La chiropratique pour l’équilibre neuro-musculo-squelettique

La chiropratique pour l’équilibre neuro-musculo-squelettique

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStockphoto.com

Qu’est-ce que la chiropratique? 

Le chiropraticien travaille principalement au niveau de la colonne vertébrale. Car une des fonctions de la colonne est de protéger la moelle épinière, d’où émergent les nerfs qui innervent les muscles, tissus et organes du corps. Tout dérangement à la colonne risque d’atteindre le système nerveux: un faux mouvement, une mauvaise posture ou une chute, par exemple, peuvent provoquer un mauvais alignement ou un déplacement d’une ou de plusieurs vertèbres, qui, à leur tour, peuvent comprimer, irriter ou coincer un nerf. Ce blocage risque d’affecter la circulation de l’influx nerveux dans le nerf en question et, par conséquent, de causer de la douleur ou un mauvais fonctionnement du muscle ou de l’organe rejoint par ce nerf. En apportant des corrections à la colonne vertébrale, le chiropraticien rétablit le passage de l’influx nerveux et optimise les fonctions du système nerveux. 

Il existe trois phases dans le traitement chiropratique. «D’abord, il y a la phase de soulagement, explique Marie-Hélène Boivin, chiropraticienne. Les soins sont intensifs afin d’éliminer la douleur, l’inflammation et l’oedème le plus rapidement possible, puis de redonner un peu de mobilité au patient. Le traitement peut s’arrêter là, mais, si on veut améliorer sa condition, il faudra passer à la deuxième phase: les soins correctifs. Le chiropraticien soumet le patient à une rééducation musculaire et posturale pour éliminer la cause. Finalement, arrive la phase de maintien. Les soins pratiqués mettent l’accent sur la prévention.» 

La chiropratique soigne quoi?

Des problèmes de type neuro-musculo-squelettique. Exemples d’affections pouvant être soulagées ou guéries par la chiropratique

  • douleurs musculaires et articulaires
  • douleurs lombaires
  • sciatique
  • hernie discale
  • torticolis
  • névralgie
  • bursite
  • tendinite
  • épicondylite
  • maux de tête chroniques et migraines
  • reflux gastrique
  • vertige
  • syndrome du canal carpien. 

On consulte également en prévention. 

Comment se déroule une séance de chiropratique?

Après le questionnaire médical, le chiropraticien procède à une série de tests: examen postural, tests orthopédiques et neurologiques, palpations au niveau de la colonne vertébrale et des muscles et, au besoin, radiographie pour mesurer la position et l’alignement des vertèbres. En se fondant sur les résultats de ces tests, il déterminera l’approche thérapeutique appropriée. 

La principale technique d’intervention, ce sont évidemment les manipulations vertébrales et articulaires, appelées ajustements chiropratiques, faites avec les mains. Le chiropraticien peut également pratiquer des étirements ou encore des points de pression. «Des outils, tels que les percussions, peuvent aussi être employés, notamment chez les patients craintifs ou souffrant d’ostéoporose, indique Mme Boivin. Et certains chiropraticiens recourent parfois à l’électrothérapie ou aux ultrasons afin d’optimiser les effets du traitement.» L’ajustement chiropratique se caractérise par une poussée précise, énergique et rapide, avec une force contrôlée. 

Quant au fameux «craquement» entendu lors de l’ajustement, il s’agit simplement d’un effet de succion dans les articulations. Dans toutes les articulations, il y a du liquide synovial qui renferme un gaz. Lors de l’ajustement, le chiropraticien étire rapidement les ligaments autour de l’articulation, ce qui diminue la pression intra-articulaire. Résultat: le gaz sort rapidement du liquide en émettant un bruit. Cela peut surprendre, mais ce n’est pas douloureux. 

Durée d’une séance: entre 15 et 30 minutes. 

Existe-t-il des contre-indications à la chiropratique? 

La technique n’est pas indiquée dans les cas de fracture aiguë, de dislocation de vertèbre ou de tumeur maligne. Et l’ostéoporose grave est une contre-indication à certaines manipulations. 

Combien coûte une séance? Environ 45$.

Vous aimerez aussi:

L’acupuncture est l’une des spécialités de la médecine traditionnelle chinoise. Elle vise à équilibrer l’énergie vitale, ou le Qi (prononcer «tchi»). Divisée en deux forces opposées et complémentaires, le positif et le négatif, appelés le yin et le yang, elle est en perpétuel mouvement dans le corps.
L’ostéopathie est une approche thérapeutique manuelle visant à rétablir la mobilité et les fonctions du corps en recherchant la cause plutôt qu’en traitant uniquement le malaise. Car le problème n’est pas forcément là où est le symptôme.

Le bilan de santé comprend certains examens de routine requis selon votre âge. Ils permettent de déceler rapidement des problèmes de santé qui font parfois de grands ravages. Besoin d’un aide-mémoire? Voici 9 tests qui peuvent vous sauver!
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos