Le Bel Âge ne supporte plus votre navigateur. En savoir plus

De la bonne humeur pour tous!

De la bonne humeur pour tous!

Par Ève Martel

Crédit photo: Ève Martel

Exercer ses muscles de bonne humeur demande un examen de nos habitudes. Mes astuces pour accueillir plus de joie dans sa vie.

Un jour où j’étais d’humeur maussade, j’ai remarqué que je ruminais en rejouant dans ma tête une confrontation avec un livreur impoli. Il m’arrivait aussi de me sentir abattue par une journée sans conversation, où l’isolement me pesait. Pourtant, il suffit de calibrer sa perception de la situation pour en réduire les mauvaises vibrations. 

Ainsi, plutôt que de me laisser intoxiquer par le souvenir des échanges corsés avec le livreur, j’avais le choix de me dire que, dans le fond, j’étais chanceuse d’être plus patiente que ce dernier et que ça devait être lourd pour lui d’être aussi mal engueulé. Et qu’au lieu de m’arrêter à l’idée que je suis seule dans mon salon à parler à mon chat, je peux faire la liste de gens avec qui j’aime discuter et mettre à l’agenda des appels au téléphone ou par Zoom. En me concentrant sur les sources d’amour dont je jouis, pourvu que je m’active un peu, je réaliserais la chance que j’ai d’avoir des proches avec qui je peux échanger, alors que d’autres vivent dans l’isolement total. 

C’est ce que j’essaie de plus en plus d’intégrer à ma vie: la bonne humeur active. Celle qui insiste pour prendre le micro en me chantant que tout ira bien et que j’ai le droit d’être heureuse. 

Être de bonne humeur ne veut pas dire ignorer les sentiments de tristesse ou les soucis qui nous habitent parfois. Il s’agit en fait d’un outil qui nous aide à nous laisser gagner par le fou rire plutôt que par l’anxiété. Voici quelques astuces qui nous aideront tous à ressentir les bienfaits de la bonne humeur plus souvent.

 

Exercer la bonté

Pour moi, la bonté est une valeur primordiale. Cela implique que, devant une situation confrontante, je choisis le chemin qui mènera vers une résolution paisible. La serveuse apporte la mauvaise assiette? Expliquons-lui calmement plutôt que de piquer une crise et la priver d’un pourboire. En plus de ne pas gâcher sa journée, on rentrera chez soi le cœur bien plus léger. La bonté, c’est aussi faire un compliment, poser un geste pour aider quelqu’un, parler avec douceur et encouragement. C’est donner le meilleur de soi à son prochain.

 

Apprécier les petites choses 

Vivre dans la bonne humeur passe également par savourer les petites douceurs de la vie quotidienne. L’odeur du café le matin. Tomber sur son film préféré par hasard à la télé. Regarder les oiseaux se nourrir dans la mangeoire qu’on a installée près de la fenêtre. En s’attardant à ces petites choses et en y prenant plaisir, on reste dans une humeur plus positive au fil de nos journées.

 

Créer de nouveaux moments

Le cerveau adore être sollicité et vivre de nouvelles choses. Laissons donc libre cours à notre curiosité! Cela peut se faire en s’inscrivant à un atelier d’apprentissage d’une langue, en achetant un nouveau jeu de cartes ou encore en prenant un bon bain avec une mousse parfumée qui surprend agréablement nos narines. Enregistrer des instants de découverte sur la cassette de notre cœur nous aidera à nous sentir bien et à rester allumé. Et ça, c’est une excellente source de bonne humeur!

 

Pour mettre plus de sourires dans mes journées:

-> Je me concentre sur ce qu'il y a de bon dans chaque personne

-> J'apprécie les petites choses

-> Je reste en mode découverte

 

 

Chaîne Youtube Bel Âge

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, rédactrice en chef

Lumières de courtoisie

Vidéos