48 heures à Londres

48 heures à Londres

Par Nathalie De Grandmont

Crédit photo: Collaboration spéciale

Avec le récent couronnement de Charles III, le Tout-Londres est en liesse cette année, et il n’est pas trop tard pour s’inviter au bal! Bons tuyaux pour une belle virée (royale) dans la capitale anglaise.

Jour 1

10h

La visite débute sur une note grandiose à l’abbaye de Westminster. Depuis tout près d’un millénaire, ce magistral lieu de culte a accueilli de nombreux mariages princiers et presque tous les couronnements des souverains, dont celui de Charles III. Autre option: visiter les appartements royaux du palais de Buckingham (ouverts jusqu’à la mi-septembre) et les écuries, communément appelées les Royal Mews. Voilà une chance de voir de près le carrosse doré utilisé lors des couronnements! Du même coup, on risque d’assister à la relève de la garde, qui a lieu quatre matins par semaine dès 10 h 45... à la condition d’arriver bien à l’avance!
Horaires: rct.uk; householddivision.org.uk

12h30

Une bonne idée pour casser la croûte sans trop perdre de temps? Pique-niquer au parc Saint-James, à un jet de pierre de Buckingham, ou bien, si le temps est incertain, rejoindre le marché couvert de Covent Garden. Après le lunch, place au lèche-vitrines! Dans le secteur de la rue Oxford, les grands magasins Selfridges et Liberty, notamment, s’avèrent aussi impressionnants que des musées. Et que dire de l’étage gourmand du magasin Harrods du quartier Knightsbridge... 

14h30

Si on aime les arts décoratifs, arrêt obligatoire au Victoria and Albert Museum, alias V&A. Comptant parmi les nom- breux legs de la reine Victoria, cet immense musée – qui abrite une collection permanente de 2,27 millions d’objets – se donne des airs de caverne d’Ali Baba avec ses superbes collections de bijoux, de meubles et de vêtements. Le plus beau? C’est gratuit!

16h

L’heure est venue de s’offrir le traditionnel four o’clock tea. À Londres, inutile de dire qu’on en propose de tous les styles, pour tous les goûts. Quelques bonnes adresses? L’hôtel The Athenaeum, pour son décorum et les petits plats cuisinés sur place, le très chic Diamond Jubilee Tea Salon, au 4e étage du magasin Fortnum & Mason, un des fournisseurs officiels de la famille royale, l’hôtel The Savoy, parmi les plus prestigieux, The Berkeley, qui propose des dégustations sur le thème de la mode, le salon de thé Swan du Globe Theatre ou encore l’hôtel One Aldwych, pour une ambiance inspirée du film Charlie et la chocolaterie. 

18h

À l’heure de l’apéro, rien ne bat une bonne bière dans l’un des pubs historiques de Soho. Ce quartier gastronomique situé dans le West End compte aussi une succursale de Poppies Fish & Chips, LA place où goûter à ce classique de la cuisine anglo-saxonne. On termine la soirée en beauté au Leicester Square, une place piétonne qui grouille d’ani- mation, et on n’oublie pas d’aller admirer les néons de Piccadilly Circus!

Jour 2

10h

Sur la rive nord de la Tamise, la Tour de Londres et ses promenades guidées par les Yeoman Warders – Beefeaters, pour les intimes – sont incontournables. La forteresse historique est aussi réputée pour abriter la couronne, le sceptre et tous les joyaux royaux sertis de diamants et de pierres précieuses. Un trésor à voir absolument!
Horaires : hrp.org.uk

13h

Pour découvrir Londres sous un autre angle, il n’y a pas plus agréable et relaxant qu’une balade sur la Tamise. Outre les navettes fluviales du réseau de transport londonien (la TFL), plusieurs compagnies – dont City Cruises – proposent des croisières commentées, avec possibilité de plusieurs escales. Parfait pour (re)voir le Parlement et son Big Ben, le London Eye, la cathédrale Saint-Paul et les nouveaux gratte- ciel de la capitale anglaise.

15h

De retour sur le plancher des vaches, on rejoint la rive sud (South Bank) du fleuve et l’un des plus sympathiques marchés de Londres, le Borough Market, idéal pour goûter quelques fromages anglais. De là, il est facile de rejoindre la charmante promenade South Bank, qui longe la Tamise jusqu’au pont de Westminster en passant par le Shakespeare’s Globe Theater, une réplique fidèle du théâtre qui occupait ce même site en 1599. On y joue encore des pièces de Shakespeare, dans une mise en scène qui demeure fidèle à l’esprit de l’époque (certains billets debout, au parterre, ne coûtent que 5 livres, soit environ 8,50$). On y offre en outre des visites guidées. 

17h

Autre belle escale: le musée Tate Modern (dont l’entrée est gratuite), connu pour ses expositions d’art contemporain. Arrêt obligé au restaurant du musée, le Terrace Café, d’où la vue sur la Tamise est imprenable. Pour un point de vue encore plus vertigineux, il y a aussi le Sky Garden, un incomparable jardin public aménagé en hauteur, et le plus haut gratte-ciel du pays, The Shard, doté d’un belvédère d’observation pour voir la ville de haut. Une finale royale, sans aucun doute! 

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos