Médicaments en voyage: tout ce qu’il faut savoir

Médicaments en voyage: tout ce qu’il faut savoir

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStockphoto.com

Quelle quantité de médicaments puis-je apporter? 

Un approvisionnement de 90 jours de médicaments est habituellement toléré. Donc, si vous ne partez que quelques semaines, assurez-vous d’avoir des médicaments en quantité suffisante pour toute la durée du voyage, et même un peu plus, au cas où vous devriez vous absenter plus longtemps que prévu, en raison du mauvais temps par exemple.

En revanche, si vous prévoyez résider à l’étranger au-delà de 90 jours, parlez-en à votre pharmacien. Selon le type de médicament, son mode d’utilisation ou votre état de santé, il pourra accepter ou refuser de vous en fournir davantage.

Est-ce que je peux partir avec une ordonnance de mon médecin et la faire remplir dans le pays visité?

Si vous voyagez dans une autre province canadienne, vous pourrez faire honorer sans problème les ordonnances émises par votre médecin, à condition qu’elles soient toujours valides. Par contre, elles seront refusées à l’extérieur du Canada. Vous devrez donc consulter un médecin sur place pour obtenir une nouvelle ordonnance.

Conseil: apportez les copies de vos ordonnances avec une note explicative de votre médecin sur votre état de santé et la raison de la médication, idéalement en version anglaise (précieux si vous devez consulter en pays étranger), pour que le médecin là-bas dispose de tous les renseignements pertinents. Au besoin, il pourra communiquer avec votre médecin traitant ou votre pharmacien pour obtenir plus de détails. Si vous prenez un médicament peu courant, assurez-vous qu’il est autorisé et facile à obtenir dans le pays que vous projetez de visiter.

Quelles précautions générales devrais-je prendre?

Demandez à votre pharmacien de vous remettre une liste de tous vos médicaments et de leur posologie. Faites inscrire le nom générique sur chaque contenant, en plus du nom commercial, car ce dernier peut varier d’un pays à l’autre. Et conservez chaque médicament dans son contenant d’origine, bien étiqueté (nom du médicament, posologie, noms du médecin et du patient) par la pharmacie.

Gardez toujours vos médicaments, ainsi que la liste, sur vous ou dans votre bagage de cabine à bord de l’avion. N’oubliez pas non plus de suivre les directives concernant l’entreposage. Par exemple, certains médicaments doivent être réfrigérés. Votre pharmacien pourra vous indiquer la meilleure façon de faire.

Est-ce que je risque d’avoir des problèmes aux douanes à cause de mes médicaments?

Même les médicaments prescrits que vous prenez légitimement en raison de votre état de santé peuvent être soumis à un examen minutieux de la part des autorités étrangères. Ne vous inquiétez pas. C’est normal, surtout si vous partez avec une bonne provision. Pour éviter tout malentendu avec les douaniers, laissez tous vos médicaments dans leur contenant d’origine pour qu’ils soient faciles à identifier – ne les transférez pas dans des dosettes journalières ou hebdomadaires.

Si vous utilisez des seringues pour un problème de santé comme le diabète, ayez en main un certificat médical attestant que ces seringues sont destinées à un usage médical. Car pour des raisons de sécurité, il est habituellement interdit d’apporter des seringues dans les bagages de cabine. Communiquez avec la compagnie aérienne avant votre départ afin de vérifier ses règlements relatifs aux seringues.

Et rappelez-vous que certains médicaments, autorisés au Canada, sont illégaux dans d’autres pays. Assurez-vous donc que les médicaments que vous emporterez sont licites et facilement disponibles dans le pays que vous avez l’intention de visiter. Avant de partir, communiquez avec l’ambassade du Canada du pays où vous prévoyez vous rendre et confirmez auprès d’elle la légalité de votre médication.

Est-ce que le régime public d’assurance médicaments rembourse les médicaments achetés à l’extérieur du Québec?

Non. Vous avez donc intérêt à souscrire une assurance voyage privée offrant une protection pour les médicaments. Si vous êtes couvert par un régime privé, assurez-vous que votre protection est adéquate en vous informant à votre assureur, car les régimes privés d’assurance collective ne remboursent pas toujours les médicaments achetés hors du Québec. 

Merci à Guylaine Bertrand, pharmacienne et coordonnatrice de pratique professionnelle à l’Ordre des pharmaciens du Québec, à Santé Canada et à Affaires étrangères et commerce international Canada pour leur collaboration.


Vous aimerez aussi


Conduire en Europe n’a rien à voir avec conduire en Amérique du Nord. Vous planifiez des déplacements en voiture sur le Vieux Continent? Voici quelques us et coutumes!

Perte ou vol de bagages, il y a des précautions à prendre avant de partir pour ne pas tout perdre. Voici les plus simples et les plus efficaces.
Repas, hébergement, transport, il est possible d'économiser de l'argent en voyage. Nos trucs.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos