L’Outaouais en hiver

L’Outaouais en hiver

Par Sylvie Ruel

Crédit photo: Capitale du Canada

À 15 minutes du parlement d’Ottawa, on accède à l’un des plus beaux espaces naturels qui soit: le Parc de la Gatineau, un paradis de verdure de 363 km2, situé entre la rivière des Outaouais et la rivière Gatineau, et parsemé de collines, de forêts et de nombreux lacs. Ce parc a été créé en 1937 par le premier ministre canadien William Lyon Mackenzie King, qui y a construit sa résidence d’été. À sa mort, en 1950, le gouvernement canadien en a hérité.

En hiver, le parc est sillonné de 200 km de pistes de ski de fond et d’environ 35 km de sentiers pour la randonnée pédestre et la raquette. Les fins de semaine, on fait de la raquette sous les étoiles, avec dégustation de porto et chocolat au sommet de la montagne. Les amateurs de ski alpin peuvent également s’adonner à leur sport au centre de ski Camp Fortune, situé au cœur même du parc.

Plein air et détente

L’entrée du Parc de la Gatineau se trouve dans la municipalité de Chelsea, un endroit fréquenté par les amateurs de plein air et de détente.

C’est sur un site boisé exceptionnel, à flanc de montagne, qu’a été construit le Nordik, un centre de santé axé sur les techniques de relaxation scandinaves; les installations regroupent sauna finlandais, bain de vapeur, bain glacé, chute nordique, baignoires à remous, ainsi qu’un superbe bâtiment de bois de type scandinave qui comprend 17 salles de massage et un resto bar où l’on offre une cuisine simple et santé. Le Nordik est la destination détente par excellence et demeure sans doute l’une des plus belles installations de ce genre au Québec.

Et pourquoi ne pas faire durer le plaisir dans une auberge de charme? Juste avant d’accéder à la région des Collines-de-l’Outaouais, faites un arrêt à Wakefield, charmant village construit à flanc de colline, en bordure de la rivière Gatineau. C’est là que s’arrête, durant l’été, le train à vapeur HCW. Le vieux moulin Maclaren a été transformé en une auberge champêtre de 27 chambres, dont certaines ont vue sur la grosse chute attenante au moulin; l’auberge Moulin Wakefield offre une excellente table et est maintenant dotée d’un spa.

En route vers la Vallée!

Le village de Wakefield est la porte d’entrée de la Vallée-de-la-Gatineau, une région riche en lacs, rivières et grands espaces naturels. De la route 105, à Gracefield, on prend la direction de Cayamant jusqu’à la Forêt de l’Aigle, où l’on peut vivre une expérience unique au Québec: se balader à la cime des arbres sur un sentier suspendu au-dessus d’une forêt de pins blancs! Ce sentier se compose d’une vingtaine de passerelles et de deux plates-bandes d’observation, d’où l’on peut admirer la forêt et la rivière dans toute leur splendeur. Marcher sur le Sentier suspendu de la Forêt de l’Aigle est une aventure douce et sécuritaire (le participant porte un harnais qui est attaché à une ligne de vie). Pour satisfaire les plus aventuriers, la Forêt de l’Aigle offre aussi un parcours de 10 tyroliennes : à l’aide d’une poulie installée sur câble, ils peuvent jouer à Tarzan et se balader d’un arbre à l’autre, sans jamais mettre pied à terre! Un sentier au sol permet aux moins aguerris de suivre les prouesses des plus audacieux. Après cette journée de grand air, la Maison La Crémaillère, à Messines, vous offre le gîte et… une expérience gastronomique.

Les fervents du patin pourront se rendre à Ottawa où le canal Rideau devient chaque hiver la plus longue patinoire du Canada. Construit au XIXe siècle par des milliers de travailleurs irlandais et canadiens-français, le canal Rideau, devenu le plus vieux canal d’Amérique du Nord, s’étend d’Ottawa à Kingston sur 202 km. Le canal Rideau est l’un des sites officiels du fameux Bal de Neige, un festival d’hiver qui a lieu durant les trois premières fins de semaine de février. Vous pourrez aussi traverser la rivière et aller vous amuser en famille au Domaine des Flocons, un immense terrain de jeux situé à proximité du Musée des civilisations, à Gatineau.

Une pointe qui vaut le détour: le Parc Omega, dans la région de Montebello. Dans un enclos naturel de 1 500 acres où se côtoient prairies, vallons, forêts et collines rocailleuses, vous pourrez voir de nombreuses espèces d’animaux se promener en liberté. La visite se fait en voiture.

Du côté des musées

Du côté des musées

La région de Gatineau-Ottawa est particulièrement riche en musées. Tout d’abord, arrêtez-vous au Musée canadien des civilisations, un saisissant chef-d’œuvre d’architecture aux lignes sinueuses construit aux abords de la rivière des Outaouais, juste en face des édifices du parlement d’Ottawa. La Grande Galerie où est exposée une collection de 43 totems authentiques, ainsi que ses expositions permanentes sur l’histoire du Canada valent à elles seules le détour. Tout au long de l’année, le musée présente des expositions temporaires variées et intéressantes.

La ville d’Ottawa possède pas moins d’une dizaine de musées. Le dernier-né des musées nationaux du Canada, le Musée canadien de la guerre, mérite une visite tant pour ses collections que pour son bâtiment au design exceptionnel. En fait, le musée existe depuis 1880 et il a été relocalisé l’an dernier à cinq minutes du centre-ville d’Ottawa, dans un bâtiment bas qui se fond au paysage. La régénération est le thème du design de ce musée: la guerre détruit, mais la nature a la capacité de se régénérer. Ainsi, les murs penchés et les angles déstabilisés représentent la désintégration engendrée par la guerre. La salle du souvenir dans le hall d’entrée est l’élément étonnant de ce musée: chaque 11 novembre, à 11 heures, jour de l’armistice, il s’y produit quelque chose d’unique. Un rayon de soleil vient illuminer le seul objet de la pièce: la tombe du soldat inconnu. Dans la salle de régénération, une fenêtre triangulaire encadre étroitement la tour de la paix qui découpe sa silhouette dans le ciel. Il est préférable de faire une visite guidée pour bien comprendre et décoder les symboles de ce musée. La collection du musée regroupe environ 500 000 artefacts, dont des documents, des films et des photographies, ainsi que l’une des plus importantes collections d’artillerie et de véhicules militaires, sans oublier la célèbre collection d’art militaire Beaverbrook…

Envie de jouer au casino? Rendez-vous au complexe du Hilton Lac-Leamy, un hôtel de villégiature luxueux situé au bord de l’eau et jumelé au casino du Lac-Leamy. Le casino offre 60 tables de jeu, plus de 1 800 machines à sous, un centre de santé, 4 restaurants, 2 bars, 2 salles de réception ainsi qu’un théâtre de 1 100 places.

Ressource

Tourisme Outaouais
Le Moulin Wakefield  
Maison La Crémaillère
Hilton Lac-Leamy

Mise à jour: décembre 2008

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos