Vivre en résidence

Vivre en résidence

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStockphoto.com

Vous y songez depuis un certain temps. Mais vous craignez d’être un peu trop alerte ou trop en forme pour habiter ce type de résidence? Vous avez tort. Il est bel et bien révolu le temps des hospices et foyers tristounets où les «vieux» étaient laissés pour compte.

De nos jours, les résidences pour personnes du troisième âge ont beaucoup changé, principalement celles qui sont destinées à la clientèle autonome. Les complexes appartements se donnent parfois même des allures de Club Med avec leur panoplie d’activités, c’est tout dire. En fait, le marché est vaste et conçu pour satisfaire tous les goûts et tous les budgets.

 Cela dit, libre à chacun de  participer ou non aux activités.  Et, par mauvais temps  surtout, vous apprécierez de  trouver plusieurs services sur  place.

 Les résidences offrent aussi  la possibilité de briser l’isolement  en se découvrant des  affinités avec d’autres résidants  et en créant des liens  d’amitié. Elles permettent  également de vivre dans un  milieu sécuritaire. Mais soyez  rassuré : vous êtes libre de  sortir et de prendre des  vacances à n’importe quel  moment. Vous n’avez aucune  permission à demander. 

D’un autre côté, certaines  personnes - habituées à vivre  dans une maison unifamiliale  par exemple -, peuvent  trouver difficile de se retrouver  avec une forte concentration  de retraités sous un  même toit. Elles peuvent aussi  y voir une certaine menace à  leur intimité. Normal. Il faut  s’attendre à une période  d’adaptation.  

Conseils pour faire un choix judicieux

Après avoir pris la décision  d’aller en résidence et avant d’entreprendre les démarches nécessaires, il est essentiel de déterminer vos besoins. C’est ce qui vous permettra de  choisir la résidence qui vous convient le mieux. Vous devrez donc considérer différents aspects, dont votre budget, vos goûts, les services offerts et l’environnement.

En vous posant quelques questions, vous pourrez  facilement cerner vos préférences  et vos exigences,  déterminer le milieu de vie  que vous désirez pendant  votre retraite, et éviter du  même coup bien des déplacements  inutiles.

Un autre point important à  considérer, ce sont les services  dont vous avez vraiment  besoin. Il est facile de se  laisser séduire par certaines  offres. Par exemple, il peut  être très attirant d’avoir une  piscine dans l’immeuble, mais  si on ne l’utilise que quelques  fois dans une année, cela  devient une dépense superflue.  Cet argent aurait pu  servir à une activité beaucoup  plus bénéfique. Demandez-vous  donc quelles sont les  activités que vous voulez faire.  Préférez-vous des activités  physiques ou culturelles?  Voulez-vous participer à des  activités organisées? Vous  occuperez-vous vous-même de  l’entretien ménager et de la  préparation des repas? Avez-vous  besoin de quelqu’un  pour vous accompagner dans vos déplacements? Avez-vous  besoin d’un stationnement pour votre automobile? 

Quels sont les règlements internes de la résidence?  Pourrez-vous amener votre animal de compagnie?

Y a-t-il une salle de réception permettant de recevoir  vos proches? Pourrez-vous inviter les membres de votre  famille et vos amis à manger?

Pourrez-vous avoir un appartement avec balcon où vous pourrez faire pousser quelques fines herbes?

Finalement, évaluez votre  état de santé et celui de votre  conjoint. L’un ou l’autre a-t-il  besoin de surveillance médicale,  d’assistance dans ses  activités quotidiennes ou de  soins médicaux plus importants?  Prévoyez-vous avoir besoin de soins à plus ou moins long terme

Se préparer à l'avance

Il faut être capable de concilier les besoins des deux en pensant que la situation va évoluer.  Opter pour une résidence pour personnes autonomes et semi-autonomes peut alors devenir un choix logique. Cela dit, n’attendez pas à la dernière minute – quand la  maladie ou le deuil survient par exemple – pour faire vos recherches. Vos choix seront alors biaisés parce que  l’émotion sera grande. Or, vos  décisions auront inévitablement une influence sur votre qualité de vie future. Il est donc essentiel de prendre le temps d’étudier sereinement toutes les solutions qui  s’offrent à vous.

Une fois établies vos priorités  - dressez une liste de ce que vous voulez et ne voulez  pas -, il sera plus facile de vous renseigner sur les possibilités  des différentes résidences et de procéder par élimination.  Un plus: il existe des agences de conseillers en hébergement  qui peuvent vous aider à  déterminer vos besoins et à  choisir la résidence qui  répondra le mieux à vos  attentes. En général, ces  agences offrent leurs services gratuitement parce qu’elles  sont rémunérées par le réseau  des résidences privées.  Profitez-en! 

Voilà ! Vous êtes prêt pour  les prochaines étapes : aller visiter des résidences. Prenez  le temps de bien choisir, car c’est une décision importante.  Mettez sur papier toutes les questions que vous désirez poser. Prenez aussi le temps  de rencontrer les membres du  personnel et les résidants.  Restez assez longtemps pour sentir l’atmosphère des lieux.  Vérifiez la propreté. Et assurez-vous que tous les services annoncés existent bel et bien.

Bonnes visites!   

Merci à M. Claude Paré,  président du Centre Visavie , pour sa collaboration

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos