Quatre types de yoga à découvrir

Quatre types de yoga à découvrir

Par Anne-Marie Tremblay

Crédit photo: iStock

Si le yoga plonge ses racines dans des traditions millénaires, de nouvelles formes sont apparues au fil des années. Que ce soit pour relaxer, suer un bon coup ou s’amuser, on en découvre quelques-unes pour s’inspirer!

L’acroyoga

C’est quoi?
Né aux États-Unis dans les années 2000, l’acroyoga combine l’acrobatie, le yoga et parfois d’autres disciplines, comme le massage thaï. Comment ça se passe? Pendant une séance, les participants enchaînent une série de postures en s’appuyant ou se soulevant sur les autres. L’acroyoga se pratique en groupe où chacun joue un rôle précis, soit la base, le voltigeur ou le gardien (celui qui assure la sécurité et apporte son aide). On complète avec des poses plus relaxantes, qui massent le corps. À qui ça s’adresse? Pas besoin d’être acrobate pour réussir: il suffit d’avoir envie d’essayer, affirme Joanie Lacerte, enseignante et copropriétaire du studio Air Sup Acroyoga de Sainte- Agathe-des-Monts. «L’acroyoga convient à tout le monde. Ce n’est pas une question de force, mais d’aligne- ment et de transfert de poids.»

Les bienfaits
«Pratiquer l’acroyoga permet de gagner en mobilité, en force et en flexibilité, mais aussi de travailler sa confiance en soi et envers les autres, puisqu’il faut beau- coup de lâcher-prise pour se laisser aller dans les postures», souligne l’acroyogi.

Comment s'habiller?
On privilégie des vêtements ajustés. Et pour plus de stabilité, on évite aussi les tissus glissants.

Bon à savoir
Même si l’acroyoga se pratique en duo ou en trio, on peut habituellement s’inscrire en solo sans problème.

Le yoga tune up

C’est quoi?
Encore nouvelle dans le paysage québécois, cette forme de yoga propulsée aux États-Unis dans les années 2000 se base sur l’anatomie fonctionnelle, la biomécanique et l’automassage.

Comment ça se passe?
Chaque séance permet de décortiquer une posture de yoga en profondeur. Les participants effectuent différents exercices préparatoires pour mieux comprendre comment le corps travaille et ajuster leur position. On masse aussi les muscles qui seront sollicités à l’aide de balles de caoutchouc placées sous les pieds ou les fessiers, par exemple.

À qui ça s’adresse?
C’est l’idéal pour les débutants comme pour les yogis d’expérience qui veulent affiner leur technique, assure David Bonneville, prof de yoga et propriétaire du studio Yoga Namasté de Limoilou. Plusieurs sportifs s’inscrivent aussi pour se délier les muscles.

Les bienfaits
«L’automassage apporte une détente musculaire et permet de réduire des tensions dont on ne se rend pas toujours compte (comme quand on est assis longtemps devant l’ordinateur, par exemple). Les exercices permettent aussi d’améliorer sa proprioception, c’est-à-dire la conscience qu’on a de son corps, et sa posture.»

Comment s'habiller?
On enfile des vêtements minces pour bien sentir l’effet des balles sur son corps.
Bon à savoir Certains cours se concentrent uniquement sur les balles, l’idéal pour une détente en profondeur.

Le yoga chaud

C’est quoi?
Réaliser des postures de yoga traditionnelles dans une salle chauffée à plus de 30 °C.

Comment ça se passe?
Étirements, asanas (postures) et shavasana (relaxation finale) sont exécutés au chaud. «Il y en a vraiment pour tous les goûts, avec du yoga très doux ou plus actif», explique Elsa Fournier, propriétaire franchisée du studio Idolem de Granby.

À qui ça s’adresse?
Aux gens qui veulent augmenter l’intensité de leur pratique ou relever un défi personnel.

Les bienfaits
Pratiquer au chaud aurait plusieurs vertus, dont celle de faire sortir les toxines et d’améliorer la souplesse, souligne Elsa Fournier. «Cette pratique apporte aussi beaucoup de bénéfices sur le plan men- tal, puisque la chaleur nous amène à entrer dans notre corps et nos sensations. Et, surtout, on apprend à apprivoiser l’inconfort!»

Bon à savoir
Avant de se lancer, mieux vaut demander l’avis de son médecin. Pour commencer, on choisit un yoga doux pour voir comment on réagit à la chaleur et on n’hésite pas à s’arrêter pour prendre des pauses.

Comment s'habiller?
Si des vêtements légers sont de mise, on préfère des pantalons pour éviter que la sueur ne fasse glisser notre pied sur notre jambe quand on pratique la position de l’arbre, par exemple.

Yin yoga

C’est quoi?
Inspiré de la médecine chinoise, le yin yoga est une pratique douce, au rythme lent.

Comment ça se passe?
En yin yoga, on tient chaque pose de trois à cinq minutes, parfois plus longtemps. L’objectif est de relâcher complètement ses muscles pour se laisser aller dans la position, souvent appuyé sur des accessoires comme des coussins. Un peu comme en acupuncture, chaque posture permet d’exercer une pression sur des points particuliers du corps, explique Marie-Ève St-Germain.

À qui ça s’adresse?
Aux personnes qui veulent s’initier au yoga. De plus, cette forme est très bien adaptée aux personnes âgées.

Les bienfaits
«En conservant une pose plusieurs minutes, on travaille, outre les muscles, les jointures, les ligaments et les tendons. On vient microstresser ces endroits, ce qui nous permet de gagner de la mobilité», souligne Mme St-Germain.

Comment s'habiller?
Idéalement, on opte pour des vêtements confortables et assez chauds, car tenir une position longtemps donnerait froid.

Bon à savoir
Même si le yin yoga est doux, il faut écouter son corps et ne pas dépasser ses limites, recommande Marie-Ève St-Germain.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos