La coloration maison en 8 questions

La coloration maison en 8 questions

Par Joanie Pietracupa

Crédit photo: iStockphoto.com

Au cours des 10 dernières années, la technologie capillaire a beaucoup évolué. Les teintures en boîte sont plus performantes que jamais pour tous les types et toutes les couleurs de cheveux. Résultat: de plus en plus de femmes optent pour la coloration à la maison afin de sublimer leur chevelure ou de camoufler leurs racines entre deux rendez-vous chez le coiffeur. Cependant, devant la quantité faramineuse de produits colorants offerts à la pharmacie, il est souvent difficile de faire un choix éclairé. Quelles formules et textures devrait-on privilégier? Comment s’assurer d’obtenir un résultat digne d’un salon? Comment préserver le plus longtemps possible l’éclat de la coloration? On vous dit tout!

1- Devrait-on choisir une coloration semi-permanente ou permanente?

La coloration semi-permanente, qui contient un peu de peroxyde mais pas d’ammoniaque, s’estompe au fil des shampoings sans que la repousse soit apparente. «C’est la solution idéale pour cacher les premiers cheveux blancs ou se débarrasser de reflets jaunes ou orangés», dit Roger Medina, expert en beauté des cheveux pour Garnier Canada. La coloration permanente permet, quant à elle, d’altérer (et même de pâlir) la couleur naturelle et de camoufler les cheveux gris. Seul bémol: il faut retoucher les racines toutes les quatre à six semaines, soit la fréquence recommandée pour refaire sa teinture maison.

2- Certaines formules protègent-elles mieux que d’autres?

Les nouvelles colorations enrichies d’huile agissent en profondeur sur la fibre capillaire et procurent des résultats impeccables, similaires à ceux attribués aux colorants composés d’ammoniaque… mais sans les émanations néfastes. «Les formules à l’huile colorent les cheveux à la perfection et en douceur, tout en les faisant briller, souligne Roger Medina. En prime, elles nourrissent et lubrifient la chevelure. C’est la meilleure option pour obtenir une couleur multi-tons éclatante et qui dure longtemps.»

Coloration maison: les cheveux blancs

3- Quel type de colorant couvre entièrement les cheveux blancs?

Si on veut masquer tous les cheveux blancs sans exception, il faut opter pour une coloration permanente. «Elle est à base d’ammoniaque, et cet agent chimique ouvre grand les écailles capillaires afin d’y faire pénétrer les pigments colorés, explique Carin Freidag, scientifique principale chez Clairol. Il est aussi recommandé de préparer sa chevelure en appliquant un soin “pré-traitant” pour cheveux matures et teints la veille de la coloration. Ce produit assurera une couleur plus uniforme, plus pigmentée et plus harmonieuse.»

4- Comment sublimer des cheveux blancs au naturel?

Plutôt que de teindre une belle chevelure blanche avec une coloration semi-permanente à effet ton sur ton, Jennifer Harris, scientifique principale de Schwarzkopf Professional, propose d’en magnifier la couleur avec des soins adaptés. «Les shampoings, revitalisants, masques et sprays brillance pour cheveux gris ou blancs sont spécialement formulés pour donner de la souplesse et du lustre à ces cheveux qui ont une texture plus épaisse et plus rêche. De plus, ces soins protègent habituellement la chevelure des rayons UV, les grands ennemis des cheveux blancs en bonne santé.»

Coloration maison: l'application

5- Quelle est la meilleure méthode d’application?

  • Avant tout, on étale un peu de vaseline ou une couche épaisse de crème de jour sur nos oreilles, notre nuque et le pourtour de notre visage, en prenant soin de ne pas déborder sur la racine des cheveux. 
  • Puis, on sépare la chevelure en quatre sections égales à l’aide d’un peigne fin: deux à l’avant de la tête et deux à l’arrière. «Si on a beaucoup de cheveux blancs, on commence par les sections du devant. Autrement, on débute plutôt par celles de derrière», conseille Carin Freidag. 
  • Mèche par mèche, on recouvre la chevelure de teinture à l’aide du bec verseur du contenant applicateur, avant de masser doucement avec nos doigts pour bien répandre la mixture. «S’il s’agit d’une première application, on étend le produit de la racine aux pointes, systématiquement et rapidement. Les fois suivantes, on concentre plutôt la teinture sur les repousses, en ne colorant les longueurs et les pointes que cinq minutes avant le rinçage. Le but? Éviter le décalage d’intensité entre les pointes et les racines, ce que les coloristes appellent un dépôt de couleur.» 
  • Pour donner des reflets multitons à sa couleur, Roger Medina suggère de mettre du colorant sur certaines mèches pigées au hasard une vingtaine de minutes avant d’appliquer le reste de la teinture sur toute la tête pour les dernières 10 minutes du temps de pause.

6- Quand vaut-il mieux rendre visite à son coiffeur?

«Il est nécessaire d’aller voir un professionnel de la coiffure lorsqu’on souhaite éclaircir des cheveux déjà teints, ou encore pâlir ou foncer radicalement sa couleur naturelle, affirme Nicolas Simo, conseiller technique chez Schwarzkopf Professional Canada. Même chose pour les effets de lumière comme les mèches, les babylights ou l’ombré, qui exigent une technique de placement de couleur.» Autre cas méritant une visite à son coiffeur préféré: une correction de couleur. «Dès que la teinte vire au jaune, au vert ou à l’orangé, ou si on remarque un dépôt de couleur important sur les longueurs ou les pointes, il faudrait demander de l’aide à un expert», confirme M. Simo.

Coloration maison: l'entretien

7- Y a-t-il une astuce pour que la coloration pénètre bien?

«Il suffit de suivre le mode d’emploi à la lettre et de respecter le temps de pause prescrit. Les femmes qui ont les cheveux mi-longs ou longs (au-delà des épaules) devraient toutefois acheter deux teintures en boîte plutôt qu’une, recommande Leslie Maya, styliste chez Schwarzkopf Professional. Pour obtenir une couleur uniforme et opaque, il est préférable d’en mettre plus que pas assez.» Bon à savoir: si on rince le colorant trop vite, la couleur manquera d’intensité. Mais si on le laisse agir trop longtemps, il risque de donner une couleur plus foncée que prévu, en plus d’assécher les cheveux et de sensibiliser le cuir chevelu.

8- Comment entretenir notre coloration au quotidien?

On adopte un rituel de soins spécialement conçus pour traiter les cheveux teints: les shampoings et revitalisants préservateurs de couleur sont dotés de filtres UV et formulés de façon à créer un maillage protecteur autour de la fibre capillaire. Aussi, il vaut mieux rincer ses cheveux à l’eau tiède plutôt que chaude, avant de les éponger délicatement avec un vieux t-shirt (compte tenu des immanquables taches). «Une fois par semaine, on applique un masque nourrissant sur les cheveux secs pour hydrater la chevelure en profondeur et raviver l’éclat de la couleur, suggère Roger Medina. Et je recommande chaudement, pour les chevelures blanches et grises, d’utiliser un shampoing mauve ou “argenté” pour protéger leur teinte délicate et prévenir l’apparition de reflets verts.»

Vous aimerez aussi:

Soins de pointe pour cheveux gras, cheveux secs et cheveux colorés Soins de pointe pour cheveux gras, cheveux secs et cheveux colorés
Vous avez les cheveux gras? Secs? Colorés? Un programme de soins de pointe adaptés à votre condition et quelques bonnes astuces vous aideront à faire la paix avec eux. Mode d’emploi.

 Perte de cheveux: des recettes miracles?
Vous perdez vos cheveux? Les recettes miracles n’existent pas, malgré ce qu’en dit la publicité. Le point sur les traitements offerts contre la calvitie et leur efficacité.

À chaque type de cheveux ses soins À chaque type de cheveux ses soins
On trouve une quantité incalculable de produits capillaires sur les tablettes: soin lissant, shampooing clarifiant, masque revitalisant, etc. Pour s’y retrouver, voici les conseils d’experts.
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos