5 expériences incontournables en Eeyou Istchee Baie-James

5 expériences incontournables en Eeyou Istchee Baie-James

Eeyou Istchee Baie-James

PUBLIREPORTAGE

Crédit photo: Mathieu Dupuis

PUBLIREPORTAGE - L’idée de sillonner les routes d’une région du Québec où la nature est reine et le silence prédomine nous fait rêver? Cet été, on explore Eeyou Istchee Baie-James en toute autonomie dans le cadre d’un road trip rythmé par une série de découvertes épatantes!

 

1. Goûter les bières de la première microbrasserie de la région

De passage à Chibougamau, c’est une bière à la main qu’on trinque à la microbrasserie Maître Renard. Fondé par 4 jeunes épicuriens originaires de la région, ce charmant établissement met en vedette une sélection de bières brassées à partir des produits de la forêt boréale. Sur réservation, l’équipe nous offre même la possibilité de visiter ses installations.

 

2. Découvrir les saveurs de la forêt boréale

Si on est curieux d’en apprendre sur les saveurs typiques de la région, on planifie une activité de découverte de la forêt boréale avec un guide interprète de l’organisme FaunENord. On pourra ainsi s’initier à la cueillette de champignons et de plantes comestibles en plus de s’offrir un voyage en forêt.

 

3. Approfondir nos connaissances de la culture crie

Dans la communauté crie d’Oujé-Bougoumou*, une visite de l’Institut culturel cri Aanischaaukamikw nous permet d’en apprendre davantage sur l’histoire de la nation crie. Cet établissement a pour objectif le transfert des connaissances à travers le partage de récits, de légendes et de coutumes. Impossible de ne pas se laisser fasciner par l’architecture du bâtiment.

 

4. Naviguer sur les eaux de la baie James

À l’embouchure de la rivière Rupert, dans la communauté crie de Waskaganish*, on pose enfin notre regard sur cet immense golfe d’environ 320 km de long et 160 km de large. La Coopérative de solidarité Wiinipaakw Tours y propose des croisières écotouristiques afin d’explorer les îles et les eaux de la baie James en compagnie d’un guide cri. Les plus chanceux croiseront sur leur route la présence d’ours blancs et de caribous.

 

5. Visiter les installations hydroélectriques

À Radisson, la seule localité non-autochtone au Nord du 53e parallèle, on constate l’ampleur des projets d’Hydro-Québec. Pour approfondir nos connaissances de l’hydroélectricité, on réserve une visite guidée de l’aménagement Robert-Bourassa et de la centrale La Grande-1.

La région d’Eeyou Istchee Baie-James nous ouvre les portes d’une virée dépaysante. À nous d’en savourer chaque instant!

decrochezcommejamais.com

 

*Les communautés cries de la région d’Eeyou Istchee Baie-James se déconfinent graduellement. On vous recommande de communiquer avec chacun de ces lieux avant de vous y rendre.

Crédit photo: Mathieu Dupuis

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet de Linda Priestley, Rédactrice en chef

Le bel âge, c’est nous!

Vidéos