Marylène Cousineau: Chœur à cœur

Marylène Cousineau: Chœur à cœur

Par Marie-Josée Lacroix

«Après avoir vu un documentaire sur la chorale d'aînés Young at Heart aux États-Unis, Michel Leroux, organisateur d’événements, m'a approchée pour en créer une ici.» Âgée alors d’à peine 30 ans, Marylène devait recruter des choristes de 70 ans ou plus. Une fois les dix premiers trouvés, elle déniche un petit local pour les répétitions, avant que le centre communautaire pour aînés Projet Changement accepte de leur prêter un endroit plus spacieux, où ils répètent depuis. 

Dès le tout début, la volonté incroyable de ses chanteurs en a imposé à la chef de chœur. Les quatre heures de répétition par semaine, incluant des exercices physiques «pour être bien dans leur corps sur scène», ne rebutaient pas le moins du monde ces aînés très motivés. «Ils croyaient à la dimension à la fois musicale et sociale de ce projet. L’objectif de Jeune de Chœur est de présenter des spectacles, mais aussi de montrer à quel point il importe de rester actif et d'avoir des buts dans la vie.»

L'ouverture d'esprit du groupe, maintenant formé de 18 choristes de 72 à 88 ans, l'impressionne. «Cette chorale se voulait unique et audacieuse. Je leur ai donc proposé des chansons québécoises qu'ils ne connaissaient pas forcément, comme celles des Trois Accords, et ils ont embarqué sans hésiter.» Une persévérance qui les a même menés jusqu’au Centre Bell en avril 2013! Quand la maison de disques Audiogram découvre la chorale, elle décide de la prendre sous son aile pour un an: le répertoire s’élargit alors, la metteure en scène Brigitte Poupart s'ajoute à l'équipe, Jeune de Chœur est de tous les plateaux télé et fait une tournée au Québec. «Il fallait voir leur plaisir. Ils étaient tellement heureux!»

Ce contrat terminé, la fondatrice devait prendre une décision… Puisque «ce projet est un projet de cœur», elle a décidé de le poursuivre, bénévolement. «Depuis deux ans, notre approche est plus intime, plus près des gens. Et les 18 choristes (dont 7 hommes) sont toujours présents, tout aussi travaillants, pleins d'énergie et de générosité. Face à eux, je ne peux me donner à moitié!»

Et Marylène les aime, ses choristes. «Je ne les considère pas comme des vieux.» Les préjugés de certains gérants de salle la choquent. «On met encore les personnes âgées à part, on les tasse. Pourtant, les aînés ont beaucoup à dire! C'est aussi ça, Jeune de Chœur: une place pour s'exprimer, pour offrir un spectacle professionnel avec des textes actuels. Arrêtons de dire que les aînés ne servent plus à rien! Notre spectacle bouscule le public dans ses idées reçues.» 

Enthousiaste, la directrice caresse un autre rêve, tout aussi inspirant et ambitieux… «Je veux donner à d'autres l'envie de créer des Jeunes de Chœur partout au Québec. L’effet sur les choristes et leur entourage est miraculeux!» 

Jeune de Chœur sera en concert le 31 juillet, à 19 h, au parc Gouin (Montréal-Nord). 

Pour connaître les dates des prochains spectacles et en savoir plus sur la chorale: jeunedechoeur.com.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos