L’art de la sieste

L’art de la sieste

Par Marie-Josée Roy

Crédit photo: iStock

Bonne nouvelle: des chercheurs de l’University College London ont démontré que prendre le temps de faire une courte sieste sur une base régulière était bénéfique pour le cerveau.

En effet, les scientifiques ont étudié les données de 35 000 personnes âgées de 40 à 69 ans pour parvenir à la conclusion que les adeptes de siestes avaient en moyenne un cerveau plus volumineux de 15 cm3 que celles ne s’accordant pas cette période de repos.

Comme le cerveau rétrécit avec l’âge, ces quelques centimètres supplémentaires pourraient contribuer à ralentir le vieillissement de trois à six ans.

Une autre étude dont les résultats ont paru dans la revue Biology of Sport révèle cependant que la sieste doit idéalement durer entre 20 et 30 minutes et être faite assez tôt dans la journée pour ne pas nuire à la qualité du sommeil. Plus question de se sentir coupable de roupiller en début d’après-midi!

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos