Un rituel beauté à l’épreuve de l’hiver

Un rituel beauté à l’épreuve de l’hiver

Par Constance Cazzaniga

Crédit photo: iStock

Chaque année, quand le mercure baisse et que le chauffage démarre, la peau s’assèche et finit par tirailler. Afin de limiter la sécheresse, la déshydratation et les rougeurs, souvent exacerbées par les contrastes de température, voici quelques conseils de pro. 

À l’arrivée du temps frisquet, on troque les t-shirts et les shorts pour des bottes et un manteau. C’est la même chose en ce qui concerne les soins de la peau! «L’été, on va utiliser des crèmes plus légères, tandis qu’en hiver les besoins de notre peau ne sont pas les mêmes», illustre Marie-Claude Côté, directrice de formation chez Clarins Canada, qui conseille de miser sur des soins du visage particulièrement hydratants et nourrissants dès que le chauffage redémarre dans la maison. 

C’est d’autant plus vrai chez les 50+, dont la peau est habituellement plus sèche parce qu’elle produit moins de sébum et qu’elle est mise à mal par une régénération cellulaire plus lente. «Les peaux matures sont un peu plus sensibles. Donc, toutes les agressions externes peuvent faire ressortir des irritations», précise Kalyane Poliquin, fondatrice de l’institut La Natura Casa, situé dans les Laurentides. Et c’est vrai pour les femmes comme pour les hommes, même si la peau de ces derniers est plus épaisse.  

L’air plus sec et les variations de température peuvent causer des inconforts et des rougeurs, et accentuer rides et ridules, qui deviennent plus apparentes. Comment remédier à la situation? Même s’il est toujours recommandé de boire de l’eau en quantité suffisante, cette bonne habitude ne suffit pas pour préserver la souplesse de la peau, révèle l’experte de Clarins. «D’où l’importance d’appliquer des produits qui vont l’hydrater et lui redonner du confort», indique-t-elle.  

Pendant la saison froide, il faut donc miser sur des crèmes de jour et de nuit à la texture plus riche, et «booster» leurs effets avec des produits complémentaires tels que les sérums et les masques hydratants. Kalyane Poliquin propose pour sa part de miser sur certains ingrédients comme la glycérine, l’acide hyaluronique et le beurre de karité, des émollients aux vertus hydratantes qui aident à préserver le film hydrolipidique de la peau.  

​​Des soins adaptés 

À quoi devrait donc ressembler une routine beauté en période de froid? Voici la gestuelle à préconiser. 

Nettoyer en douceur
Matin et soir, opter pour un nettoyant hydratant, qu’il s’agisse d’un gel, d’un lait ou d’une mousse, en privilégiant les produits doux «sans savon».  

Faire des cures de sérum
Hydratant, antiride, antitache, illuminateur, il y a un sérum pour répondre à tous les besoins. De texture fluide, il humidifie la peau et permet aux produits utilisés par la suite de pénétrer encore mieux et d’être ainsi plus efficaces. «Appliqué matin et soir juste avant la crème, le sérum gagne à être utilisé de façon curative, c’est-à-dire pour une certaine période en alternance avec d’autres sérums aux caractéristiques différentes», avise Marie-Claude Côté.  

Exfolier
Une ou deux fois par semaine, il est recommandé d’utiliser un exfoliant mécanique à grains très fins (comme des microperles de jojoba ou des microsphères de cellulose) pour retirer les cellules mortes, tout particulièrement si on a la peau sèche. «On privilégie un exfoliant doux et nourrissant», avise Kalyane Poliquin.  

Hydrater
Pour bien protéger la peau, une crème ou une huile hydratante est de mise, et ce, matin et soir. Quant aux masques, une application une ou deux fois par semaine suffit, à évaluer selon les besoins de la peau et notre emploi du temps. Si on en manque, justement, un masque de nuit, qu’il n’est pas nécessaire de rincer, pourrait mieux nous convenir. Un petit truc pour la route : Kalyane Poliquin recommande de recourir au quotidien à un baume protecteur, à réappliquer durant la journée. C’est d’autant plus vrai si l’on prévoit une activité extérieure alors que le mercure est sous zéro, puisqu’on peut alors en rajouter une couche dès que l’on sent poindre sécheresse ou irritation. À mettre dans sa trousse d’après-ski! 

Appliquer un écran solaire
Eh non, les rayons UV ne prennent pas congé pendant l’hiver! Au contraire, ils se reflètent sur la neige, d’où l’importance de garder ses bonnes habitudes même en hiver  

Utiliser un humidificateur
On l’oublie trop souvent, le taux d’humidité dans l’air revêt une grande importance lorsqu’on chauffe nos maisons. «L’utilisation d’un humidificateur peut aussi vraiment faire une très grande différence pour la peau en hiver», fait valoir Kalyane Poliquin. La nuit est le moment idéal pour l’utiliser, alors que la peau tombe en mode régénération, conclut-elle. 

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos