Épilation: quelle technique choisir?

Épilation: quelle technique choisir?

Par Emmanuelle Plante

Crédit photo: iStockphoto.com

Nos poils sont en lien direct avec nos hormones! Si la puberté voit poindre les premiers, la ménopause, elle, en augmente la pousse. «À partir de 45-50 ans, le système hormonal change et la femme observe souvent de nouveaux poils, sur son menton notamment, explique Marie Verré-Tancrel, esthéticienne et technicienne laser chez Med Esthétique. Ce phénomène se produit aussi après une période de stress ou la prise de certains médicaments. Et plus on avance en âge, plus le poil blanchit, ce qui limite le choix des techniques d’épilation.» La peau devient aussi plus mince et plus sensible. Il est possible qu’une technique qu’on utilisait encore récemment ne soit plus la meilleure option. On fait le point pour s’y retrouver.

Le fil

L’esthéticienne utilise un fil de coton qu’elle noue puis entortille en son centre pour former un sablier. Les poils à arracher, localisés à l’intérieur d’un des deux triangles ainsi formés, sont arrachés quand, d’un mouvement de doigts, la torsade du fil les balaye. 

Idéal sur 
Sourcils, visage et duvet des avant-bras. 
Ses atouts 
Économique, écologique, arrache le poil et le bulbe pour une repousse lente, ne provoque aucune rougeur. Même les plus sensibles ne ressentent aucun effet secondaire. 
Ses bémols 
Impossible à faire soi-même et peu de salons offrent cette technique orientale chez nous.

La crème dépilatoire

Elle coupe chimiquement le poil en pénétrant légèrement dans les pores de la peau. «Le poil semble repousser moins fort qu’avec le rasoir parce que la crème altère la kératine, rendant le poil plus mou», précise Marie Verré-Tancrel. 

Idéale sur 
Aisselles, jambes et bikini. Mieux vaut faire un test sur une petite zone de peau au préalable pour prévenir les réactions allergiques. Déconseillée aux utilisateurs de laser. 
Ses atouts 
Économique, facile à utiliser tant sur une peau sèche que mouillée, rapide (certaines s’utilisent même sous la douche), odeur améliorée. 
Ses bémols 
Repousse rapide, risque d’allergie ou d’irritation (faible).

Épilation: cire froide, cire tiède et électrolyse

La cire froide

Vendue le plus souvent en bandes prédécoupées qu’on applique sur la zone à épiler. On tire ensuite parallèlement à la peau, sinon le poil risque de se casser. 

Idéale sur 
Visage et corps. 
Ses atouts 
Économique, efficace. 
Ses bémols 
Peut stimuler la pousse du duvet si la bande excède la zone visée, parfois douloureuse, demande du courage, risque (faible) d’ecchymoses, de boutons ou d’irritation.

La cire tiède

«On peut l’appliquer sur de grandes zones, et elle convient à tous les types de pilosité, souligne Kelly Sauvageau, esthéticienne chez Yves Rocher. Utilisée en institut, elle procure d’excellents résultats. En plus, avec les années, le poil s’affaiblit et on remarque une diminution de la pilosité.» 

Idéale sur 
Jambes, bras et dos. 
Ses atouts 
Abordable, rapide, durable (de 3 à 4 semaines), attrape tous les poils, même les plus fins et les moins pigmentés.
Ses bémols 
Les mêmes que pour la cire froide. À déconseiller en cas de varices, de troubles circulatoires, de coup de soleil, d’éruptions cutanées ou de grain de beauté proéminent.

L’électrolyse

«On insère des filaments à usage unique dans chacun des pores où la technicienne repère un poil, décrit Marie Verré-Tancrel. Un petit courant électrique vient ensuite le «détruire». Une nouveauté, la microtrolyse, permet, grâce à l’ajout d’un microscope, d’être encore plus précis.» 

Idéale sur 
Corps et visage. 
Ses atouts
Assure une épilation d’environ 6 semaines, efficace sur les poils blancs, et une réduction progressive permanente de 85 à 95 % de la pilosité. 
Ses bémols 
Prix élevé, douloureuse pour les plus sensibles. Mieux vaut l’éviter si on souffre d’un cancer, d’une maladie de la peau ou si on prend certains médicaments. Un bilan médical est d’ailleurs effectué avant chaque séance.

Épilation: laser, pince, rasoir, épilateur électrique

Le laser

«Le laser, comme la lumière pulsée, projette un faisceau qui s’attaque au bulbe, coupant l’oxygène de ce dernier et le colmatant », explique Marie Verré-Tancrel. 

Idéal sur 
Corps et visage, sauf pour les peaux foncées ou les poils très clairs (blonds, roux ou blancs). 
Ses atouts 
Efficace en 6 à 12 semaines selon le cycle de repousse du poil, effet permanent de 85 à 95%. Un refroidisseur intégré minimise la douleur. 
Ses bémols 
Plus coûteux à court terme, ne convient pas aux personnes atteintes d’un cancer, d’une maladie de la peau (eczéma, lupus, zona), tatouées, sous antibiotiques ou médicaments photosensibilisants. Et mieux vaut s’adresser à une esthéticienne certifiée.

La pince

Elle arrache avec précision le poil et le bulbe, espaçant le temps entre les épilations. 

Idéale sur 
Sourcils, visage, narines, aisselles et bikini. 
Ses atouts 
Économique, facile à utiliser, permet des retouches à tous moments. 
Ses bémols 
Demande précision et bonne vision. Un miroir grossissant et un bon éclairage aident grandement!

Le rasoir

On le choisit avec un manche ergonomique et une tête rotative qui épouse les courbes du corps. Le rasoir jetable ou rechargeable possède de 3 à 5 lames en moyenne et une bande protectrice lubrifiante qui en facilite le passage. 

Idéal sur 
Aisselles, jambes et bikini. À éviter sur le visage, pour ne pas renforcer sa pilosité. 
Ses atouts 
Économique, rapide, atteint facilement toutes les zones, seule technique permise entre deux séances de laser ou d’électrolyse. 
Ses bémols 
Repousse rapide, plus dure et plus fournie, risque de coupures ou de poils incarnés (mais c’est rare!).

L’épilateur électrique

On le choisit en fonction de son nombre de pinces, de sa vitesse, de son système antidouleur, de son ergonomie et des accessoires fournis. Pour un bon épilateur électrique, il faut généralement investir un minimum de 70$. 

Idéal sur 
Corps, visage et endroits plus exigus (narines, oreilles), avec des modèles spécifiques pour ces petites zones. 
Ses atouts 
Élimine le poil et le bulbe, laissant la zone nette durant trois à quatre semaines. 
Ses bémols 
Peu rapide, jugé parfois douloureux.

Vous aimerez aussi:


Cinq experts capillaires livrent leurs secrets pour nous aider à teindre nos cheveux comme une pro. Du choix de la formule aux conseils d’entretien, en passant par la méthode d’application, la coloration maison en 8 questions.


Soins des pieds: six gestes à adopter au quotidien   Soins des pieds: six gestes à adopter au quotidien 
Nos pieds nous supportent toute la journée, mais passé 50 ans, la déformation du pied et l’épaississement des ongles font partie des problèmes les plus fréquents. Pour garder nos pieds en santé, voici six gestes à adopter au quotidien.

Gros plan sur six soins ciblés pour rajeunir sans bistouri, six traitements dermo-esthétiques de pointe qui raffermissent la peau, regonflent les joues et redessinent l’ovale du visage sans passer par la chirurgie!
Je fais mon budget beauté

Entre nous

Le billet d'Aline Pinxteren, Rédactrice en chef

Le temps d’une trêve

Vidéos