Diabète: pieds et bouche sous surveillance

Diabète: pieds et bouche sous surveillance

Par Journal du Bel Âge

Mal contrôlé, le diabète entraîne un ralentissement de la circulation sanguine, ce qui retarde la cicatrisation des blessures ou des lésions et augmente le risque d’infection. Cela favorise également l’apparition d’une neuropathie, une atteinte des nerfs qui provoque une diminution ou une perte de sensibilité au froid, à la chaleur et à la douleur.

Quelques précautions à prendre pour éviter le pire


  • Examinez quotidiennement vos pieds afin de détecter rougeurs et lésions.

  • Ne marchez jamais pieds nus.

  • Vérifiez la température de l’eau du bain avec le poignet ou le coude.

  • Ne mettez jamais de bouillotte ou de coussin chauffant sur les pieds.

  • Gardez vos pieds secs, surtout entre et sous les orteils.

  • Effleurez régulièrement la surface des pieds et des orteils pour vérifier si vous percevez des sensations.

  • Après le bain ou la douche, taillez les ongles en ligne droite, pas plus courts que le bout des orteils.

La bouche

Et la bouche?

Les diabétiques sont aussi plus vulnérables aux infections buccales et aux maladies des gencives. Ainsi, les individus diabétiques de type 1 et 2 ont respectivement 3,5 et 2,8 fois plus de risque d’avoir une maladie parodontale et que les non diabétiques. Pas surprenant. Chez la personne diabétique qui contrôle mal ses glycémies, les liquides de la bouche contiennent plus de glucose, ce qui modifie la composition de la plaque dentaire et favorise l’apparition d’organismes comme les champignons. En produisant moins de salive, la personne diabétique élimine aussi plus difficilement la plaque. De plus, elle a tendance à perdre le collagène de ses gencives, ce qui accélère la destruction du parodonte.

Par ailleurs, le diabète mal contrôlé entraîne une diminution de l’afflux sanguin dans les minuscules vaisseaux des gencives, ce qui nuit à la nutrition des gencives et à la guérison des lésions. Évidemment, un des meilleurs moyens de prévenir et d’arrêter la maladie parodontale est de maintenir l’équilibre de son diabète. Mais il faut aussi y ajouter une bonne hygiène dentaire et un examen régulier – deux à trois fois par année – chez le dentiste.

 

Mise à jour: janvier 2009

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Crier sur la plage

Vidéos