Comment ajouter de l’humour à votre quotidien

Comment ajouter de l’humour à votre quotidien

Par Jacqueline Simoneau

Crédit photo: iStockphoto.com

Comment ajouter de l'humour à votre quotidien 

Avoir le sens de l’humour, c’est être capable de dédramatiser, de raconter des histoires ou de faire des liens qui font rire ou sourire, de rire de soi et des situations. L’humour ne doit évidemment jamais servir à dénigrer les gens, à harceler les plus faibles, à rire d’un bouc émissaire ou à tout tourner en dérision. Il ne doit pas non plus être sarcastique ou méprisant. Mal utilisé, il pourrait être source de malentendus, de conflits et de frustrations. À long terme, il pourrait même éloigner les autres de vous.

Il faut l’admettre: ce qui fait rire les uns ne fait pas nécessairement rigoler les autres. «L’humour est effectivement une arme à deux tranchants, reconnaît Bruno Fortin. D’abord, certains se croient plus drôles qu’ils ne le sont. Il faut donc être attentif à la réaction de nos interlocuteurs. Si les gens rient de bon coeur, c’est de l’humour. S’ils sont blessés, fâchés ou exaspérés, quelle qu’ait été notre intention, c’est une forme d’agression. Par ailleurs, il ne faut pas faire de l’humour juste pour faire de l’humour. Encore moins pour provoquer la sympathie, distraire de façon inappropriée, attirer l’attention ou rivaliser bêtement avec quelqu’un. L’humour doit être subtil et bien ciblé. Il faut aussi se rappeler que la même blague répétée jour après jour perd de son efficacité. Il faut employer l’humour à bon escient, en évitant la surdose. On doit savoir quand s’arrêter.»

D’accord, il n’est pas donné à tous de maîtriser parfaitement cet art. Vous ne serez sans doute jamais une Lise Dion ou un Martin Matte. Et après? Le but n’est pas de leur ressembler, mais de rendre votre vie plus joyeuse et sereine. Et ça, c’est possible avec de l’entraînement. D’après Émilie Ouellette, tout le monde a un potentiel comique... même les individus qui ne sont pas, au départ, d’un naturel enjoué.

«Certaines personnes craignent d’utiliser l’humour de peur de perdre leur crédibilité et de ne pas être prises au sérieux. Mais il y a une différence entre rigueur et rigidité. Il est possible d’appliquer une certaine rigueur dans sa vie et son travail, sans pour autant bannir toute forme d’humour. L’un n’empêche pas l’autre, au contraire. L’humour facilite les choses.»

8 trucs pour cultiver votre sens de l’humour

Des études montrent que plus on avance en âge, moins on utilise l’humour dans la vie de tous les jours. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour l'apprivoiser! Voici huit trucs pour cultiver votre sens de l'humour!

  • Consommez de l’humour à toutes les sauces pour découvrir quel type d’humour vous plaît, puis développer vos habiletés humoristiques. Émilie Ouellette recommande de voir des spectacles d’humour, de regarder des films drôles, de lire des bandes dessinées, bref, tout ce qui a une saveur humoristique. Entourez-vous aussi de gens qui utilisent adroitement l’humour. Faites-en vos modèles. Et, bien sûr, osez.
  • Pratiquez l’autodérision… sans vous dévaloriser. Par exemple, admettez en riant que vous vous êtes fâché pour rien ou que vous êtes super maladroit de nature. « Même si l’aveu implique d’avoir l’air ridicule dans certaines situations, le fait de le dire avec humour atténue le malaise ou nous rend plus humain aux yeux des autres », affirme Émilie Ouellette. Plus on apprend à rire de soi, plus on parvient à relativiser.
  • Préparez à l’avance des réponses humoristiques aux situations qui pourraient vous stresser, histoire de ne pas être pris au dépourvu.
  • Comblez les moments d’attente à la caisse, au bureau du médecin ou au resto en imaginant des anecdotes amusantes sur les gens ou l’environnement.
  • Cherchez un angle humoristique aux situations stressantes, en utilisant des images mentales cocasses ou en exagérant le problème à la manière d’un caricaturiste. Vous avez une crevaison sur l’autoroute ? Pendant que vous attendez la dépanneuse, imaginez la façon de raconter votre mésaventure à vos amis pour les amuser. Puisque vous ne pouvez rien y changer, aussi bien en rire. À force d’imaginer comment en parler, la situation vous paraîtra rigolote et vous réussirez à votre tour à vous en amuser.
  • Entraînez-vous à raconter des histoires drôles. Pratiquez des jeux de mots en faisant ressortir les ambiguïtés verbales (j’ai besoin de l’attention, j’ai besoin de la tension).
  • Développez votre humour en exagérant délibérément un fait, par l’absurdité notamment. «Pour faire de l’humour, il faut donner libre cours à son imagination, rappelle Bruno Fortin. Des exemples? “Avant, on passait une heure à l’urgence et une semaine à l’hôpital après une opération. Aujourd’hui, on passe une semaine dans le corridor de l’urgence et une heure à l’hôpital après une opération.” Ou encore: “Tu prends une marche? N’oublie pas de la remettre à sa place dans l’escalier.”» 
  • Prenez la décision de rire plus souvent et de bon coeur. 

Vous aimerez aussi:


La recette magique du bonheur n’existe pas, mais on peut augmenter sensiblement notre part de bonheur. Voici 10 stratégies gagnantes pour être heureux.

Sourire, rire, rigoler, s’amuser... Si l’on s’y mettait plus souvent ? Pauline Martin, France Castel, Benoît Brière et Pierrette Robitaille nous disent ce qui les fait rire et nous lancent sur leur piste!

«Ce n’est pas parce qu’on rit que c’est drôle», entend-on parfois. On est bien d’accord. Mais quand c’est drôle, on rit! Voici donc quelques fims, à voir ou à revoir, qui feront rire toute la famille, c’est certain!

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos