Avez-vous un bon mode de vie?

Avez-vous un bon mode de vie?

Par Le Journal du bel âge

Crédit photo: iStockphoto.com

Vous avez le tournis devant cette masse d’informations savantes sur la nutrition? Quand on ne sait plus très bien quoi penser à propos du sucre, des différents types de gras, des oméga-3 et des isoflavones, l’idéal est de revenir au principe de base du Guide alimentaire canadien: miser sur la variété.

Il faut manger chaque jour, si on a 51 ans ou plus, 7 portions de fruits et de légumes; 6 portions de produits céréaliers si on est une femme et 7 portions si on est un homme; 3 portions de produits laitiers et substituts; et 2 portions de viande et substitut si on est une femme et 3 portions si on est un homme. On est assuré ainsi d’avoir tous les nutriments dont on a besoin. Ensuite, on réduit sa consommation de gras, particulièrement les gras saturés qui élèvent le taux de mauvais cholestérol. Pour faire plaisir à son cœur, on ajoute des fibres, du soja, du poisson et des aliments pleins d’antioxydants (bétacarotène et vitamines C et E).

L’ostéoporose, le diabète de type 11, l’obésité et les maladies cardiovasculaires, par exemple, sont mieux maîtrisés et peuvent même être évités grâce à une saine alimentation. Ce qu’on sait aussi, c’est que les régimes amaigrissants sont néfastes pour la santé, l’effet «yoyo» qu’ils provoquent (alternance de perte et de gain de poids rapide) étant plus dommageable qu’un excès de poids stable.

Quelques trucs

  • On met l’accent sur le plaisir de cuisiner et on varie les saveurs.
  • On planifie ses repas à l’avance; on préfère les repas maison aux plats préparés.
  • On mange lentement et on écoute les signaux de satiété de son corps.
  • On boit au moins deux litres d’eau par jour.

Où en est votre stress?

Le stress est une réaction de l’organisme face à un obstacle, une menace ou un événement inattendu. Le corps sécrète plus d’adrénaline, le rythme cardiaque s’accélère, la respiration devient plus rapide et la pression sanguine augmente. Quand l’élément déclencheur du stress disparaît, le corps revient à la normale. Mais si le stress est continuel, le corps est incapable de récupérer correctement, ce qui peut causer à plus ou moins long terme divers problèmes, dont l’ anxiété, la dépression, des troubles alimentaires, l’hypertension et une baisse de la libido. Le stress peut avoir plusieurs sources, mais le travail (ses conditions réelles ou l’idée que l’on s’en fait) est l’une des plus courantes.

Quelques trucs

  • On apprend à dire non, à déléguer et à alléger son horaire.
  • On choisit quelques techniques de relaxation et on les met en pratique.
  • On se réserve du temps pour les loisirs.
  • On parle à ses proches de ce qu’on vit.
  • Si on est du genre pessimiste ou fataliste, on s’exerce à voir le bon côté des choses et à chasser les idées négatives, qui augmentent le stress. 

Autres points à surveiller

La cigarette vous empoisonne-t-elle la vie?

Tout le monde sait maintenant que la cigarette est très néfaste pour la santé. La liste de ses méfaits est longue: augmentation des risques de souffrir de maladies cardiovasculaires, de maladies pulmonaires, d’ostéoporose, de cancer du poumon, du larynx, de l’estomac, du rein, de la vessie, du pancréas... La fumée secondaire affecte aussi la santé des enfants, qui risquent davantage de souffrir d’asthme, d’infections aux oreilles, de pneumonie et de bronchite. Enfin, le fait de fumer durant la grossesse augmente les risques de faire une fausse couche et d’avoir un bébé de faible poids; le risque de mort subite du nourrisson est également plus élevé.


La santé des fumeurs est-elle irrémédiablement perdue? Non: un an après avoir arrêté de fumer, le risque de faire une crise cardiaque est déjà réduit de moitié; 15 ans plus tard, le risque de mourir d’une telle crise est égal à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

Quelques trucs

  • On consulte son médecin et on l’interroge sur les différentes méthodes de sevrage.
  • On sollicite le soutien de son entourage.
  • On ne se décourage pas, car rares sont les anciens fumeurs qui ont réussi à arrêter dès leur première tentative.

Autres aspects à surveiller

  • L’alcool. Un verre de temps en temps ne fait pas de mal. Certaines recherches montrent même qu’une consommation modérée de vin rouge a des effets bénéfiques sur la santé cardiaque. Mais les excès font la vie dure à notre corps qui, tôt ou tard, nous le fait généralement sentir.
  • Les dents. À l’âge adulte, plusieurs personnes abandonnent les visites de routine chez le dentiste. Pourtant, nul n’est à l’abri des caries, particulièrement lorsque l’hygiène dentaire laisse à désirer. En se brossant les dents après chaque repas, en utilisant la soie dentaire quotidiennement et en subissant régulièrement un examen et un nettoyage professionnel, on s’assure de garder sa dentition en bon état.
  • Le dos. De plus en plus fréquent, le mal de dos est souvent dû à une posture déficiente. Pour éviter ce problème, on aménage son espace de travail de façon ergonomique, on se tient droit plutôt qu’avachi et on est prudent quand on fait des activités physiques.
Vous aimerez aussi


Vous avez des rages de sucre? Vous adorez le chocolat et les bonbons au point d’avoir de la difficulté à vous en passer? Ce qui suit est pour vous!

Les sucres «complexes» présentent des avantages considérables comparativement aux sucres simples: ils contiennent des fibres, des vitamines, des minéraux et des antioxydants.

Pour se mettre en forme, il n'y a pas que le gym! On peut bouger en intégrant certaines habitudes à notre vie de tous les jours. Voici 20 trucs pour y arriver.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos