La Floride à découvrir

La Floride à découvrir

Par Louise Gaboury

Crédit photo: iStockphoto.com

La Floride a d’abord été réservée aux touristes riches et célèbres, heureux de se retrouver dans des palaces construits exclusivement pour eux. L’offre touristique s’est démocratisée dans les années 1950. En ce temps-là, la Floride se bornait plus ou moins à une longue suite de motels au bord de la mer, avec cuisinette et piscine, et à un nombre restreint d’attractions à visiter. L’implantation des méga parcs thématiques a ensuite volé la vedette et rajeuni la clientèle. Depuis, leurs alentours ont vu pousser villes et attractions comme des champignons, là où il n’y avait que pâturages et marécages.

Au-delà de ce monde magique mais artificiel, les multiples visages de la véritable Floride s’apprivoisent lentement au gré des jours et des séjours. En 2005, 2,1 millions de Canadiens ont visité l’État du soleil. Chacun y a trouvé sa Floride dans le farniente, la culture, la pêche en haute mer, le golf, les balades à vélo, à pied ou en voiture, l’interprétation de la nature, les sports nautiques, le magasinage…

Sous le soleil, la plage

Malgré le boum immobilier, subsistent de petites villes à l’ancienne dont on a revitalisé le cœur, et de grands espaces sauvages peuplés d’une faune unique. Mais on n’en sort pas: même si elle est à la fois verte, branchée, golfique, historique et culturelle, la Floride est avant tout connue pour ses plages, côté mer ou côté golfe. Peu importe où l’on se trouve en Floride, on n’est jamais à plus de 100 km d’une plage! Elles occupent presque la moitié des 2 898 km de côtes de l’État. L’effet «plage» s’avère si important que l’on doit l’invention de la première crème solaire à un pharmacien de Miami Beach, Benjamin Green, qui aurait concocté en 1944 ce produit devenu depuis essentiel!

Les grands favoris

La Floride compte plus de parcours de golf que tout autre État américain. Naples, sur la côte ouest, revendique le titre de capitale mondiale du golf puisque l’on y trouve le plus grand nombre de trous per capita, alors que le comté de Palm Beach compte plus de terrains de golf que tout autre comté aux États-Unis. Le magasinage se révèle une activité fort répandue parmi les visiteurs qui se réfugient dans les immenses centres commerciaux pour fuir tant la canicule que la pluie. Avec ses 350 magasins de style factory outlet, le Sawgrass Mills Mall est sans contredit l’une des principales attractions commerciales du sud de la Floride. C’est l’un des endroits où les Québécois sont certains de rencontrer des compatriotes!

Hors des sentiers battus

Hors des sentiers battus

Il y a une vie en dehors des centres commerciaux et des grandes autoroutes qui quadrillent le Floride! On y goûte en empruntant des routes secondaires qui se déroulent au milieu d’un riche paysage tropical. C’est le cas du Tamiami Trail Scenic Highway qui part de Naples et pénètre dans les Everglades. Plus au nord, le Pensacola Scenic Bluffs Highway traverse un paysage tout à fait différent; il propose une vue panoramique sur Escambia Bay et donne accès au parc de Bay Bluffs, une merveille plantée de chênes et de pins en bordure de plages spectaculaires. La nature sauvage de la Floride se découvre notamment dans les sept réserves sous-marines, sur les plages de Sanibel qui abritent plus de 400 espèces de coquillages, dont certaines sont protégées, et autour de la barrière de corail de Key West, la troisième plus grande au monde. L’État compte plus de 8 000 lacs et plus d’une centaine de parcs naturels de tout acabit. Parc national, parcs d’État ou de comté, ils ont en commun une mission de récréation et de protection de la nature. On les trouve un peu partout dans la péninsule, certains stratégiquement situés près d’attractions populaires, d’autres blottis dans des coins plus isolés.

Les Everglades, par exemple, constituent un immense milieu subtropical unique. C’est le seul endroit au monde où alligators et crocodiles cohabitent. Dans ce paradis des ornithologues qui viennent y admirer notamment les aigles à tête blanche et les hérons bleus, vivent également les tortues et les lamantins.

Et quoi encore?

Les palaces anciens, les superbes musées et le quartier South Beach de Miami qui abrite la plus importante concentration d’architecture art déco au monde, attirent une clientèle plus branchée. Les amateurs font le détour jusqu’à Lakeland pour admirer le plus grand nombre d’édifices signés par le célèbre architecte Frank Lloyd Wright construits dans une même ville. Pôle culturel important, Key West a compté parmi ses citoyens 10 récipiendaires du prix Pulitzer, dont Ernest Hemingway.

La Floride de l’avenir

La Floride reçoit de plus en plus de visiteurs internationaux. Visit Florida, l’organisme responsable du tourisme dans l’État du soleil, estime que les retraités actifs qui visiteront la Floride y reviendront régulièrement pour explorer différentes régions selon différents thèmes. Ils auront tendance à passer d’un endroit à l’autre, atterrissant ici et repartant d’ailleurs. On prévoit que les aéroports des petites villes, comme Sarasota ou Panama City, seront plus volontiers choisis par cette clientèle à la recherche de nouveauté, et que les croisières amèneront de nouvelles fournées de visiteurs.

Des activités spéciales

Saviez-vous que si vous êtes un plongeur certifié, vous pouvez nager avec les requins au Florida Aquarium de Tampa. Si vous préférez l’espace, le Kennedy Space Center propose des programmes d’entraînement pour le commun des mortels. Vous pourrez également trouver des fossiles de dinosaures à Plant City ou bien offrir à vos petits enfants d’être gardiens de zoo d’un jour au Miami Metrozoo.

Mise à jour: septembre 2008

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos