Quelques trucs pour économiser en voyage

Quelques trucs pour économiser en voyage

Par Nathalie De Grandmont

Les repas

  • En Amérique du Nord et en Europe, les cafétérias ou restaurants des grands magasins proposent souvent des menus complets à des prix raisonnables. Pensez aussi aux supermarchés et à leurs comptoirs de produits à emporter. Idéal pour le pique-nique du midi ou même le repas du soir.
  • Vous désirez vous offrir un bon gueuleton dans un restaurant haut de gamme? Optez pour le repas du midi. En semaine, la majorité de ces restaurants proposent à leur clientèle d’affaires des menus à prix fixes pour une somme raisonnable.
  • Dans plusieurs grandes villes, les quartiers étudiants (aux abords des universités) regorgent de petits restaurants qui offrent de bons rapports qualité/prix. On peut veiller à être dans ces quartiers, à l’heure des repas, plutôt que coincé aux abords des Champs-Élysées, du Vatican ou d’autres gros attraits touristiques où l’addition est souvent proportionnelle à la popularité du lieu!

L’hébergement

  • Si vous le pouvez, voyagez hors saison. Pendant ces périodes plus tranquilles, on obtient souvent de meilleurs tarifs et, parfois même, des surclassements de chambre sans frais supplémentaires. 
  • Plusieurs chaînes d’hôtels proposent des programmes de fidélité qui permettent de réaliser de bonnes économies, à court ou à moyen terme. C’est le cas de la chaîne Fairmont, par exemple. Dès le premier séjour, on peut adhérer gratuitement au Club du Président (niveau «Club»), qui offre plusieurs avantages: comptoir de réception exclusif, accès gratuit aux clubs de santé, aux appels téléphoniques locaux et à l’utilisation d’Internet dans les chambres, entre autres. Au fil des séjours, on peut adhérer aux niveaux «Premier» et «Platine», qui offrent des promotions encore plus nombreuses et alléchantes. www.fairmont.com.

Le transport

  • En Europe, si vous voyagez surtout entre des villes, des cartes de train s’avèrent très rentables. Certaines s’utilisent dans un ou deux pays seulement, tandis que l’une des plus populaires, l’Eurail Select Pass, permet de 5 à 15 jours de transport en deux mois, dans 3, 4 ou 5 pays frontaliers. Bon à savoir également: l’Eurail Drive Pass permet pour sa part de combiner 4 ou 10 jours de voyage en train, avec deux jours de location de voiture. www.raileurope.ca.

Mise à jour: mars 2012

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos