La Caroline du Nord en automne

La Caroline du Nord en automne

Par Sylvie Ruel

Crédit photo: iStockphoto.com

Situé entre la Virginie, au nord, et la Caroline du Sud, au sud, la Caroline du Nord déploie quelque 485 km de littoral le long de l’Atlantique, devant lequel se profile un cordon de petites îles, dont Cape Hatteras, bien connu des amateurs de plongée. Au nord de l’État s’élèvent les plus hautes montagnes de l’est des États-Unis: les Blue Ridge Mountains et les Great Smoky Mountains, reliées par l’une des plus belles routes panoramiques du pays.

Entre les plages et les montagnes, on trouve plus de 500 terrains de golf. Voilà de bien bonnes raisons pour prendre le chemin de la Caroline du Nord! Afin d’éviter la cohue, allez-y en automne: la température douce est idéale pour visiter ses villes.

Côté villes

La Caroline du Nord promet de belles découvertes à l’intérieur de ses villes. Si vous arrivez par la Virginie, arrêtez-vous à Winston-Salem pour visiter le quartier du Vieux Salem. Ses belles vieilles demeures en brique et ses jardins colorés en font un endroit agréable à parcourir à pied.

Le Vieux Salem a des allures de musée… Des personnages d’époque font revivre des traditions des XVIIIe et XIXe siècles, artisans, céramistes, fabricants de meubles et de jouets antiques, maître d’école, cordonnier… On s’arrête à la taverne pour déguster un repas à l’ancienne et goûter aux traditionnels muffins à la citrouille. À la boulangerie artisanale, on se procure les biscuits qui ont fait la réputation des Moraviennes. Ce quartier abrite aussi le Musée du jouet, le plus beau du genre avec ses quelque 1 200 objets de diverses époques!

La capitale du barbecue

Quel est donc ce cochonnet rose que l’on voit affiché un peu partout dans les rues de la ville de Lexington? À 35 km au sud de Winston-Salem, vous entrez dans la capitale du barbecue. Cette renommée trouve son origine au début du siècle, alors qu’un fermier local commence à faire cuire des pièces de porc pour ses employés et ses amis. En 1916, il ouvre un petit restaurant à Lexington. L’odeur du barbecue embaume les rues et, bientôt, plusieurs l’imitent, faisant ainsi naître une cuisine typique locale. Aujourd’hui, plus de 20 restaurants spécialisés de Lexington offrent ce fameux barbecue, dont Jimmy’s Lexington Barbecue et Smokey Joe’s Barbecue.

Chaque année, à la fin d’octobre, a lieu le festival du barbecue, pendant lequel on fait cuire jusqu’à sept tonnes de viande de porc. Tout le long de la rue Principale, on vous sert cette viande, tranchée ou hachée, accompagnée d’une sauce sucrée et de la barbecue slaw, une salade de chou rouge (avec ketchup) ou blanche (vinaigrée).

L’or et le textile

La région du Piémont appalachien a pour sa part été marquée par la fièvre de l’or. Une pépite d’or de 17 lb (8 kg), trouvée en 1799 dans la terre par un jeune garçon, allait radicalement transformer le visage de cette région. Cette découverte vit l’apparition d’une centaine de mines d’or et l’arrivée de plusieurs banques. La fièvre de l’or s’empara de la Caroline du Nord jusqu’à la fin des années 1840. Aujourd’hui, la Reed Gold Mine, où a été trouvée cette pépite d’or, sert de centre d’interprétation.

La région, qui était bien pourvue en plantations de coton, a aussi connu un boom économique avec l’arrivée du premier chemin de fer et les nombreuses manufactures de textile qui ont connu leur apogée durant la Deuxième Guerre.

Charlotte, la plus grande ville de la Caroline du Nord

Charlotte est la plus grande ville de la Caroline du Nord, avec une population de près de 600 000 habitants (Raleigh, la capitale, n’en compte que la moitié). Son centre-ville, doté d’édifices ultramodernes, ressemble à celui de toutes les villes nord-américaines. Son quartier des affaires est animé et bien pourvu en théâtres, musées, restaurants, cafés…

Il faut voir son charmant quartier historique, autour de Poplar Street, où s’alignent de petites maisons coquettes, ainsi que Queens Road, avec ses grandes résidences cossues, qui est sûrement l’un des plus beaux quartiers de la ville.

Pour bien comprendre l’histoire de la Caroline du Nord, il faut voir, à Charlotte, le Levine Museum of the New South, un musée d’histoire interactif qui met en lumière le passé mouvementé de la Caroline du Nord et tous les changements entraînés par la guerre civile.

Les passionnés du magasinage sont également bien servis à Charlotte. La région possède plusieurs centres commerciaux, dont le Concord Mills, à Charlotte, éminente destination magasinage dans les Carolines. On y trouve plus de 200 boutiques sur le même plancher.

Vroum vroum!

Les passionnés de course automobile seront au septième ciel à Charlotte, la Mecque des coureurs automobile. Ce sport, qui est le numéro un en Caroline du Nord, est né durant les années 1940, dans des circonstances plutôt insolites: des fabricants d’alcool illégal qui voulaient déjouer les poursuites de police sur les routes accidentées des montagnes ont construit de puissants bolides pour défier la loi… Pour le plaisir, ces bootleggers ont commencé à faire de la compétition entre eux.

C’est ainsi qu’est née, en 1947, la course Nascar (National Association Stock Car Auto Racing). Les coureurs automobile vivent pour la plupart dans la région de Charlotte et ils exécutent leurs prouesses sur la piste du Lowe’s Motor Speedway, à Concord. On trouve dans les environs plusieurs fabricants de voitures de course, des musées, diverses boutiques où il est possible d’acheter des articles reliés à la course automobile. On voit aussi à l’occasion les vedettes de la course automobile distribuer des autographes.

Direction sud: Myrtle Beach

Pourquoi ne pas profiter de votre séjour en Caroline du Nord pour descendre jusqu’à Myrtle Beach, en Caroline du Sud, destination très prisée des Québécois qui envahissent ses plages dès le mois de mai? Au fait, le meilleur temps pour visiter Myrtle Beach est le mois d’octobre: la cohue est passée, tout est encore ouvert et les plages sont presque désertes! Et là aussi le golf est populaire: on y trouve plus de 100 terrains et quelque 50 terrains miniatures.

La région compte une douzaine de terrains de camping, dont deux parcs d’État, offrant en tout 7 000 sites de camping, tous à proximité de la mer. Les parcs d’État, le Myrtle Beach State Park et le Huntington Beach State Park, sont parmi les meilleurs endroits pour l’observation des oiseaux.

Le soir, direction Broadway at the Beach! Restos, boutiques et night-clubs vous attendent. Vous pourrez également écouter du jazz à la House of Blues et assister au spectacle Legends in concert où vous verrez sur scène les Rod Stewart, Frank Sinatra, Elvis Presley, Barbara Streisand… Puis, profitez de votre passage à Myrtle Beach pour visiter Bookgreen Gardens, un extraordinaire jardin créé en 1930 par deux artistes sur le site d’anciennes plantations de riz. Ce jardin incomparable compte plus de 900 sculptures exécutées par les meilleurs sculpteurs américains d’hier et d’aujourd’hui.

Pour profiter au maximum de tout ce que propose la Caroline du Nord, choisir le bon moment pour y séjourner, voilà l’option gagnante!

Pour plus d’infos

Caroline du Nord
Caroline du Sud

Mise à jour: août 2008

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos