Excursions sur le Saint-Laurent

Excursions sur le Saint-Laurent

Par Lucette Bernier

Crédit photo: iStockphoto.com

Entre les bras des quais du Vieux-Port de Montréal, le fleuve a plutôt des allures de rivière aux eaux calmes et sans surprises... Vraiment? Peut-être changerez-vous d'avis après avoir pris connaissance de quelques-unes des croisières offertes aux alentours de Montréal, à partir du Vieux-Port.

On y survit!

Question de briser la glace, démarrons avec une sortie décoiffante (et bien arrosée!) dans les eaux des rapides de Lachine. Le rendez-vous a lieu au Bassin de l'Horloge. Après un court entretien sur les consignes à suivre, on nous invite à revêtir un chandail de laine, une veste de sauvetage et un imperméable qui servira, tant bien que mal, à nous protéger des rafales d'eau. Puis, en compagnie d'une quarantaine d'autres passagers, nous prenons place à bord du bateau-jet.

Attachez bien vos sandales, la croisière Saute-Moutons, c'est du sport! Et c'est parti pour une heure, direction les rapides de Lachine. Pendant 30 bonnes minutes, le bateau y tournera et retournera, parfois à 360°, effleurant la roche et bondissant comme un cabri en montagne. Excité comme des enfants à la veille de Noël, on anticipe la vague suivante qui nous tombera dessus. Splash! Montagnes russes, vagues hawaïennes et «grand lavage de cerveau»: voilà les catégories de vagues à essuyer! J'ai hurlé, avalé l'eau du fleuve, perdu et retrouvé l’une de mes gougounes, rajeuni de plusieurs années!

Bien sûr, les femmes enceintes et les personnes dont la santé est fragile (cardiaque, problèmes de dos) doivent s'abstenir. Autrement, l'activité s'adresse aux 7 à 107 ans!

On conseille d'apporter des vêtements de rechange et de porter des sandales attachées aux pieds. Départ au quai de l’Horloge. Réservations : 514 284-9607. 

Balade sur le Fleuve

Amicales randonnées

D'une tout autre facture, les croisières à bord du Petit Navire constituent d’exquises sorties pour une balade détendue en famille ou entre amis. Le Petit Navire et son jeune frère, Le Petit Navire II, sont construits en fibre de verre et bois d'acajou, ouverts de tous bords et coiffés d'un toit pour garder un peu de fraîcheur sous le soleil. Ils peuvent, respectivement, accueillir 30 et 16 personnes.

L'ambiance qu'ils distillent est intime, et là réside tout le charme de ces petites embarcations qui produisent zéro pollution puisqu'ils sont propulsés à l'aide d'un moteur électrique alimenté par des piles rechargeables: la dépense énergétique d'une balade serait équivalente au fonctionnement de deux séchoirs à cheveux, pendant une heure. Ils sont aussi très silencieux. Ouf! Une balade sur l'eau où l'on peut causer avec son voisin ou encore, selon le circuit choisi, écouter le capitaine identifier les édifices et les attraits aux abords du Vieux-Port, enrichis de leur petite histoire. On découvre ainsi, sous un angle nouveau, les élévateurs à grains, Habitat 67, l'île Sainte-Hélène, les portes des écluses, la Vierge de l'église Notre-Dame-de-Bonsecours qui, tournée vers le fleuve, fait s’exclamer le capitaine Sylvain Angers: «Nous, les marins, sommes protégés!» La perspective qu'offre cette promenade sur les eaux du port modifie notre compréhension des ouvrages de ciment et de fer rouillé de ces vieux bâtiments, si mystérieux vus de la terre.

Vous avez une occasion spéciale à souligner? Le Petit Navire offre des balades à la carte, agrémentées d'un cocktail ou d'un raffiné pique-nique – les menus sont élaborés en collaboration avec des restaurateurs du Vieux-Montréal – ou encore, composés par vous-même selon votre scénario.

Et pour clore une soirée privée, déjà inoubliable, il est possible d'être aux premières loges pour les feux d'artifice de La Ronde à bord de l'adorable Petit Navire.

Croisière et nappes blanches

Croisières et nappes blanches

Il suffit parfois d'un léger dépaysement pour oublier nos soucis quotidiens. Ainsi, les excursions à bord des bateaux de croisière Cavalier Maxim et du Bateau Mouche ont l'art de nous transporter dans une autre sphère, sans toutefois dépasser les îles de Boucherville. Tout le charme réside dans ce que l’on pourrait appeler un savoir-recevoir-sur-son-fleuve!

Accosté au quai King Edward, le Cavalier Maxim est un assez gros navire à trois ponts, qui offre en après-midi des sorties historiques et géographiques commentés par nul autre que le sieur Maxim lui-même! Le soir, de nombreux forfaits combinent gastronomie et balade. Pour une sortie spéciale en famille, montez à bord du Cavalier Maxim les samedi et dimanche matin, histoire de bruncher tout en profitant d'un paysage marin toujours changeant.

Posé comme une fine libellule à la surface de l'eau, le Bateau Mouche, avec son dôme de verre, nous offre, tout à la fois, l'eau et le ciel à contempler. Le jour, l'excursion, commentée par un guide, emprunte la route des premiers explorateurs et, pour combler un petit creux, rafraîchissements et repas légers peuvent être servis.

En soirée, la croisière est bien différente. Nappes blanches, bougies, lumières tamisées et musique enveloppante produisent une ambiance lounge qui se marie fort bien avec les mets fins préparés par le chef Louis-François Marcotte en collaboration avec la fameuse Brigade volante du chef propriétaire Benoit Hogue. 

Sur le canal Lachine

Ouvrez les écluses!

Gérée par Parcs Canada, la croisière patrimoniale du canal de Lachine constitue une balade au cœur de l’histoire industrielle de Montréal et de son impact sur la vie d’aujourd’hui. Accosté au quai du marché Atwater, le Navark Dollier-de-Casson vous prend à son bord pour une excursion d'environ deux heures, soit du marché Atwater au bassin Peel en passant par l'écluse Saint-Gabriel.

Le canal est reconnu comme lieu historique pour son importance dans l'histoire de la navigation et de l'industrialisation au Canada, et c'est ce patrimoine que nous présente notre guide. Au cours de la balade, elle indique et commente les industries qui constituaient autrefois le paysage.

Certaines de ces industries ont changé de vocation, comme la Belding Corticelli qui, après avoir produit des rubans de soie, des bas de soie et de la toile à parachute de 1911 à 1982, a été transformée en condos. Par ailleurs, d’autres sont encore là pour témoigner du passé, comme la tour à grenailles de la Stelco, où l'on fabriquait des munitions de plomb – en laissant tomber des gouttelettes de plomb du haut des 165 pi (51 m) de la tour, celles-ci arrivaient en bas, bien rondes, dans un bassin d'eau. Il y a aussi les quartiers comme Griffintown et l’histoire légendaire de Mary Gallagher, les minoteries comme la Five Roses, les ponts, les silos...

En suivant le canal, on franchit l'écluse Saint-Gabriel; l'occasion est propice pour s'initier à ce travail d'ingénierie. Ainsi, en voulant éviter les rapides de Lachine, on a construit ce canal dont l'énergie hydraulique a par la suite attiré les industries à s’installer le long de ses berges. Aujourd'hui, il fait le bonheur des visiteurs, des plaisanciers et des sportifs qui empruntent les anciens chemins de halage aujourd'hui transformés en pistes cyclables.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Crier sur la plage

Vidéos