5 bonnes raisons de travailler à la Sépaq

5 bonnes raisons de travailler à la Sépaq

Présenté par

Contenu partenaire

Crédit photo: Sépaq

PUBLIREPORTAGE – Que ce soit pour s’épanouir dans une nouvelle carrière, briser l’isolement ou pour toucher un revenu d’appoint à la retraite, on a tout à gagner à explorer les possibilités d’emploi offertes à la Sépaq. L’idéal pour concilier travail et plein air.

Au sein de ses 23 parcs nationaux, 13 réserves fauniques et 8 établissements touristiques, notamment, la Sépaq s’est donné pour mission de connecter les Québécoises et les Québécois avec la nature et propose des emplois permettant de mettre en valeur et de protéger les trésors naturels nationaux. Les quelque 3500 employés du réseau participent donc activement à la réalisation de cet objectif, qui a un impact concret et positif sur l’environnement et sur les humains. De quoi combler les passionnés de plein air, et ce, peu importe leur âge! La preuve, en cinq avantages.

1. Travailler dans les plus beaux lieux du Québec

Admirer le coucher du soleil qui colore le ciel du parc national du Bic. Se laisser envoûter par les étoiles au Mont-Mégantic. Avoir les montages, la forêt, les lacs et les rivières comme bureau. Avec ses établissements répartis aux quatre coins de la province, la Sépaq offre l’occasion de travailler dans les lieux les plus grandioses du Québec, paysages spectaculaires inclus.

2. Occuper un emploi adapté à son mode de vie

Travailler à la Sépaq, forte de son offre de postes à temps partiel dotés d’horaires flexibles, permet de bien jongler entre vie personnelle et professionnelle. Sans compter que plusieurs emplois sont saisonniers, donc taillés sur mesure pour les snowbirds qui souhaitent s’envoler sous le soleil à la fin de la belle saison!

3. Vivre de sa passion partout dans la province

Accueil et service à la clientèle, entretien et maintenance, protection du territoire, hôtellerie et restauration: avec plus de 200 types de postes différents, les amateurs de plein air ne risquent pas de s’ennuyer! Certains établissements offrent même le gîte à leurs employés, tandis que d’autres proposent plutôt une allocation pour les déplacements. De quoi se sentir en vacances en travaillant!

4. Faire de belles rencontres et briser l’isolement

Occuper un emploi, même à temps partiel, donne non seulement l’occasion de sortir de chez soi régulièrement, mais aussi de rencontrer d’autres passionnés de nature. De plus, c’est l’occasion parfaite de partager son expérience et son savoir-faire avec nos collègues plus jeunes qui commencent leur carrière.  

5. Pratiquer ses loisirs à peu de frais grâce au programme employé

Intéressé à explorer la nature pendant ses temps libres? Les employés de la Sépaq ont accès gratuitement à l’ensemble des parcs nationaux, aux centres de ski de fond ainsi qu’aux sentiers de raquette et de vélo du réseau. Idem pour l’entrée à l’Aquarium du Québec, à l’ASTROlab du Mont-Mégantic, au téléphérique du Parc de la Chute-Montmorency ainsi qu’au musée de Miguasha. Les travailleurs bénéficient en outre de réductions allant jusqu’à 50 % sur l’hébergement, la location d’équipement, les activités, la restauration et les achats en boutique.

Envie d’apporter sa contribution à ce réseau qui veille sur la richesse des paysages, mais aussi sur les humains? La Sépaq recrute des travailleurs de tous les âges! Pour en savoir plus et envoyer sa candidature: sepaq.com/carriere

 

Photo: Sépaq

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos