La Nouvelle-Angleterre hors saison

La Nouvelle-Angleterre hors saison

Par Claude Morin

Crédit photo: Nouvelle-Angleterre

La côte est de l'océan Atlantique

L’appel de la mer peut se résoudre par un séjour de vacances le long de la côte est de l’océan Atlantique en Nouvelle-Angleterre. Direction : franc sud. À six heures de route de Québec, la superbe plage d’Hampton Beach au New Hampshire. Pourquoi Hampton? De cet endroit de villégiature bien connu, il y a moyen d’établir un intéressant circuit touristique dans un rayon d’une centaine de kilomètres.

Hampton Beach est située à environ une heure de route de Boston et de Lowell, dans l’État voisin du Massachusetts, et des villes de Manchester et de Concord, au New Hampshire. Toujours à partir d’Hampton Beach, il est possible de remonter la côte, direction nord, pour apprécier les diverses plages du Maine à York, Ogunquit, Wells, Kennebunk Beach, jusqu’à Old Orchard. Vers le sud, à 30 minutes de route seulement d’Hampton Beach, les visiteurs profitent des charmes de la péninsule du Cap Ann, au Massachusetts, particulièrement à Rockport, un ancien port de pêche devenu colonie d’artistes depuis les années 1920.

La présence de la mer semble encore plus agréable pendant les périodes d’accalmie touristique comme en mai, au cours des deux premières semaines de juin, ou en septembre et octobre. Les tarifs de séjour y sont aussi généralement réduits de moitié. Il est toujours fort agréable de marcher le long de ces belles plages de sable gris ou blond, en respirant à fond l’air salin. La vue constante de ces grandes maisons de vacances généralement revêtues de bardeaux de cèdre provenant du Québec favorise l’oubli des soucis quotidiens…


Boston l’énergique

Boston l’énergique

Incontournable, une visite dans les musées de Boston. D’abord le Musée des beaux arts, pour ses superbes peintures européennes (Renoir, Monet, Degas, Manet, Van Gogh et Gauguin) et son admirable collection de l’ancien Empire égyptien. Ensuite la Bibliothèque et le Musée John Fitzgerald Kennedy, situés à proximité de l’Université du Massachusetts, qui offrent une vue splendide sur la baie et le port de Boston. La tragique destinée de l’ancien président américain y est racontée avec réalisme et sobriété; ce retour dans notre histoire récente vaut le détour. La mer et la baie du Massachusetts occupent aussi une place significative dans la vie du 35e président des États-Unis. Un séjour à Boston passe aussi par le centre-ville et le fameux marché public du Faneuil Hall, aménagé à deux pas du port et de l’Aquarium de la Nouvelle-Angleterre. 

L’effervescence de cette ville dynamique, en plein essor, y est constamment perceptible. Des centaines d’entreprises issues de la biotechnologie, de l’informatique et de la recherche universitaire viennent appuyer l’économie de la capitale du Massachusetts solidement construite sur la recherche médicale, l’enseignement universitaire, le commerce maritime, la pêche, la culture et le tourisme.

L’Aquarium de la Nouvelle-Angleterre intègre plusieurs données liées à la connaissance de l’habitat maritime de la côte est de l’océan Atlantique. Quelque 2 000 poissons y sont présentés selon leur type et leur environnement naturel; un réservoir géant haut de 19 pi (7 m) permet de voir évoluer requins, tortues géantes et autres gros spécimens. Des excursions aux baleines sont également proposées à l’extérieur de l’Aquarium.

Le tour du Cap Ann

Le tour du Cap Ann

Pour en savoir plus sur ces mammifères marins, rendons-nous au Centre des baleines de la Nouvelle-Angleterre, à Gloucester, dans la péninsule du Cap Ann. On y présente un bel éventail d’informations récentes, particulièrement sur les baleines à bosse et les baleines noires. Des excursionnistes proposent également des séjours d’observation en mer, du printemps à l’automne.

Le tour du Cap Ann nous amène le long d’un bon nombre de belles anses et de petites baies, toutes plus charmantes les unes que les autres, de la baie du Massachusetts à la baie d’Ipswich. Des arrêts pour s’imprégner des lieux? Ne manquez pas Gloucester, Rockport et le parc d’État d’Halibut Point.

La péninsule du Cap Ann offre aussi la possibilité de visiter une demi-douzaine de phares, dont les phares jumeaux de l’île Thacher érigés en 1771 pour indiquer aux navigateurs un passage dangereux. En juin et octobre, un regroupement d’artistes du Cap Ann suggère aux visiteurs la possibilité de visiter leur atelier. Le Studio Tour ouvre les portes d’une quinzaine de lieux de création d’artistes peintres, sculpteurs, potiers, joailliers et photographes.

Pèlerinage à Lowell et à Manchester

Pèlerinage à Lowell et à Manchester

L’énergie hydraulique de la rivière Merrimack a donné naissance au milieu du XIXe siècle à deux des plus importantes villes de l’industrie textile du monde : Lowell, au Massachusetts, et Manchester, au New Hampshire. Dans les années 1830, l’usine textile Amoskeag Mills construit ses bâtiments de briques rouges sur une distance de près de 2 km le long de la rivière Merrimack à Manchester. Au total, un million de Canadiens français s’exilent vers ces complexes industriels du textile afin d’améliorer leur sort. À Manchester, les usines Amoskeag ont fermé leurs portes à la suite de la grande dépression; aujourd’hui encore, on estime que la moitié de la population de Manchester serait d’origine canadienne-française.

Il faut prendre le temps de marcher le long de ces immenses édifices qui ont conservé l’essentiel de leur apparence de cette époque industrielle révolue. Aujourd’hui, ce sont des centres technologiques, l’Université du New Hampshire et des entreprises informatiques comme Texas Instruments qui ont pris la relève de l’emploi dans les mêmes lieux où des membres des familles Beaulieu, Côté, Desjardins, Dufour, Girard, Morin et Tremblay ont trimé dur pour assurer leur propre subsistance. Un séjour en Nouvelle-Angleterre nous rappelle que les Québécois sont beaucoup plus que des voisins pour de nombreux Américains de la côte Est…

Adresses utiles

Vous avez aimé cet article? Prenez plaisir à découvrir le magazine en cliquant ici!

Mise à jour: septembre 2007
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos