7 conseils de pros pour un maquillage impeccable

7 conseils de pros pour un maquillage impeccable

Par Jessica Dostie

Crédit photo: iStock

Un 5 à 7 entre amis ou un souper de famille en vue? Des artistes-maquilleurs d’ici et d’ailleurs révèlent leurs petits secrets.

Nos experts

  • David Vincent, artiste maquilleur international pour Watier.
  • Giorgio Forgani, artiste maquilleur pour la marque italienne Pupa.
  • Justine Alexander-Brunelle, artiste maquilleuse pour Annabelle.

Faire son mélange maison

Le truc ultime pour raviver les teints ternes ou fatigués? Appliquer un sérum illuminateur, dont les nacres subtiles donnent de l’éclat à toutes les carnations. Ce genre de produit poly- valent peut être utilisé seul comme base de maquillage, mais on peut aussi en mélanger quelques gouttes à notre hydratant ou à notre fond de teint pour un effet vraiment discret.

Gare au fond de teint trop foncé!

Si l’idée peut sembler séduisante de prime abord pour se «donner du teint», c’est en fait tout le contraire. Au lieu de l’effet bonne mine recherché, on perd plutôt en luminosité. Pour un teint éclatant et d’allure reposée, on utilise une crème BB, parfaite pour les peaux matures sèches et déshydratées de nature, puis on y superpose un fond de teint liquide légèrement plus clair que la carnation, qui servira à illuminer les zones d’ombre du visage – sous les yeux, par exemple – sans pour autant mettre en relief les rides d’expression.

C'est oui pour les nacres

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les nacres et les peaux matures font bon ménage. Oui, oui: elles n’accentuent pas les pattes-d’oie, pour autant qu’on les emploie stratégiquement et qu’on opte pour des fards à paupières au fini satiné et contenant de fines perles nacrées, pas de grosses paillettes. Ainsi, pour mettre en lumière les yeux sans souligner les rides et ridules, il suffit d’une touche d’ombre à paupières nacrée sous l’arcade sourcilière. Pour le reste de la paupière mobile, on préfère des fards mats dans un camaïeu de couleurs neutres, faciles à agencer et à appliquer, même pour les néophytes, que ce soit au pinceau ou du bout du doigt.

Miser sur le khôl

Autre essentiel pour ouvrir le regard : un trait fin de khôl de couleur chocolat (moins dur que le noir classique) à la base des cils supérieurs. La bonne technique anti-bavures ? Estomper légèrement la ligne à l’aide d’un petit pinceau biseauté afin de mieux la fondre dans le reste du maquillage et créer un effet naturel flatteur. Pour souligner la frange inférieure des cils en toute luminosité, on le troque contre un crayon pour les yeux plus pâle et métallisé (cuivré, par exemple ou, pourquoi pas, rose doré).

De la poudre bronzante, même en hiver

Pour donner de la structure au visage et réchauffer le teint, le duo poudre bronzante et fard à joues n’a pas son pareil. On utilise d’abord un gros pinceau pour déposer un soupçon de poudre bronzante sur le haut du front, les tempes, le menton et même le nez, puis on applique le fard à joues (de préférence en crème pour ajouter de la brillance aux peaux sèches) sur la partie saillante des pommettes en remontant vers les tempes. La clé : y aller avec parcimonie.

À vos crayons!

Souvent négligé, le crayon contour des lèvres demeure pourtant notre meilleur allié pour définir la bouche tout en améliorant la tenue du rouge et l’empêcher de fuir et de s’agglutiner dans les fines lignes du contour de la bouche. Il suffit d’opter pour une nuance bien assortie à notre rouge (jamais plus foncée) ou encore pour un produit translucide, qui pardonne toutes les maladresses, ou presque!

Coup d'oeil sur le mascara

La touche finale? Le mascara, bien entendu ! Si le noir fait consensus, le brun – la couleur de l’heure – fonctionne tout aussi bien pour réveiller le regard tout en ayant l’avantage de faire un peu plus naturel, surtout si on a le teint et les cheveux pâles. Quelle que soit la nuance choisie, après avoir recourbé les cils, il faut l’appliquer en posant bien la brosse à la base des cils et en remontant en faisant un mouvement de zigzag. Conseil de pro: ne pas maquiller les cils du bas, une habitude qui a tendance à accentuer l’apparence des pattes-d’oie.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

L’apologie de l’entraide

Vidéos