Pour le plaisir de chanter

Pour le plaisir de chanter

Par Patricia Gougeon

Crédit photo: Valentino Funghi via Unsplash

Si vous avez toujours aimé chanter, que vous avez une voix juste et une bonne oreille, pourquoi ne pas rejoindre une chorale? Plusieurs retraités choisissent cette activité, car non seulement elle occupe leur temps, mais cela leur permet aussi de rencontrer d’autres personnes passionnées et de créer de belles amitiés.

Il existe de nombreuses chorales à travers le Québec, et ce, pour tous les âges et peu importe le style de musique que vous préférez, que ce soit populaire, classique, folklorique ou autre. Un bon moyen de trouver une chorale? Consulter le site web de l’Alliance des chorales du Québec (www.chorale.qc.ca). Vous y trouverez les chorales qui existent dans votre région et quelques autres informations, dont les critères d’admission, variables d’une chorale à l’autre. En général, on demande d’avoir une bonne oreille et une voix juste. Certaines organisations exigent également que les futurs membres se présentent à une audition afin de déterminer à quelle catégorie leurs voix appartiennent (ex.: baryton, ténor, soprano, etc.). 

Les avantages

Joindre les rangs d’une chorale permet de briser l’isolement, de tisser des liens et d’ouvrir les horizons. Chanter en public et être applaudi, voilà qui est également formidable pour la confiance en soi et l'estime personnelle! En outre, cela peut donner l’occasion de participer à des activités ou à des voyages, comme André Frappier, qui a visité l’Europe avec Le Chœur de la Montagne à Belœil. 

«C’était formidable. Beaucoup de travail et des horaires chargés, mais que de plaisir! On a été très bien accueillis. On a, entre autres, chanté dans la chapelle du château de Chambord. Magique! Quand on a terminé, les femmes pleuraient et moi... j’avais les yeux rouges! On est aussi allés dans le cimetière canadien en Normandie. On s’est mis en cercle et on a chanté le Notre Père. Je ne me souviens plus si on a été capable de le terminer, tellement c’était émouvant...» raconte-t-il avant d’ajouter qu’à leur retour, les liens entre les membres étaient encore plus forts et l’entraide, omniprésente.

Être disponible

De plus, en joignant une chorale, vous exercerez votre mémoire, vous apprendrez à mieux lire la musique, à maîtriser les techniques de chant comme la respiration, la pose de voix, la prononciation, etc. Voilà sans aucun doute une activité de choix pour demeurer actif et vif.

Être disponible

Mais pour faire partie d’un ensemble vocal, il faut aussi être disponible, et pas seulement pour les répétitions hebdomadaires et les concerts (trois ou quatre par années en moyenne) à préparer… Vous devez aussi perfectionner votre voix seul à la maison et être prêt à participer à des concerts spéciaux, présentés dans le cadre de festivals, par exemple. Qui sait, vous pourriez être invité à accompagner un artiste connu comme Le Chœur de la montagne, qui a accompagné Natalie Choquette lors d’un concert bénéfice en 2007 et Claude Gauthier lors d’un congrès? De belles surprises pourraient vous attendre!

«Je dirais aux gens qui pensent rejoindre une chorale de ne pas hésiter. On est tous craintif, on pense qu’on chante mal, mais on se rend compte qu’on n’est pas seul dans cette situation et, au fil du temps, ces craintes disparaissent. J’ai été le premier à avoir ces peurs. Mais il faut oser, ensuite on se demande pourquoi a-t-on attendu si longtemps, croyez-moi», conclut André Frappier. Allez-y, lancez-vous!

Pour en savoir plus

Chœur de la montagne 

Alliance des chorales du Québec

Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Éditrice et rédactrice en chef

Briser la glace

Vidéos