou un cancer du poumon. Sa présence dans les vomissements est susceptible de provenir d’une inflammation de la muqueuse de l’oesophage ou de l’estomac, d’un ulcère gastrique ou d’un cancer de l’estomac, entre autres. Et du sang dans l’urine indique parfois une infection urinaire ou rénale, des calculs rénaux, une prostatite ou une tumeur. Même si le saignement n’est pas abondant, on ne prend donc aucun risque et on consulte un médecin. 

Une grande fatigue 

Il est normal d’être épuisé après une mauvaise nuit de sommeil, une semaine de travail éreintante ou une fête qui s’est terminée au petit matin. Toutefois, lorsque cette fatigue s’accentue ou se prolonge sans raison, elle peut cacher une dépression, une infection, un trouble de la thyroïde, de l’apnée du sommeil, de l’anémie ou même une tumeur dans l’intestin (la fatigue est alors provoquée par la carence en fer due à une perte de sang). On ne laisse donc pas perdurer un tel épuisement sans consulter. 

Un mal de tête foudroyant 

À moins de souffrir déjà de migraines, on prend au sérieux tout mal de tête violent et soudain: il pourrait traduire une hypertension sévère, une méningite, une rupture d’anévrisme, un AVC ou une tumeur cérébrale. Bref, un problème à traiter sans tarder... 

Un essoufflement anormal 

Si on ne fait jamais d’exercice physique, qu’on fume ou qu’on souffre d’embonpoint, c’est normal d’avoir le souffle court après avoir grimpé plusieurs marches ou parcouru une longue distance. Même chose en cas de grippe ou de rhume. Par contre, si on est souvent à bout de souffle, qu’on ressent un essoufflement aigu, subit ou inaccoutumé lors d’une activité physique accomplie d’habitude avec facilité, cela peut présager une angine, une embolie pulmonaire, de l’asthme, une maladie cardiaque ou respiratoire. Mieux vaut alors prendre rendez-vous chez son médecin. 

Des douleurs abdominales 

Le trouble le plus commun associé à une forte douleur abdominale, c’est la constipation, Mais selon la localisation de la douleur, sa soudaineté et son intensité, on peut suspecter également une appendicite, une pancréatite, un kyste ovarien, des calculs biliaires, un ulcère gastroduodénal, un problème au foie, une diverticulite, une maladie inflammatoire de l’intestin ou même une tumeur. Grâce à des tests ciblés, le médecin pourra établir le bon diagnostic. 

Symptômes à surveiller: douleurs dans la poitrine, confusion, douleur dans les mollets, perte de poids, envie d'uriner

Des douleurs dans la poitrine 

Elles peuvent résulter de troubles digestifs ou respiratoires, de spasmes à l’oesophage ou d’une forte anxiété. Mais quand on ressent une douleur vive ou une pression au milieu de la poitrine qui s’intensifie puis irradie vers le bras gauche, le cou, la mâchoire, les épaules ou le dos, malaise souvent accompagné d’essoufflement, de nausées, d’étourdissements et de sueurs, tout laisse penser à un infarctus. On file à l’urgence! 

Une confusion soudaine 

Une brusque confusion, associée à des troubles de la parole, des étourdissements, des problèmes de vision, une perte de coordination, un engourdissement du visage ou des membres, une difficulté à s’exprimer ou à comprendre, une paralysie partielle ou un mal de tête violent et soudain, signale souvent un AVC (accident vasculaire cérébral). La confusion est également un symptôme de maladie neurologique, de dégénérescence cérébrale ou encore de tumeur cérébrale. Là aussi, un passage à l’urgence s’impose. 

Une douleur aiguë dans les mollets 

Une forte douleur aux mollets qui s’accentue lorsqu’on relève la pointe du pied vers soi et qui s’accompagne d’enflure et d’une sensation de chaleur doit être prise au sérieux. Il pourrait s’agir d’une phlébite, due à la formation formation d’un caillot de sang dans une veine. Or, si ce caillot se détache de la paroi veineuse et remonte jusqu’au poumon, il provoque parfois une embolie pulmonaire, à traiter de toute urgence, le cas échéant. 

Une perte de poids inexpliquée 

Si on perd beaucoup de poids sans avoir diminué son apport calorique ni augmenté son activité physique, cela signale parfois une dépression, des troubles digestifs, un problème thyroïdien ou une tumeur. Le médecin y verra plus clair. 

Une envie très fréquente d’uriner 

Si avoir toujours soif et uriner souvent font partie des premiers symptômes du diabète, cela peut aussi dénoter une vessie hyperactive. Dans le second cas, les muscles de la vessie se contractent de façon involontaire même quand elle n’est pas remplie, ce qui provoque cette envie soudaine et parfois extrêmement urgente d’uriner.

Merci au Dr François Tremblay, pneumologue, au Dr George Honos, chef du service de cardiologie au CHUM, à la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC, ainsi qu’à la Société canadienne du cancer pour leur collaboration.


Vous aimerez aussi:

Le bilan de santé comprend certains examens de routine requis selon votre âge. Ils permettent de déceler rapidement des problèmes de santé qui font parfois de grands ravages. Besoin d’un aide-mémoire? Voici 9 tests qui peuvent vous sauver!

Vous avez le coeur qui palpite d’une façon désordonnée, qui bat au ralenti ou, au contraire, qui s’emballe? Vous pourriez souffrir d'arythmie cardiaque. Bradycardie, tachycardie, fibrillation auriculaire ou extrasystole, lumière sur l'arythmie.

À chacune de vos visites médicales, votre médecin vous prescrit des analyses sanguines? Normal. Elles lui sont fort utiles pour établir un diagnostic. Mais à quoi servent-elles exactement? Voici ce que révèlent les prises de sang.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos