Romans: Des nouveautés estivales à lire sans faute

Romans: Des nouveautés estivales à lire sans faute

Par Karine Vilder

Crédit photo: iStock

Un dernier été

Alors qu’elle s’apprêtait à passer un autre été à Nantucket, la célèbre romancière Vivian Howe va se faire happer par une voiture. Et là, surprise: une fois au ciel, on lui donnera la possibilité de modifier le cours de trois événements sur terre. Le livre de plage idéal.
Elin Hilderbrand, Éditions Les Escales (448 p., 34,95$ ou 28,99$ en version numérique).

Les eaux sauvages

Holly a réussi à convaincre sa petite amie Lee de descendre en canoë la rivière Thelon, qui coule à travers le Canada subarctique. Mais ce qui devait être une superbe aventure se transformera en cauchemar lorsque l’une des deux mourra au milieu de nulle part. Un beau coup de cœur.
Kurt et Ellie Johnson, Éditions du Seuil (320 p., 39,95$ ou 21,99$ en version numérique).

Les femmes de bois

Mariée depuis des lustres et retraitée depuis peu, Dominique a trouvé le courage de partir seule pour aller se ressourcer en Sardaigne, sur l’île de San Pietro. Un roman délicieux qui nous a rappelé le film Shirley Valentine.
Camilla Sironi, Éditions au Carré (272 p., 29,95$ ou 21,95$ en version numérique).

J’aimerais tant que tu sois là

Mmm… Aller en vacances aux îles Galápagos avec son amoureux. Oui, le bonheur. Sauf qu’on est en mars 2020, et que le petit ami médecin de Diana sera réquisitionné par l’hôpital. Du coup, Diana devra partir seule et une fois sur place, ça ne sera pas tout à fait le paradis! En cours d’adaptation sur Netflix, une bonne histoire.
Jodi Picoult, Éditions Actes Sud (400 p., 44,95$ ou 27,99$ en version numérique).

La sainte paix

Maintenant veuves, Jacqueline et Madeleine écoulent des jours tranquilles au bord de la Mastigouche, savourant leur solitude respective. Alors quand Madeleine décidera de vendre sa maison, Jacqueline sera prête à tout pour ne pas hériter d’un voisin bruyant. Et quand on dit tout, c’est tout. Même tuer. Un roman comme on les aime, mordant et bien noir.
André Marois, Éditions Héliotrope (208 p., 24,95$ ou 17,99$ en version numérique).

Une belle vie

Pourtant très proches quand elles étaient jeunes, Emma et Agathe Delorme se sont complètement perdues de vue. Pourquoi? Ah-ha! On le saura lorsqu’elles se retrouveront pour vider la maison de leur grand-mère. Comme tous les Grimaldi, un roman qui se lit sans effort.
Virginie Grimaldi, Éditions Édito (336 p., 29,95$ ou 21,99$ en version numérique).

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos