Séjour glamour à Las Vegas

Séjour glamour à Las Vegas

Par Nathalie De Grandmont

Crédit photo: iStockphoto.com

Les clubs de jour à Las Vegas

Pendant la saison chaude (d’avril à octobre), rient de tel pour commencer la journée que d’aller se baigner dans l’un des nombreux Day Clubs, l’ultime tendance à Las Vegas. À l’image des boîtes de nuit, ces «clubs de jour» rivalisent d’efforts et d’imagination pour nous attirer. 

Bien que plusieurs visent principalement la clientèle des jeunes (avec des DJ vedettes), d’autres comme le Jardin des dieux, au Caesars Palace, recherchent une clientèle plus diversifiée. Avec ses pergolas, ses colonnes et ses nombreuses fontaines de style antique, le Jardin des dieux offre des coins de prédilection pour les familles et les couples – ce complexe comprend sept piscines, et l’une d’elles, appelée Venus, est réservée aux adultes en plus d’être parmi les rares de la ville où le monokini est de mise. La piscine de l’hôtel Palazzo est également très chic, d’autant plus qu’en y allant avec quelques amis on peut s’offrir la location d’une «cabana» privée, équipée de fauteuils confortables, téléviseur et brumisateurs rafraîchissants, sans parler du service de bar. La grosse vie... même si certaines de ces cabanas se louent presque aussi cher qu’une chambre.

Comme on trouve tout (ou presque) à Las Vegas, on peut aussi aller se prélasser sur la plage de l’hôtel Mandalay Bay, très prisée pour sa «rivière à remous» et sa piscine à vagues. Entre deux baignades, le Mandalay Bay nous invite à visiter son aquarium tropical, qui abrite d’immenses bassins remplis de requins, que l’on admire à partir de tunnels translucides.

En fait, pour capter notre attention, les hôtels-casinos sont nombreux à proposer des attractions, payantes ou gratuites. On peut par conséquent faire un petit tour du monde en quelques heures: de l’habitat des lions (au MGM Grand) aux jardins du Bellagio, en passant par une balade en gondole sur les canaux du Venetian ou l’ascension de la tour Eiffel (réplique demi-grandeur), à l’hôtel Paris.

Magasinage et spas à Las Vegas

Magasinage et spas à Las Vegas

L’après-midi, lorsque le mercure grimpe, le moment est idéal pour aller faire du lèche-vitrines, bien au frais, dans les nombreuses galeries marchandes climatisées. 

Pour se sentir comme une star et voir un étalage de toutes les grandes marques, on se rend à la promenade du Wynn, aux boutiques du Forum (au Caesars Palace) ou au nouveau centre commercial Crystals, en plein cœur du complexe City Center. Ce lieu très moderne, où le verre est à l’honneur, n’abrite que des restaurants et des boutiques haut de gamme, dans un véritable défilé de tous les grands bijoutiers, couturiers, maroquiniers et autres grandes enseignes. Une petite incursion dans le monde du luxe, le temps d’imaginer que notre budget n’a pas de limites! En repartant, profitons-en pour essayer le nouveau tram aérien aux allures futuristes qui effectue la navette entre le Crystals, l’hôtel Aria, le Vdara et le Bellagio.

Pour rester au frais, on peut aussi profiter des nombreux spas, devenus très populaires. Là encore, tous cherchent à se démarquer en proposant des soins ou des décors hors de l’ordinaire. Le Palazzo, par exemple, abrite une succursale du célèbre Spa Canyon Ranch, qui occupe plusieurs étages. 

Et si l’on voyage avec quelques amies qui ont envie de se gâter, quel bonheur que de s’offrir un après-midi au spa du Bellagio! Et quel décor! On se croirait dans les salons de la Pompadour. Dès qu’on forme un petit groupe, les hôtesses nous accueillent avec un verre de champagne et un plateau de fraises enrobées de chocolat. Lorsqu’on sort de là, on se sent fin prêtes à enfiler nos chaussures et nos tenues de gala! 

Créativité et excentricité jusque dans l’assiette

Créativité et excentricité jusque dans l’assiette

Évidemment, Las Vegas a poussé la créativité jusque dans les verres et les assiettes. Depuis une dizaine d’années, nombre d’hôtels recrutent les meilleurs chefs américains et européens, de même que les meilleurs sommeliers et «mixologistes». Le Wynn, par exemple, a engagé la Canadienne Patricia Richards, lauréate de nombreux concours internationaux, et lui a donné pratiquement carte blanche pour créer des cocktails tous plus savoureux et originaux les uns que les autres. Excellente raison pour ne pas manquer l’heure de l’apéro!

En début ou en fin de soirée, il faut aussi aller prendre un verre à l’hôtel Cosmopolitan, l’un des derniers à avoir ouvert ses portes sur le Strip – le grand boulevard de la ville. À l’image de la dernière génération d’hôtels de Las Vegas, celui-ci marie si bien art et design que, par moments, on se croirait dans un musée d’art contemporain. Déjà, le hall d’entrée impressionne, mais le clou demeure le Chandelier Bar, logé dans un immense lustre de quelques étages.

Quand vient le moment de passer à table, le choix ne manque pas. Selon plusieurs magazines, Las Vegas se classe maintenant parmi les grandes villes gourmandes des États-Unis. Ce titre est surtout défendu par des hôtels comme le Mandalay Bay, le Bellagio, le MGM Grand, le Venetian, le Caesars Palace et le Wynn, où les fins gourmets peuvent s’offrir de véritables expériences gastronomiques, préparées par les plus grands chefs américains et européens tels qu’Alain Ducasse, Wolfgang Puck, Guy Savoy, Joel Robuchon, Hubert Keller ou Brian Ogden. Dans son restaurant éponyme (au Caesars Palace), ce dernier, pionnier de la cuisine organique, propose une foule de plats très inventifs, si bien que son restaurant s’illustre déjà parmi les meilleurs nouveaux venus de la ville. 

Dans plusieurs hôtels, les chefs renommés possèdent souvent un restaurant signature (haut de gamme) et d’autres plus conviviaux, où l’on peut goûter leur cuisine à meilleur prix. Au Mandalay Bay, par exemple, le chef du restaurant français Fleur de Lys, Hubert Keller, qui s’est amusé à concocter la carte du Burger Bar, présente plus de 80 variantes de ce mets, dont le burger au foie gras et au bœuf de Kobé... Eh oui, il n’y a rien de trop farfelu à Vegas! Et dans le but de combler plus d’un sens à la fois, le restaurant de fruits de mer du Wynn propose quant à lui d’assister pendant le repas à un spectacle de jeux d’eau et de projections lumineuses offert dans l’immense lac qui borde la terrasse.

Céline et le Cirque comblent leurs fans

Céline et le Cirque comblent leurs fans

Bien sûr, quand la nuit tombe, le Strip enfile sa plus belle robe de paillettes, rendant le spectacle plus magique encore. Devant chaque hôtel, néons et lumières brillent de tous leurs feux, quand il ne s’agit pas de flammes, carrément! En effet, tous les quarts d’heure, le volcan devant l’hôtel Mirage entre en éruption, crachant ses flammes et ses éclats de lave (simulés) à une quarantaine de pieds dans les airs. Tous les quarts d’heure également, des milliers de jets d’eau giclent en cascades dans les fontaines du Bellagio, formant une sorte de chorégraphie aquatique synchronisée avec la musique. 

Et, bien sûr, à cette heure, les files se forment à l’entrée des théâtres. Grâce aux nombreux spectacles permanents du Cirque du Soleil et à celui de Céline Dion, la créativité québécoise brille haut et fort dans le ciel de Vegas. On peut par exemple opter pour le spectacle aquatique O (au Bellagio), pour les prouesses acrobatiques de (au MGM Grand) ou pour le spectacle Love, qui permet de retrouver le génie et l’univers psychédélique des Beatles, magnifiés par le talent du Cirque du Soleil. Les créateurs du Cirque ont de plus conçu deux bars qui valent le détour en fin de soirée: le Revolution Lounge (au Mirage) et le Gold Lounge (au City Center), s’inspirant respectivement de l’univers des Beatles et de Graceland.

Au milieu de tout cela, brille notre diva québécoise, Céline Dion. Elle y a entamé l’an dernier un nouveau spectacle qu’elle présentera encore quelques années au Colisée du Caesars Palace. Très différent du premier, il attire à son tour énormément de Québécois, comme en témoignaient les nombreux accents de chez nous entendus à l’entrée du théâtre. Pas de danseurs, cette fois. Céline avec sa voix occupe toute la scène, accompagnée par un orchestre de 30 musiciens. Elle y raconte des souvenirs personnels, interprète ses grands succès, mais également de grands classiques du jazz, entre un hommage à Michael Jackson et un autre à Jacques Brel, dans une version magistrale de Ne me quitte pas

Vous en redemandez? Vous avez envie de pousser la magie encore plus loin? Las Vegas vous offre la possibilité de survoler la ville en hélicoptère. Une expérience grisante, tant au coucher du soleil que plus tard en soirée. Du haut des airs, la ville se montre bonne joueuse, nous dévoilant volontiers ses mille et une couleurs et ses multiples atouts.

Las Vegas, mode d’emploi

Las Vegas, mode d’emploi

S’y rendre

Air Canada propose de nombreux vols directs entre Montréal et Las Vegas. Plusieurs voyagistes (dont Vacances Air Canada) offrent des forfaits incluant le vol et des séjours de 3, 4 ou 7 nuits dans la majorité des grands hôtels situés sur le Strip. 

Spectacles 

Pour celui de Céline (et certains du Cirque du Soleil), il est conseillé de se procurer des billets plusieurs mois à l’avance. www.celineinvegas.com, www.cirquedusoleil.com/lasvegas 

Bon à savoir

Même s’il ne compte que quelques arrêts, le monorail peut être très utile pour circuler d’un bout à l’autre du Strip. Billets à l’unité ou pour une journée. www.lvmonorail.com 

Pour en savoir plus sur les hôtels ou restaurants mentionnés: www.wynnlasvegas.com, www.caesarspalace.com www.cosmopolitanlasvegas.com, www.arialasvegas.com www.palazzolasvegas.com 

Pour se préparer

Le guide Las Vegas, des Éditions Ulysse, est offert en versions papier et numérique. Il comprend de nombreux renseignements pratiques, adresses et suggestions de sorties. www.guidesulysse.com. Informations supplémentaires. www.vegas.com (forfaits et spectacles) ou Office de tourisme et des congrès de Las Vegas: 1 800 233-5836; www.visitlasvegas.com  

Ce voyage a été réalisé grâce à la collaboration des hôtels Wynn Las Vegas, Caesars Palace, du groupe MGM, du LAS Vegas Convention & Visitors Bureau.

Mise à jour: septembre 2012

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos