La vérité sur les eaux gazéifiées

La vérité sur les eaux gazéifiées

Par Isabelle Huot docteure en nutrition

Crédit photo: iStock

Aromatisée ou non, à grosses ou à fines bulles, l’eau pétillante se décline en plusieurs variantes. Mais les connaissons-nous vraiment? Et peuvent-elles combler nos besoins en matière d’hydratation? Quiz éclair.

1. Les eaux pétillantes embouteillées sont toutes pareilles.

FAUX. On trouve de l’eau pétillante embouteillée de source ou minérale. Les deux variétés proviennent d’une nappe souterraine, mais leur teneur en sels minéraux diffère. Au Québec, la Loi sur les produits alimentaires stipule que l’eau minérale doit contenir plus de 1000 mg de sels minéraux par litre (1000 ppm); sous cette valeur, il s’agit d’une eau de source. À titre indicatif, l’eau potable de la ville de Montréal en contient environ 116 mg/L. Bon à savoir : l’eau minérale, pétillante ou non, est une boisson tout indiquée pour accélérer l’hydratation après une gastroentérite ou un entraînement exigeant dans des conditions chaudes et humides.

2. Le gaz peut être naturellement présent dans l’eau.

VRAI. Il existe des eaux naturellement pétillantes, comme les eaux Saint-Justin, au Québec, et Badoit, en France. Même si le gaz est déjà présent dans l’eau à la source, il se peut que du dioxyde de carbone (CO2) soit ajouté dans le liquide pour renforcer sa pétillance naturelle. Ce procédé entraîne la formation de bulles et produit de l’acide carbonique, ce qui abaisse le pH de l’eau de 7 à environ 4.

3. L’eau pétillante nature est un meilleur choix pour la santé qu’une version aromatisée.

VRAI. Les eaux gazéifiées natures sont de bonnes solutions de rechange à l’eau plate. En revanche, les versions aromatisées recèlent souvent des sucres ajoutés, des édulcorants et des additifs. Il suffit de valider la composition du produit en consultant la liste des ingrédients.

4. On peut consommer de l’eau gazéifiée en quantité illimitée.

FAUX. Certaines eaux pétillantes peuvent contenir une quantité significative de sodium. En règle générale, celle-ci n’est pas très importante, mais si l’on consomme plusieurs verres par jour, elle peut grimper rapidement. Pour les individus qui doivent limiter leur consommation de sodium, il est préférable d’opter pour une eau qui en contient très peu.

5. Boire de l’eau pétillante avec une paille peut donner mal au ventre.

VRAI. Quand les bulles sont bien présentes dans le liquide, il est possible que des ballonnements et des gaz se manifestent. Encore plus si on l’ingurgite avec une paille, car on aspire forcément plus d’air. Les personnes qui souffrent de problèmes gastro-intestinaux (de gastroparésie, par exemple) ou de reflux devraient éviter de consommer des boissons pétillantes.

Bon à savoir

Les machines à eau pétillante infusent du dioxyde de carbone dans l’eau sous pression, entraînant la formation de bulles. La plupart des appareils utilisent des cylindres de gaz carbonique, mais certaines machines utilisent une poudre qui dégage du dioxyde de carbone par l’entremise d’une réaction chimique. À long terme, ces appareils nous permettent d’économiser et de réduire l’achat de bouteilles en plastique.

Ce n’est pas tout: ils favorisent la consommation d’eau chez les individus qui n’aiment pas l’eau plate. Voilà un aspect… qui n’est pas plate du tout!

 

Plus de conseils sur isabellehuot.com

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos