Julie Bélanger, imparfaite mais inspirante!

Julie Bélanger, imparfaite mais inspirante!

Par Anne-Marie Tremblay

Crédit photo: Collaboration spéciale

La charismatique animatrice a accouché du projet le plus intime de sa carrière, selon elle: Imparfaite, une série documentaire qui aborde des thématiques comme la dépression, le pardon, la résilience, etc. Des sujets qu’elle explore à travers sa propre expérience, mais aussi à travers la loupe de spécialistes et d’autres personnalités publiques.

Qu’est-ce qui vous a inspiré cette série?

C’est un projet que je porte depuis longtemps. Tout a commencé quand j’ai fait un épisode d'épuisement professionnel à l’âge de 33 ans. J’ai vraiment pris une débarque ! C’est à ce moment que j’ai commencé à travailler sur moi, que j’ai débuté une thérapie. Aussi, un de mes proches a sombré dans la dépression et j’ai vraiment eu peur. C’est là que j’ai eu un déclic. J’ai réalisé qu’il fallait parler de santé mentale, qu’il fallait arrêter de faire semblant que tout va bien, que tout est parfait. J’ai déjà abordé ces sujets par l’entremise de mon blogue et la publication d’un livre, mais je trouvais que la télé permettrait de rejoindre encore plus de gens.

C’est donc un projet important pour vous.

Oui ! Jamais je n'ai été aussi loin dans la vérité, dans la vulnérabilité. Avec les personnalités invitées, on plonge dans la discussion sans filtre, en toute authenticité. En fait, ce n’est pas un projet que j’anime, c’est un projet que j’incarne. C’est vraiment la femme, et non l’animatrice, qui est mise de l’avant. Ça donne tout un vertige, mais je n’avais pas le choix : je ne voyais pas comment me retrouver devant des artistes qui parlent à cœur ouvert en conservant mon rôle d’animatrice. D’ailleurs, comme j’étais aussi productrice au contenu, j’ai conçu ce projet de A à Z. C’était important que ce soit intelligent, que ça apporte des clés aux gens, tout en gardant un côté lumineux même si certaines thématiques sont dures. Je pense que c’est réussi.

Qu’avez-vous retiré de cette expérience?

J’ai fait des rencontres humaines cœur à cœur. Par exemple, le dernier épisode est consacré au vieillissement. J’ai organisé un party chez moi avec Judi Richards, Édith Butler et Shirley Théroux et j’ai capoté ma vie ! Ces femmes-là ont vraiment tout compris sur le fait de bien vieillir ! Cet épisode est rempli de perles de vérité. Par exemple, Édith Butler m’a expliqué qu’elle a, en quelque sorte, commencé à préparer sa vieillesse dès la vingtaine. Comme il y avait certaines maladies dans sa famille, elle a commencé à faire des choix santé très tôt dans sa vie. Je n’avais jamais entendu cela avant. Et ce n’est qu’un exemple. Aussi, Shirley Théroux est presque devenue ma coach de vie!

Quel message aimeriez-vous que les gens retiennent en écoutant Imparfaite?

Ça peut arriver à tout le monde de tomber. Mais c’est important de savoir qu'il est possible de se relever. Si cette série peut donner de l’espoir, offrir des pistes de solutions, de réflexion aux personnes qui la regardent, alors ma job est faite.

Imparfaite est diffusée sur la plateforme VRAI depuis le 23 mai.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos