Le Bel Âge ne supporte plus votre navigateur. En savoir plus

Comment fonctionnent les soins à domicile au privé

Comment fonctionnent les soins à domicile au privé

Présenté par

Plus de 90 % des aînés québécois souhaitent vieillir à domicile. Pour le faire de façon sécuritaire, des services de soutien à domicile doivent être organisés. Ceux-ci sont nécessaires pour compenser une perte d’autonomie en lien avec une problématique physique ou cognitive qui se développera avec l’âge. Cela inclut l’aide au repas, à l’entretien ménager, à l’hygiène personnelle, à l’habillement, au déplacement ou encore à la prise de médication. Des entreprises privées spécialisées offrent ce type de services. Nous vous aidons à vous y retrouver et à prendre une décision éclairée.

Pourquoi se procurer des soins à domicile au privé?

Avant de songer à recourir à une entreprise privée, il est recommandé de faire une première approche avec le CLSC, qui constitue le guichet principal pour tout ce qui concerne le soutien à domicile. Tout dépendant de la disponibilité de leurs ressources et de l’urgence de votre besoin, ils pourront évaluer vos besoins et organiser des services. Il arrive que les services offerts par le CLSC ne soient pas suffisants ou adaptés aux besoins spécifiques de certains demandeurs. Des services privés peuvent alors s’avérer nécessaires, notamment si on souhaite obtenir des services dans un délai serré, comme lors d’un retour d’hôpital ou lors d’une soudaine perte d’autonomie, si on veut être en contrôle sur les services reçus: horaire, tâches demandées lors des services, choix de l’employé ou si on veut avoir la ou les mêmes employés qui offrent le service, pour éviter une trop grande rotation de personnel.

Coûts des soins à domicile privé

Le coût peut varier d’une entreprise à l’autre. En moyenne, les entreprises privées facturent un taux variant entre 30 $ et 35 $ de l’heure. Il y a typiquement un minimum d’heures par service demandé de trois ou quatre heures. Pour les personnes âgées de plus de 70 ans, un crédit d’impôt remboursable de 35 % pour maintien à domicile des aînés est disponible. Ce taux passera à 40 % d’ici 2026.

Comment bien choisir son prestataire de service

Lors du processus de sélection de l’agence de soins à domicile, il est difficile de bien cerner leurs différences et faire un choix éclairé. Voici 10 questions pertinentes à se poser qui vous aideront à évaluer vos besoins et vos options:

Qualité des ressources humaines:

1) Est-ce que les employés sont formés et expérimentés?
2) Y-a-t-il une vérification systématique des antécédents criminels?
3) Est-ce que les salaires et les conditions de travail offerts par le prestataire permettent d’attirer du personnel compétent et favoriser la rétention?

Réputation:

4) Ont-ils de bons témoignages en ligne? Validez les notes et témoignages sur des plateformes comme Google ou Facebook.
5) Combien d’employés travaillent avec cette entreprise?
6) Ont-ils remporté des prix ou des distinctions?
7) Est-ce que l’entreprise a des contrats avec le secteur public?

Qualité de service:

8) Ont-ils des mécanismes de contrôle pour suivre la prestation des services par leurs employés?
9) Y a-t-il une équipe de gestion client disponible et accessible en tout temps?
10) Comment procèdent-ils au jumelage entre la personne aidée et l’employé?

Une bonne organisation des services, accompagnée d’un bon prestataire de service de confiance, est une formule gagnante pour un maintien à domicile réussi et sécuritaire. On vous invite à vous préparer d’avance, car ces décisions pourraient venir plus rapidement qu’on l’anticipe.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, rédactrice en chef

Lumières de courtoisie

Vidéos