Lin parfait: quatre mythes déboulonnés

Lin parfait: quatre mythes déboulonnés

Par Jessica Dostie

Crédit photo: iStock

Parfois mal aimée, cette fibre fraîcheur à l’élégance décontractée a tout pour plaire. La preuve par quatre mythes déboulonnés.

Notre experte
Anne-Catherine Tavenas, propriétaire de la boutique Laine & Lin, à Sutton

Le lin est difficile d’entretien

Faux! Voilà un mythe qui a la vie dure, constate Anne-Catherine Tavenas. Fibre ultra résistante, le lin est moins fragile qu’il n’y paraît. «Oui, on peut laver les vêtements en lin à la machine, dément-elle. On peut même les laver à l’eau tiède ou chaude sans problème. » En revanche, la sécheuse n’est pas recommandée, sauf dans le cas des lins prérétrécis. « Si ce n’est pas clairement indiqué sur l’étiquette, il vaut mieux suspendre pour sécher», avertit l’experte.

Le lin est tout le temps froissé

Vrai, mais c’est également ce qui fait tout son charme! Et puis, l’effet chiffonné varie en fonction de la qualité de l’étoffe, selon Anne-Catherine Tavenas. «Meilleure est la qualité, moins le tissu sera froissant», estime-t-elle, ajoutant qu’on repasse les vêtements de lin à l’envers à basse ou moyenne température en prenant soin de les humidifier au préalable. Autre solution : choisir les mélanges lin et polyester, une matière synthétique qui ne froisse presque pas, ou bien le jersey de lin, une fibre «tricotée» qui offre l’avantage d’être beaucoup plus souple que son pendant tissé.

Le lin est inconfortable

Faux! À vrai dire, c’est tout le contraire, du moins dans le cas d’un lin de bonne qualité, aussi souple que doux au toucher, rappelle Anne-Catherine Tavenas. Même que la fibre se détendra davantage au fil des lavages. Cela dit, certaines marques préfèrent utiliser un mélange de lin et de coton, par exemple, ou encore ajouter un petit pourcentage d’élasthanne. Le jersey de lin – encore lui! – procure par ailleurs un confort inégalé tout en légèreté.

Le lin ne peut être porté qu’en été

Faux! Grâce à ses propriétés isolantes et thermorégulatrices, le lin nous garde au frais par temps de canicule – nettement plus que le coton – tout en conservant la chaleur quand il fait froid. Ce n’est pas pour rien qu’Anne-Catherine Tavenas ne jure que par les draps de lin! «C’est le meilleur de deux mondes : en été, on n’a jamais chaud et en hiver, on ne gèle pas sous la couette.»

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos