D’infirmière à pâtissière

D’infirmière à pâtissière

Par Jessica Dostie

Crédit photo: Photo by Deva Williamson on Unsplash

Jocelyne Doucet est une vraie de vraie grand-maman gâteau. Littéralement. Depuis qu’elle a pris sa retraite, cette ancienne infirmière s’est lancée dans la confection de gâteaux thématiques, au plus grand bonheur de sa famille et de ses amis. 

«Quand je travaillais, je n’avais pas le temps de faire des gâteaux aussi élaborés, mais j’ai toujours aimé cuisiner et faire des desserts», raconte Jocelyne Doucet. Sa passion pour les gâteaux d’anniversaire ne date d’ailleurs pas d’hier: ses deux fils ont toujours eu droit à des gâteaux thématiques. «À chaque anniversaire, je leur demandais ce qu’ils voulaient.» Au fil du temps, plusieurs superhéros parmi les plus populaires y sont passés. «J’ai fait des gâteaux de Superman, de Batman et même de Mario Bros.» Elle en fait maintenant aussi pour ses petits-enfants.

Autodidacte de la pâtisserie, Jocelyne s’y est mise encore plus sérieusement dès que l’heure de sa retraite a sonné, il y a six ans. «Je me suis inscrite à un cours de confection de gâteaux et à plusieurs petits ateliers pour apprendre comment travailler la pâte de sucre ou manipuler la poche à douille, par exemple.» Parce que, mine de rien, créer ce genre de pièces montées demande dextérité, technique et une précision quasi chirurgicale. «Il faut aussi connaître son four, voire en tester la température à l’aide d’un thermomètre.» Aussi bon à savoir: les gâteaux gonflent moins bien et les meringues ont tendance à retomber quand c’est très humide.

 

Gâter avec des gâteaux

Même si la confection d’un gâteau lui demande plusieurs jours de travail (trois ou quatre jours, au moins, pour la confection et le montage, dont un minimum de six heures seulement pour la décoration et la finition), Jocelyne Doucet ne s’en lasse pas. «Je prends beaucoup de plaisir à créer des gâteaux pour toutes les occasions.»

Et la portion recherche – elle s’inspire parfois dans des magazines, mais surtout sur Pinterest et YouTube – l’enthousiasme tout autant que la fabrication elle-même. «J’aime prendre le temps de trouver LA bonne idée, parce que je fais des gâteaux vraiment personnalisés.»

Pas un n’est pareil; on est loin de la production commerciale! Pour un ami passionné d’apiculture, elle a ainsi déniché une recette de gâteau au miel, qu’elle a recouvert de chocolat moulé en forme d’alvéoles, en plus de le décorer avec des abeilles et des fleurs qu’elle a façonnées une par une en pâte de sucre. «J’ai même utilisé son miel pour sucrer le gâteau.»

Ce n’est pas tout. Les gâteaux de Jocelyne Doucet ont un petit quelque chose en plus: ils sont cuisinés avec les œufs de ses six poules ! Et avec beaucoup d’amour aussi, sans aucun doute.

 

Jocelyne en bref

· Avant de prendre sa retraite, en 2015, et de se lancer dans la confection de gâteaux pour ses proches, elle était infirmière pivot en oncologie à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal.

· Elle réside aujourd’hui à Saint-Damase, près de Saint-Hyacinthe.

· Elle a deux fils et deux petits-enfants, une fille et un garçon.

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos