Rencontre: inventeur à 67 ans

Rencontre: inventeur à 67 ans

Par Jessica Dostie

Commercialiser un nouveau produit dans la soixantaine? Voilà précisément le projet de retraite de Constant, qui vient de lancer des coussins ergonomiques autogonflants!

Véritable touche-à-tout, Constant Dubois a successivement occupé les fonctions de chargé de cours, de consultant en emploi, de propriétaire de petite entreprise et d’enseignant de français langue seconde. Sans oublier tous les travaux de rénovation qu’il a effectués! «J’ai un parcours très aléatoire, avec un baccalauréat en éducation physique et un autre en philosophie, en plus d’une maîtrise en kinésiologie.»

Ce sont d’ailleurs ses connaissances du corps humain qui lui ont permis de mettre au point son invention: un coussin autogonflant qu’on glisse entre les jambes afin de favoriser une position de sommeil plus ergonomique. Son inspiration? Une banale discussion de couple. «J’avais commencé à utiliser un coussin pour dormir parce que je m’étais fait mal à un genou, et je me suis rendu compte que mon épouse le faisait aussi de son côté. Et sa sœur également.» Il ne lui en fallait pas plus pour voir le potentiel d’un tel produit, d’autant que les coussins faits de mousse mémoire qui existaient sur le marché ne lui plaisaient pas particulièrement.

«Je ne suis pas un bon retraité. Quand c’est trop tranquille, je m’embête. Je n’avais pas l’intention de me lancer dans pareille aventure, mais je n’ai finalement pas pu résister! À mon âge, je me suis dit que j’allais le regretter si je ne le faisais pas.»

 

Quatre ans de préparation

Bricoleur dans l’âme, Constant Dubois imagine alors un concept de coussin autogonflant qu’on peut ajuster sur mesure en fonction de nos besoins. «Le principe est tout simple: tout comme un oreiller permet de garder la tête bien alignée avec le reste du corps, le coussin de jambe assure l’alignement de la colonne vertébrale quand on dort sur le côté.» Et il est assez léger pour être trimballé partout: essentiel quand on est un grand voyageur comme lui!

«Aujourd’hui, ça fait quatre ans que je travaille sur mon produit», calcule le sexagénaire, qui a toujours aimé «inventer des petites bébelles». Il a même déjà fait deux demandes de brevet il y a plusieurs années pour des produits qui n’ont finalement jamais été commercialisés. «Cette fois, c’est la bonne!» Le site internet est lancé, la page Facebook aussi et, au moment de notre entretien, Constant se préparait pour l’ExpoHabitation de Montréal.

«Même à la retraite, je sens que j’ai encore beaucoup à donner. Oui, je veux jouer au golf et faire du vélo, mais je veux aussi continuer à faire partie de la société.» Pour en savoir plus sur son invention: gknee.ca.

 

Constant Dubois en bref

• Il profite aussi de la retraite pour écrire des contes. «J’ai toujours été intéressé par la création.»

• Très actif, il aime jouer au golf et fait beaucoup de vélo. Avec sa femme, il est également un grand amateur de voyages.

• Il est père de trois garçons, aujourd’hui adultes, qui ont tous adopté ses fameux coussins pour dormir et l’ont entre autres aidé à créer son site internet. «Il y a un petit côté familial à tout ça.»

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Poupou et nous

Vidéos