Mon bien-être avant tout!

Mon bien-être avant tout!

Par Ève Martel

Crédit photo: Laurence Labat

Qu’est-ce que la notion de bien-être signifie pour nous? Explorer son importance, c’est en découvrir tous les secrets et apprendre à le maximiser tous les jours.

Confidence: je n’ai jamais autant analysé mon bien-être que depuis les deux dernières années. Comme tout le monde, pendant le confinement, j’ai ressenti des moments de désarroi solitaire très profonds. Malgré mon optimisme naturel, me retrouver seule avec mes pensées n’a pas toujours été de tout repos. Tout cela a fini par allumer quelque chose en moi. Confrontée à l’impact de mon mode de vie sur mon humeur, j’ai appris à prendre soin de moi avant tout. Parce que, si je n’y accordais pas du temps, qui d’autre allait le faire?

Après quelques mois un peu gris, j’ai réalisé que je devais mieux comprendre mes vulnérabilités et les soigner avec du positif. J’ai appris à mieux gérer mon stress en reconnectant avec la nature et en écrivant mon ressenti chaque matin dans un cahier. J’ai tracé mes limites en diminuant ma consommation de mauvaises nouvelles à la télé. J’ai aussi concrétisé un projet d’études pour ma culture personnelle et pour me prouver que je continuais à grandir.

En gros, j’ai fait de mon bien-être une priorité plutôt qu’un état abstrait qui allait survenir par la simple pensée magique. Je m’y suis penchée activement pour en vivre les bienfaits. Voici quelques actions qui aident à prioriser le bien-être.

Connecter avec l’autre

Pas besoin de grands rassemblements, une discussion de balcon avec une voisine, un après-midi de bénévolat au centre communautaire ou un moment de répit au parc avec les petits-enfants sont des moyens simples de reconnecter avec les autres. Ces échanges apaisants et stimulants nous rappellent aussi ce que nous pouvons apporter aux autres: écoute, bonté, amour et toutes ces belles choses qui font de nous une personne qui gagne à être connue. Le truc proactif: on s’engage à réserver du temps à ce genre d’activités en l’inscrivant à notre horaire de manière consciente.

Prioriser les rituels bonheur

De la même façon que nous accordons du temps à l’entretien de notre maison pour nous y sentir à l’aise, il faut entretenir des routines agréables pour bonifier notre santé mentale et physique. Chaque jour devrait apporter sa dose de joie! Nous la trouvons dans ces habitudes qui nous réchauffent le cœur, comme saluer le soleil matinal en arrosant nos fleurs ou appeler nos proches pour prendre des nouvelles de la famille.

Écouter son dialogue interne

On connaît tous cette petite voix qui nous murmure qu’on devrait faire une sieste, prendre nos médicaments ou parler à une amie de ce qui nous tracasse. Elle veut notre bien! Dans la course pour prendre soin de nos proches et cocher notre liste de tâches, on lui fait souvent la sourde oreille. C’est le temps de l’écouter! Cette voix est la porte-parole de nos besoins primaires, mais aussi de l’importance de prendre soin de nous chaque jour.

Mon confort moral est une priorité quand:
• j’accueille la présence des autres;
• je crée des rituels de bonheur;
• j’écoute activement mon instinct.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley

Dites don!

Vidéos