Réunir ma classe de latin… 50 ans plus tard!

Réunir ma classe de latin… 50 ans plus tard!

Par Louise Richer

Crédit photo: Collaboration spéciale

En août 1973, en compagnie de mon prof de latin et des élèves de ma classe, j’ai vécu une formidable aventure: parcourir l’Italie, de la Toscane à la Sicile, pendant trois semaines inoubliables. Et le 26 août 2023, exactement un demi-siècle après notre retour au pays, la plupart des participants à ce voyage se sont réunis pour commémorer l’événement. Aujourd’hui encore, je me pince pour y croire!

C’est durant la pandémie que ce projet a germé dans la tête de certaines de mes amies de l’époque. Nous avions recontacté Roland Grégoire, notre ancien professeur de latin, qui se réjouissait à l’idée de ces retrouvailles, qu’il prévoyait même célébrer dans la résidence pour aînés où il logeait. Le sort en a hélas décidé autrement, car notre enseignant bien-aimé est décédé en septembre 2022. Pas question pour autant d’abandonner notre intention de rassembler nos ex- camarades de classe. Un comité organisateur, composé de sept participants au voyage en Italie, s’est rapidement formé.

Un groupe tissé serré

En 1973, les cours de latin n’étaient pas tellement chose courante, encore moins dans les polyvalentes. Pourtant, à Cavelier-de-LaSalle (c’était le nom de notre école), nous étions quelques dizaines à étudier le latin avec M. Grégoire, ce prof aussi passionnant que passionné. À tel point que, dans sa classe, l’idée de visiter avec lui les hauts lieux de la Rome antique s’est manifestée. Grâce à son indéfectible appui, pendant deux ans, nous avons organisé des activités de financement pour permettre à tous ses élèves de concrétiser leur rêve. De quoi faire de nous un groupe vraiment tissé serré.

Veni, vidi, vici!

Pour paraphraser Jules César, inutile de dire que ce périple de Rome à la Sicile, en passant par Florence, Sienne, Naples et Pompéi, a fortement impressionné les jeunes ados que nous étions à l’époque. Et que dire de la formation – historique et linguistique – qui a précédé ce voyage tellement formateur. En compagnie d’un érudit comme l’était notre prof de latin, on a tous vite attrapé la piqûre de la culture et de l’ouverture sur le monde.

Un demi-siècle plus tard

À partir de décembre 2022, le travail du comité organisateur s’est enclenché pour planifier la tenue de l’événement. Choisir le lieu de la rencontre, le menu, la décoration de la salle et les surprises réservées aux invités a mobilisé plusieurs journées. Les membres du comité ont également dû développer des aptitudes de détectives pour réussir à retracer la presque totalité des latinistes de 1973 (certains sont décédés depuis), incluant une de nos camarades qui vit à Haïti depuis 19 ans et une autre qui est maintenant installée en Floride, sans compter notre guide de l’agence Tourbec, qui avait jadis accompagné notre groupe en Italie.

Mission accomplie!

Vu la participation enthousiaste des ex-latinistes à nos retrouvailles du 26 août dernier, on peut se féliciter d’avoir réussi à replonger ensemble dans cette fabuleuse aventure de jeunesse sous la houlette d’un enseignant hors du commun. Chacun et chacune en conserve d’ailleurs un souvenir ému... qui suscitera peut-être une prochaine rencontre, qui sait?

Vidéos