Retour aux sources pour Claudine Mercier

Retour aux sources pour Claudine Mercier

Par Alexe-Sandra Daigneault

Crédit photo: Ariel Tarr

Retraitée depuis cinq ans, l’ex-humoriste renoue avec la scène dans la comédie théâtrale Silence, on tourne!. Il n’en fallait pas plus pour la questionner sur ce retour inattendu.

Parlez-nous de la pièce dans laquelle vous jouez. Quel est votre rôle?

Silence, on tourne! est une pièce de théâtre interactive écrite par deux acteurs français [Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleyras]. Elle était d’ailleurs en nomination aux Molières à titre de comédie de l’année. Le texte est adapté pour le Québec par Emmanuel Reichenbach et il est très drôle ! L’action se déroule pendant le tournage d’un film où il y a plein de chassés-croisés amoureux entre les acteurs. Les spectateurs participent pleinement parce qu’ils deviennent les figurants du film. Je joue une vieille actrice et productrice un peu snob qui se croit encore une jeune poulette.

Est-ce votre première expérience au théâtre?

Non, parce que j’ai un baccalauréat en théâtre. Mais ça faisait un méchant bout que je n’en avais pas fait ! J’étais à la retraite et j’avais déjà refusé plusieurs projets parce qu’ils ne me tentaient pas. Quand Emmanuel m’a appelée pour me proposer de jouer dans Silence, on tourne!, je dois dire que ça m’a chatouillée. Lui et moi avions eu du fun quand il avait fait la mise en scène de mon dernier spectacle et je me suis dit que ça pourrait être drôle de jouer avec d’autres acteurs, alors j’ai accepté. Et j’en suis bien contente, car on est vraiment une belle gang!

Était-ce difficile de sortir de votre retraite pour recommencer à travailler?

Pas du tout! Même qu’après trois ans de pandémie, ça fait du bien. Mon chum et moi étions pas mal isolés étant donné qu’il a les poumons fragiles. J’ai réalisé des petits projets pendant cette période, mais, là, ça me tentait de voir du monde, de reprendre la vie normale.

Et de quelles façons vous vous êtes tenue occupée?

Avec une amie, j’ai écrit une pièce de théâtre pour enfants. J’ai aussi créé des illustrations pour un autre ami, qui a rédigé un livre pour les jeunes. Et puis, je peins pas mal. J’ai étudié en arts plastiques au cégep. Je me suis toujours imaginé que je passerais mes vieux jours à faire de la peinture, et c’est ce que je fais !

À vous entendre, on dirait que vous revenez à vos premières amours.

Oui. Après mon dernier one woman show, je trouvais que j’avais fait le tour. Mais je réalise qu’à 61 ans, je suis encore jeune ; j’ai encore besoin d’être active et, surtout, d’être créative. Autrement, je m’éteins. Je me laisse donc guider par mon instinct. Je choisis de faire ce qui me tente. Je ne suis aucun plan de carrière. Mon but est d’être heureuse et de faire confiance à la vie.

La pièce Silence, on tourne!, mise en scène par Charles Dauphinais, est présentée au Théâtre Gilles-Vigneault, à Saint-Jérôme, jusqu’au 12 août 2023.  

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos