À la recherche des parfaites lunettes

À la recherche des parfaites lunettes

Par Mariève Inoue

Crédit photo: Marc-Antoine Charlebois

Nos montures ont le pouvoir de transformer notre vision… et notre look! Quoi prendre en considération afin de choisir la paire qui nous ira à merveille?

Une monture choisie avec soin nous permet non seulement de corriger notre vision, mais aussi d’exprimer notre personnalité tout en nous assurant un confort optimal au quotidien. Comment trouver celle qui saura répondre à nos goûts, à notre physionomie et à nos besoins?

Question d’y voir plus clair, on a recueilli des conseils d’opticiennes, en plus de recenser les dernières tendances en matière de montures et des astuces maquillage pour mettre nos yeux en valeur.

Le nez comme repère

Pour guider notre choix de monture, l’opticien évalue une variété de critères: la grosseur de notre visage, la forme de nos sourcils et le format de notre nez, par exemple, sans oublier son angle, sa largeur et sa position. «Ce n’est même pas une question de forme du visage, affirme Marie-Sophie Dion, opticienne, PDG de Bar à lunettes et créatrice de montures. Le critère numéro un est le format du nez.» Selon l’experte, le niveau de confort d’une monture passe par son appui sur le nez, car tout le poids du devant y repose. «Si elle touche les joues ou les arcades sourcilières, cela ne fonctionne pas, alors conséquemment, c’est le nez qui supporte tout», observe-t-elle.

Idéalement, le haut de notre monture finirait sous nos sourcils ou les couvrirait, mais elle ne devrait pas se terminer au-dessus de l’arcade. Objectif? Que notre œil soit centré dans le tiers supérieur de notre lentille.

Aussi à considérer: des facteurs comme la hauteur de nos oreilles et de notre front. «Si on a un long front, on essaie une monture qui monte un peu plus haut pour créer un meilleur équilibre avec la hauteur de notre visage», suggère Marie-Sophie Dion. Autre exemple: la position des tenons (les parties qui relient les cercles de la lunette aux branches) d’une monture doit être adaptée à la hauteur de nos oreilles, pour éviter que ses branches ne montent ou ne descendent.

Une foule de formes

«N’importe qui peut porter n’importe quelle forme de lunette, estime Marie-Sophie Dion. Tout dépend de l’attitude qu’il ou elle veut projeter.» On peut en explorer différentes: cherche-t-on un look sage, classique ou éclaté? «On choisit la forme et l’épaisseur de nos lunettes en fonction de l’effet final qu’on désire obtenir», précise-t-elle.

Selon Catherine Pelletier Lauzon, opticienne propriétaire de la Lunetterie ORA, la forme de nos lunettes peut «neutraliser ou magnifier certains de nos traits»: ainsi, une monture carrée permettra d’ajouter de la structure à un visage rond, par exemple, tandis qu’une monture ronde mettra l’accent sur de grands yeux pétillants.

«On essaie souvent de suivre la forme du sourcil avec le dessus de la lunette» par souci d’harmonie dans le visage, déclare Marie-Sophie Dion. C’est qu’on veut éviter d’ajouter des formes dans le visage qui n’y sont pas déjà naturellement. Une monture qui laisse voir nos sourcils paraît plus naturelle, car ces derniers font partie de notre mimique et bougent quand on parle.

On n’aime pas la forme de nos sourcils? On peut, à l’inverse, choisir de les cacher avec notre monture.

Une question de couleur

Si les couleurs neutres comme le noir, le gris et le brun conviennent généralement à tous, on doit tenir compte d’autres facteurs si on a envie d’une monture plus colorée. Comme pour le maquillage, il est important de choisir un modèle dont la couleur sied à notre carnation. «Pour quelqu’un dont la peau est plus rosée, on restera dans les couleurs froides, tandis qu’on peut se permettre des tonalités chaudes pour une personne dont la carnation est chaude», préconise Marie-Sophie Dion.

Astuce utile: on peut se baser sur une couleur de rouge à lèvres qui nous va bien pour s’orienter vers une monture de couleur plus chaude ou froide. «Si on se trouve plus belle avec un rouge à lèvres rosé ou, au contraire, plus orangé, cela peut s’avérer un bon indicateur du sous-ton de notre carnation», illustre Marie-Sophie Dion. On peut aussi mettre la couleur de nos yeux en valeur en optant pour une monture d’une teinte similaire à celle de nos iris.

De même, on priorisera les montures de couleur neutre si on a tendance à s’habiller de façon très colorée. «Une teinte similaire à celle de nos lèvres au naturel pourrait aussi être considérée comme une couleur neutre», propose notamment Marie-Sophie Dion.
La couleur de nos cheveux vient également s’ajouter au lot de facteurs qui aident l’opticien à nous guider vers certaines couleurs.

Autre considération: notre prescription

Dans le cas où on est myope (difficulté à voir clairement de loin), on cherche habituellement à éviter que nos verres ne soient beaucoup plus épais que la monture elle-même lorsque vue de côté. Afin de contourner le problème et de s'assurer que nos yeux ne soient pas trop rapetissés si notre myopie est sévère, l’opticien peut entre autres suggérer une monture dont le cercle est moins large et dont le tenon est plus long.

La presbytie (difficulté à bien voir de près) apparaît habituellement dans la quarantaine. Si on est myope et presbyte en même temps, nos lentilles pourraient être équipées de foyers progressifs. Dans ce cas, «il nous faut environ 16 mm entre le bas de la pupille et du verre pour la progression et donc au moins 18 mm pour obtenir une couverture qui nous permettra de bien lire», précise Marie-Sophie Dion. Notre opticien saura alors bien nous conseiller afin de trouver la monture idéale.

Pour un résultat unique

Une option avantageuse pour ceux dont les traits sont atypiques ou qui désirent une monture 100 % originale: les montures sur mesure. «Souvent, les gens avec un nez très haut, les yeux très rapprochés ou le visage très large ne réussissent pas à trouver une lunette qui leur fait, donne en exemple Marie-Sophie Dion, qui offre elle-même un service sur mesure.

Comment ça fonctionne? La créatrice nous prend en photo avec et sans lunettes et modifie ensuite une monture de sa propre collection qui nous a plu afin qu’elle nous aille parfaitement. On a aussi la possibilité de donner nos idées ou nos inspirations pour qu’elle crée une monture unique exprès pour nous.

Les tendances du moment

Catherine Pelletier, de la Lunetterie ORA, nous donne un aperçu des tendances de l’heure en matière de montures.

  • Les couleurs vives, électriques et pimpantes. «Une couleur vive choisie en fonction de notre teint et de la couleur de nos yeux et de nos cheveux apportera de l’éclat au visage.»
  • Les montures métalliques. Grâce à leurs détails de fabrication subtils, «elles évoquent une grande qualité de confection et sont très prisées». Les lunettes qui combinent le plastique et le métal sont également très populaires.
  • Les formes rectangulaires et structurées au maximum. «Les formes graphiques apporteront de la structure au visage en tonifiant et en soulignant les traits qu’on souhaite mettre de l’avant.»
  • Les matériaux écoresponsables. Une tendance tout à fait dans l’air du temps!

Conseils maquillage 

Jodi Urichuk, artiste maquilleuse et experte canadienne pour L’Oréal Paris, partage ses astuces de maquillage pour les porteurs de lunettes.

  • Camoufler les imperfections. «Les lunettes peuvent amplifier les ombrages, les ridules et les cernes creux», alors, on s’arme d’un cache-cernes pour illuminer la région. Une base de maquillage floutante nous aidera aussi à adoucir les ridules.
    Recourber les cils. C’est essentiel pour éviter qu’ils ne salissent nos lentilles!
    Opter pour des formules longue tenue. «Un mascara et un crayon pour les yeux antibavures ou hydrofuges sont incontournables.»
    Fixer le maquillage. «Une poudre libre nous aidera aussi à réduire les chances que nos lunettes glissent sur notre nez.»
    • Adapter le choix de couleurs. Il ne faut pas craindre la couleur, au contraire! Elle peut aider à faire ressortir nos yeux, mais on doit aussi tenir compte de la couleur de notre monture. «Si notre monture est neutre, on se fie sur la couleur de nos yeux et de notre habillement pour choisir notre maquillage des yeux.» Dans le cas où on préfère mettre l’accent sur nos lèvres, on opte pour un maquillage des yeux plus sobre.
    Ne pas oublier les sourcils! Les sourcils servent déjà à encadrer notre visage, alors, on s’assure qu’ils soient bien soignés si on porte en plus des lunettes. «On les définit et on les fixe en s’assurant de ne pas les maquiller de manière trop intense, surtout s’ils paraissent au-dessus de notre monture.»
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos