Aidez Chez Doris à aider les femmes en difficulté

Aidez Chez Doris à aider les femmes en difficulté

Chez Doris

Contenu commandité

Crédit photo: Chez Doris

PUBLIREPORTAGE – L’organisme Chez Doris vient en aide aux femmes en difficulté, non seulement en leur fournissant un toit, des vêtements et des repas, mais surtout en les accueillant, dans un esprit d’inclusion et de respect, et ce, depuis maintenant 46 ans. Objectif pour 2024: offrir plus de 42 000 repas, 17 000 produits d’hygiène et 8760 nuits en refuge.

Le moment est donc mieux choisi que jamais pour donner, permettant ainsi au refuge montréalais de poursuivre sa mission de soutien à la réinsertion sociale auprès de plus de 1500 femmes en situation de précarité.

Emily, 62 ans, est du nombre. «Ces trois dernières années, Chez Doris est devenu mon principal refuge, d’abord à travers ses services hôteliers, puis son refuge de nuit, raconte-t-elle. Depuis août, j’ai ma propre chambre à la Résidence Bash Shetty. Enfin, je peux reposer mon corps fatigué dans un lit qui m’appartient et me détendre dans ma propre salle de bains. Malgré la détérioration de ma santé, je peux finalement retrouver de la dignité dans mes dernières années de vie.»

Chez Doris permet aussi aux femmes qui souhaitent se remettre sur pied d’habiter leur propre appartement.

«Je remercie la chance que j’ai eue d’avoir un appartement subventionné afin de me remettre sur pied et de pouvoir prendre soin de ma santé physique, explique Franky, qui s’est retrouvée du jour au lendemain en situation d’itinérance à l’âge de 52 ans. Je veux retourner sur le marché du travail. Une des choses les plus importantes pour moi est de travailler avec la communauté itinérante.»

Encore plus de soutien

Chez Doris n’entend pas s’arrêter là, affirme la directrice générale, Marina Boulos-Winton. Les dons recueillis permettront en outre d’entreprendre d’importantes rénovations au sein du refuge de jour.

«De plus, nous avons acquis un petit hôtel situé sur la rue Saint-Hubert qui sera transformé en logement de transition d’ici 2025, annonce-t-elle. Cela signifie qu’il allégera la demande pour notre refuge d’urgence et offrira aux femmes l’opportunité de retrouver leur autonomie en trois mois à un an.»

Parallèlement à ces initiatives, d’autres projets visant à soutenir les femmes vulnérables sont en cours de développement. «Nous espérons disposer de plus d’espace communautaire pour fournir davantage de repas et mettre en place des actions préventives auprès des femmes à risque», enchaîne Mme Boulos-Winton.

À l’approche du temps des fêtes, un don peut ainsi faire toute la différence dans la vie de centaines de femmes vulnérables. Donnez maintenant!

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos