10 conseils pour faire le plein d’énergie!

10 conseils pour faire le plein d’énergie!

Par Jacqueline Simoneau

1- Bien commencer la journée

Avant même de quitter le lit, on étire son corps longuement, des pieds à la tête, comme un chat. Un geste tout simple, mais hautement revigorant. Ensuite, on prend un bon déjeuner, indispensable pour réussir à se concentrer et combattre la fatigue. Pour nous soutenir jusqu’à midi, il doit inclure des produits laitiers, des céréales de grains entiers et des fruits. On évite aussi de sauter un repas dans la journée.

2- Choisir nos aliments

Certains aliments aident à lutter contre la baisse de vitalité, ceux riches en fer et en magnésium, notamment. Pour galvaniser notre énergie, on essaie cette recette «anti-coup de barre»: 180 ml (3/4 t) de lait 2%, 1 banane, 125 ml (1/2 t) de tofu soyeux mou, 15 ml (1 c. à table) de germe de blé, 2 ml (1/2 c. à thé) de sucre et 2 ml (1/2 c. à thé) de vanille; on passe le tout au mélangeur. Les légumineuses, le foie, les céréales entières, les noix, les graines de tournesol et de sésame ainsi que les légumes verts donnent également beaucoup de pep. On veille aussi à consommer des fruits tous les jours, particulièrement les agrumes et les kiwis, bourrés de vitamine C.

3- Limiter le gras

Les charcuteries, les fritures et les sucres raffinés font chuter le niveau d’énergie et perturbent le système immunitaire. La digestion des graisses, lente et difficile, nécessite en plus une grande dépense calorique. Résultat: on y gaspille une part importante de nos forces. Afin de conserver notre vitalité, on opte plutôt pour des repas peu copieux et légers.

10 conseils pour faire le plein d’énergie! (suite)

4- Renforcer notre système immunitaire

Rien n’est plus épuisant que les infections hivernales (grippe, rhume). Pour gagner la bataille contre les virus, il faut à tout prix renforcer notre système immunitaire. Les probiotiques sont un bon moyen d’y parvenir. De plus en plus de recherches relient en effet un système immunitaire fort à une bonne santé intestinale. Pas étonnant, quand on sait que l’intestin renferme environ 70% des cellules immunitaires de l’organisme! Les yogourts, le lait et les jus enrichis de probiotiques sont nos meilleurs alliés. À moins qu’on ne préfère les consommer sous forme de suppléments.

5- Prendre l’air

Quand les journées raccourcissent, le moral baisse souvent d’un cran, tandis que la fatigue, elle, fait un bond en avant. À l’origine de ce phénomène? Le manque de lumière naturelle. Et passer une bonne partie de notre temps entre quatre murs ne fait qu’empirer les choses: moins exposé à la lumière du jour, notre corps libère alors de plus grandes quantités de mélatonine – aussi appelée «hormone du sommeil» –, qui provoque l’effet qu’on devine! Pour renverser la vapeur et combattre la dépression saisonnière, on s’expose le plus possible à la lumière extérieure, même par temps gris. L’idéal: sortir de chez soi de 30 à 60 minutes chaque jour pour faire le plein de clarté mais aussi de vitamine D, bénéfique pour l’humeur. S’il fait trop froid pour mettre le nez dehors, on s’assoit près d’une fenêtre, le plus longtemps possible. Ou on s’offre une lampe de luminothérapie, qui diffuse une clarté semblable à celle du jour.

6- Bousculer notre routine

Pour retrouver notre entrain, on a parfois besoin de changement, de mettre un peu de piquant dans notre vie. Nous lancer de petits défis comme apprendre à danser, découvrir le ski de fond, redécorer le sous-sol ou élargir son cercle d’amis. Faire des projets (planifier les prochaines vacances, repenser l’aménagement paysager) ou simplement modifier notre routine (déjeuner au resto, peindre ou bricoler au lieu de rester devant la télé) peut aussi s’avérer très bénéfique.

10 conseils pour faire le plein d’énergie! (suite)

7- Nous offrir un massage

C’est l’antidote infaillible contre les blues de l’hiver! Non seulement le massage dissipe le stress, mais il stimule la circulation sanguine et réénergise le corps. Certains massothérapeutes se déplacent même à domicile! On se renseigne auprès de la Fédération québécoise des massothérapeutes agréés (1 800 363-9609, fqm.qc.ca) ou de l’Association des massothérapeutes du Québec (1 866 663-0168, amquebec.qc.ca).

8- Varier les coloris

Comme les couleurs influencent l’humeur, on s’entoure de celles qui sont le plus susceptibles de nous faire sourire. Pour contrer la grisaille hivernale, on délaisse le noir, le gris et le brun au profit des orange, jaunes et rouges, des coloris joyeux et pimpants qui suscitent instantanément l’enthousiasme.

9- Voir nos amis

Leur présence nous fera du bien. Cela dit, on s’entoure de personnes positives, dont l’optimisme est contagieux. Les pessimistes, les plaignards, ceux qui multiplient les pensées, attitudes et commentaires négatifs risquent de nous saper le moral. On s’en tient le plus loin possible dans notre vie en général... et à plus forte raison en hiver!

10- Respirer un grand coup

Sous l’effet du stress, la respiration a souvent tendance à se bloquer. Le souffle devient court, le sang s’oxygène moins bien et le taux d’énergie dégringole. Pour rétablir l’équilibre, plusieurs fois par jour, on respire profondément en gonflant lentement le ventre au moment de l’inspiration, avant de le creuser au même rythme lors de l’expiration. On bâille le plus souvent possible aussi! Ce simple réflexe apporte un surplus d’oxygène au cerveau, élimine les tensions et ravigote.

Vous aimerez aussi:


Comment développer sa créativité, exploiter ses richesses intérieures, retrouver le goût de la vie, réaliser enfin un vieux rêve? 10 idées à mettre en pratique!

Comment survivre à l'hiver? Santé, forme, maison, beauté, voiture, voici nos conseils et nos astuces pour profiter de la saison hivernale sans désagrément.

Vous êtes entouré de personnes toxiques? Certains proches, amis ou collègues ont le don d’empoisonner votre vie? Voici 5 stratégies d’autodéfense.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos